Jump to content
Premed 101 Forums

FreddyHeff

Members
  • Content Count

    288
  • Joined

  • Last visited

About FreddyHeff

  • Rank
    Senior Member
  • Birthday 09/18/1979

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. À Sherby, les stages sont réussite ou échec. Il est possible de travailler 10h-15h/semaine pendant les études. Pas de choix de cours avant la troisième année, mais cela veut aussi dire, cursus complet qui forme des généralistes aptes à travailler dans tous les domaines (seule Uni offrant physio à utiliser ce genre de cursus, qui est basé sur les modèles européens). De plus, comme on passe un examen terminal, on est déjà accrédités pour travailler partout au Canada (pas besoin d'aller passer et payer l'examen du board canadien) ainsi que dans plus de 25 pays dans le monde!
  2. Sherby est la meilleure Université (oui, j'ai un parti pris)! Programme en 4 ans (car 2 demies sessions d'été), en APP (ce qui rend très autonome), le programme avec le plus d'heures de stage (expérience clinique prisée par les employeurs) et ce, dès la première session! On arrive les premiers sur le marché du travail, au moment où les cliniques/employeurs publics affichent les postes! Pour avoir été en stage au même moment et même endroit que des gens de l'UQAC et UdM, on est bcp plus vites dans notre raisonnement clinique et on est vraiment plus rapide dans l'exécution de toutes nos tâches! Bref, si vous visez de rester en physiothérapie, USherbrooke est le programme le mieux coté et avec de meilleures chances d'emploi! Ah oui, je supervise des stagiaires et je peux affirmer mon énoncé sur la rapidité (j'ai eu 2 de UdM, 1 de Laval et 3 de Sherbrooke)... :-)
  3. 25 ans c'est jeune encore, mais tu pars de TRÈS loin en effet. Et j'y vais un peu comme deux personnes y sont allées jusqu'à présent dans les commentaires: je ne te trouve pas hyper réaliste. Je m'explique avant de recevoir des commentaires haineux. Tu ne sembles pas du tout informé (j'y vais au masculin, désolé si ce n'est pas le cas) sur le processus d'admission, ce qui, à la base, démontre que contrairement aux milliers d'étudiant/es qui postulent avec un intérêt souvent démesuré, ta démarche ne sera pas réellement fructueuse. De plus, venant de quelqu'un qui a terminé ses études à 38 ans et n'ayant JAMAIS cessé de croire en ses chances et ayant toujours travaillé dur, tu sembles vite baisser les bras devant la tâche titanesque, mais non impossible, qui se dresse devant toi. Si vraiment tu veux aller en médecine, de un, tu vas faire tes recherches pour trouver le bon moyen et non la voie qui semble facile (il y en a pas de toute manière) et deux, tu ne te plaindra pas sur le nombre d'années que cela prendra. Je travaille tous les jours avec des médecins, des résidents et des externes, qui ont tous travaillé dur pour être où ils sont, tput comme tous les autres professionnels. Fais une introspection à savoir pourquoi tu voudrais être médecin, le métier est dur et pas aussi glamour que bien des gens s'imaginent! Bonne chance dans ton processus, tu en as besoin je crois!
  4. FreddyHeff

    Med 2018

    Enquêter le corps humain ou le milieu du crime... hummm, dilemme dilemme ! Haha
  5. FreddyHeff

    Med 2018

    Comme je dis, je suis de votre bord, les propos sont pas clairs et constants...
  6. FreddyHeff

    Med 2018

    Je vais me faire l'avocat du diable pour un instant, mais je vais aussi prendre le parti de ceux et celles qui disent que des précisions claires sont importantes! Par le passé, lorsque le TAMUS était toujours présent (test d'admission en plus des MEMs), il arrivait que si le dossier était très fort et que l'une ou l'autre des 2 parties discordaient (TAMUS très fort mais MEMs faibles ou vice versa), une entrevue typique (one on one) pouvait être faite avec des candidats (j'en connais 3 à qui cela s'est produit). Donc il n'est pas impossible, j'imagine, que Cote R, ait eu une entrevue, si par exemple le 2/3 des stations étaient hyper bien réussies et le 1/3 manquées, ce qui peut semer un doute pour ceux qui évaluent les dossiers. Par contre, oui, sur ce type de forum, pour aider ceux et celles qui veulent accéder à médecine et aux autres programmes (tsire, il y a une vie agréable pour les autres professionnels, j'en suis la preuve ayant choisi la physio malgré avoir été accepté en médecine en 2014... ça existe!!), il faut être clairs sur ce qu'on PEUT dire (il y a des trucs confidentiels qu'on ne doit divulguer hélas... c'est la vie!). Bienvenue à l'UdS pour les heureux et heureuses élues, peu importe votre programme! Vous risquez de me côtoyer car je prends des stagiaires en médecine autant qu'en physio (vos demies journées d'observation des autres professions si vous vous demandez pourquoi un physio prend des stagiaires en médecine!) Cheers!
  7. Pour te donner une idée des 4 dernières années, la cote minimale des étudiant(e)s admis (dernier admis) oscillait entre 30.4 et 31.2... c'est pas mal constant depuis 4-5 ans... par contre, cette année, ce sera peut-être différent avec le nouveau calcul, mais cela serait étonnant que cela dépasse 32.0... UdS fait sa mise à jour en octobre, donc tu devrais le savoir à ce moment-là pour les stats d'admission. Et, juste par curiosité, vises-tu seulement UdS ou ergo peut t'intéresser ailleurs (car UQTR, la cote minimale est sous le 30!)
  8. À Sherbrooke, dans le programme d'ergo, il n'y a pas de biomécanique en passant!
  9. Si ergo est ce que tu vises et que tu veux te préparer au domaine, tu devrais, si tu insistes à débuter l'Université, penser à la psychologie (si tu crois avoir la cote nécessaire avec tes sessions du CÉGEP), qui va beaucoup plus te servir que la chimie dans le domaine.
  10. FreddyHeff

    Sciences infirmières à...

    4.0/4.3 et plus serait une bonne moyenne te donnant des chances
  11. Je crois qu'ils te le suggèrent en raison du placement post- étude aussi, car malgré qu'effectivement les temps plein sont rares en ergo, il y a de la job, contrairement à Kin où les bons emplois sont rares! Écoute ton coeur avant tous nos conseils! J'ai commencé mes études en physio à 35 ans et maintenant que je suis physio et que je travaille autant au public qu'au privé, c'est un métier passionnant! Si tel est ton rêve, tu vas y arriver!
  12. Je ne connais pas la structure du programme d'ergo à McGill, donc si tu le dis! À Sherbrooke, aucun complémentaires, seuls 2 cours à option durant le programme!
  13. Laval, la NAS peut être ce qui le/la bloque, Sherbrooke ne regarde que les notes... en changeant pour kin, ses notes devraient monter assez pour le/la faire entrer!
  14. Tu aurais plus de chances à Sherbrooke, que UdM ou ULaval! Par contre, il y a seulement 20% de places pour les universitaires, soit 11 places sur 55.
  15. Tu dois regarder la pondération de chacun des cours... de 1996 à 1998 (oui, je suis vieux, j'ai fait un retour aux études tard), les cours de science valaient 2.66 crédits, français et philosophie, 2.33 crédits, anglais et cours à option 2 crédits et moi, éducation physique ne comptait pas... donc tu dois voir le prorata du nombre de crédits des cours sur la totalité des crédits collégiaux cumulés. Rendu à l'université, les cours sont en moyenne de 3 crédits et on faot le total de crédits X 2 pour la valeur du dossier (ex: 15 crédits universitaires complétés = 30% de poids pour la cote de rendement... tu vois que rapidement, le CÉGEP s'efface). Voilà, je sais pas si ma réponse t'aide!
×