Jump to content
Premed 101 Forums

Pouipoui

Members
  • Content Count

    30
  • Joined

  • Last visited

About Pouipoui

  • Rank
    Advanced Member

Recent Profile Visitors

371 profile views
  1. Je ne crois pas que le programme d'optométrie soit un bon choix si ton but c'est de l'utiliser uniquement comme tremplin pour médecine. C'est dur de s'y démarquer, c'est un programme long (5 ans) et exigeant (+ de 10 cours par session), c'est donc difficile de performer dans tous les cours sur une aussi longue période pour t'assurer une cote compétitive. Par contre, l'indice de force de programme est probablement très élevé, donc tu peux sûrement te permettre d'avoir une cote un peu plus basse et malgré tout avoir une CRU qui compétitionne avec les autres universitaires qui appliqueront en med. Si l'optométrie ne t'intéresse aucunement, je te conseillerais d'explorer d'autres programmes pour t'assurer de meilleures chances d'être admis.e en médecine ultimement (et "gaspiller" moins d'années/d'argent/d'énergie, you name it hahaha)
  2. Possible que les cégepiens fassent plus de demandes dans plusieurs doctorats genre med ou med dent en mettant opto en 2e/3e choix, c'est une tendance qui revient souvent ! Les universitaires qui ont opto en 1er choix /unique choix sont probablement plus nombreux, d'où le manque de mouvement dans la LA :/
  3. Cest le comité qui est libre de choisir selon "la qualité des candidatures reçues". En gros ça reste autour de 23 collegiens - 23 universitaires, mais ça leur laisse une marge de manoeuvre pour les admissions tardives par exemple. Dans ma cohorte je pense qu'on était qqch comme 20 collégiens-26universitaires, peut être même 19-27
  4. D'après moi la step à rattraper serait trop grosse pour quelqu'un qui sort du cégep, donc ils favorisent ceux qui ont un bagage universitaire. Depuis que le nombre de places cegep/uni n'est plus de 23-23 (c'est maintenant à la discrétion du comité d'admission selon la qualité des candidatures reçues) ceux qui sont admis après la rentrée sont toujours des universitaires. Il faut avouer que quelqu'un qui a déjà une expérience universitaire a plus de chance de s'adapter facilement et rapidement à un programme comme opto qu'un étudiant fraîchement sorti du cégep, car tout l'aspect "université" is already in the bag :/ À titre de "preuve", à mes initiations, un cégepien a eu sa place en med et l'étudiant qui a pris sa place était un universitaire !
  5. En passant, une fois que la rentrée est passée il n'y a aucun collégien qui entre si une place se libère, c'est "réservé" au contingent universitaire (indépendamment de si la place était initialement occupée par un collégien ou un universitaire). Pourquoi 3 collégiens d'après toi ?
  6. Il y a effectivement entre 9 et 12 cours par session, à raison d'une vingtaine de crédits par session. Donc contrairement aux programmes universitaires typiques, où les sessions comptent 15 crédits (5 cours de 3 crédits en général), en opto les cours comptent souvent pour moins de crédits. Ça tourne généralement autour de 2, parfois 3, 1 ou 1,5 (certains en valent même 0,5 ). La 5e année n'a pas de cours théorique, elle est réservée aux stages, aux cours de discussions cliniques et au projet de recherche. Il y a aussi 3 cours de compétences professionnelles dans l'année. Si je me fie à ceux que j'ai eus en 1ere et 2e année, ce sont des cours 0 théoriques, ils sont plutôt sous forme d'atelier/discussions quelques fois dans la session, c'est très relax et il n'y a pas d'évaluations associées à ces cours. Puisque la cohorte est éparpillée un peu partout en stage en 5e, ce sera donc probablement un cours donné en ligne, mais de format similaire à celui des années précédentes (pass or fail, quelques séances où seule la présence est requise). À noter que c'est de la spéculation pour l'instant, car ma cohorte (je commence ma 3e) est la première à avoir les cours de compétences professionnelles dans son cursus. J'espère que ça répond à tes questions !
  7. D'après moi tant que les cours ne sont pas ouverts sur StudiUM on ne peut pas voir le nombre de participants.
  8. Voici les infos les plus à jour que nous avons reçues de la part de la présidente de notre association étudiante : "L’UdeM et l’École d'optométrie ont réitéré que le plan pour la session automne 2020 n’a pas changé. Les cours seront donnés à majorité en ligne, sauf pour les labos (partie théorique en ligne) et les examens en présentiel (sauf si l’examen est un travail écrit à remettre)." Comme l'a mentionné keipop, à la première session, il n'y a pas vraiment de cours qui nécessite une présence physique à l'école (examens exclus), donc louer un appart ne me semble pas vraiment nécessaire à moi non plus si la situation n'évolue pas. Le prof en question donne plusieurs cours dans le cursus, j'ai aussi vécu l'expérience cours&exam en ligne avec lui cette session et c'était effectivement une expérience haha. Mais d'après moi, les cours cet automne seront mieux préparés puisque les profs auront su considérablement d'avance que les cours ne sont pas en présentiel. Ce printemps, ils ont du improviser en une semaine, donc ils ont fait du mieux qu'ils ont pu et bon, pour certains ça a mieux marché que d'autres De par la description de trajet, je crois comprendre que tu habites sur la Rive-Sud (correct me if I'm wrong). J'ai fait le trajet rive-sud/UdeM pendant 4 ans (1h30 aller) et je seconde ce que dit keipop, on finit par s'habituer (j'aurais jamais enduré ça 4 ans sinon ahaha crois-moi) ! J'ai exceptionnellement fait le trajet quelques fois en voiture et il faut tellement partir tôt pour pas pogner trop de trafic, c'est l'enfer et c'est 0 worth. En transport en commun, même si tu as des transferts à faire, tu peux quand même relaxer sans nécessairement dormir, tu peux lire, écouter de la musique, bref, faire n'importe quoi d'autre que rager derrière ton volant à cause des gens qui conduisent mal (#mtl) et stresser d'arriver en retard à cause du trafic imprévisible haha ! Et monétairement parlant (si c'est un aspect qui t'interpelle), la passe de stationnement UdeM est hyper chère, sans parler du gaz que ça va te coûter vu que tu sembles habiter loin. La passe de métro/bus (TRAM) est probablement plus économique. Vérifie aussi si tu n'as pas des options d'autobus/train de banlieue qui t'amènent directement à Montréal (par exemple, à Bonaventure), tu éviteras ainsi la ligne jaune et une partie de la ligne orange, ce qui représente presque un 20 minutes de métro de moins, + moins de transferts, c'est un win sur tous les plans (et avec la TRAM, ça ne coûte pas plus cher que prendre un bus qui t'amènerait au terminus Longueuil).
  9. Il n'y aura définitivement pas plus de places parce que votre cohorte perd des membres. Dans le passé, ça s'est vu des cohortes qui étaient encore moins que la vôtre (la promo 2020 si je ne me trompe pas) et ça n'a pas affecté le nombre d'admis des années suivantes... Le contingent de 46 places dépend de beaucoup de choses, ils peuvent pas l'ajuster d'année en année comme bon leur semble ahah, surtout pas en fonction des cohortes différentes. Par exemple, juste en termes de capacité dans les locaux (préclinique), ça poserait déjà problème. Je ne dis pas ça pour être plate, mais je ne veux juste pas que les gens s'accrochent à des faux espoirs ! Pour ceux qui sont en LA, il n'y a rien d'autre à faire qu'attendre, c'est nul comme étape (je l'ai vécu), mais soyez patients, votre tour viendra ! On est encore au début de l'été, la liste a le temps de bouger en masse d'ici la rentrée (et même à la rentrée, c'est possible que ça bouge encore (pour les universitaires uniquement)) never give up !!!
  10. Hum comme tu l'as sûrement constaté, on ne sait pas grand chose des années en haut de où on est rendu dans le programme, alors parler d'un programme différent que très peu d'élèves font, c'est un défi J'ai été consulter la page du programme de résidence sur le site d'admission de l'UdeM et ça ne mentionne pas de limite dans le nombre de places... L'admission est basée sur les notes (cote supérieure à 3.0), un CV, une lettre de motivation et des lettres de recommandation. Une chose que je sais toutefois est que, chaque année, très peu d'étudiants font une résidence. Est-ce que c'est à cause d'un nombre de places limitées, ou bien à cause que presque personne n'applique au programme après avoir fini le doc, ça je ne le sais pas, donc je ne peux pas vraiment répondre à ta question Et aucune idée si il y a un nombre de places limite par orientation non plus... Je vais essayer de me renseigner davantage pour te donner une vraie réponse (on s'entend que ma réponse live ne dit pas grand chose, mais je préfère m'en tenir à ce dont je suis certaine pour pas donner n'importe quoi comme infos haha) !
  11. Attention, pour qu'une année soit réussie, la moyenne générale de l'année en cours doit être de plus de 70 en opto. Ça correspond effectivement à un C (le barème de notation littérale d'opto est différent de celui "traditionnel").
  12. Les tâches en stage externe sont plus orientées vers la santé oculaire, le milieu hospitalier étant plus propice à ça Suivi de conditions pathologiques (ex : glaucome), assister à des procédures/opérations par les ophtalmos, etc. Apparemment qu'on ne fait pas de réfraction (qui est un élément de base de l'examen de routine), donc je crois qu'on peut en déduire que les tâches qu'on fait en stage externe ne sont pas tout-à-fait les mêmes que celles qu'on fait habituellement en clinique. Ça permet de consolider nos connaissances en pathologies vues en cours théoriques, puisqu'on fait presque juste de la santé oculaire à longueur de journée pendant 3 mois, tandis qu'en clinique normale, il y en a, mais certainement pas autant. C'est vraiment un stage essentiel à notre formation, vu qu'il nous permet d'aller chercher énormément d'expérience dans une branche de l'optométrie qui est un peu moins "accessible" dans les stages à la clinique universitaire, et qui sera ultimement très utile pour notre pratique professionnelle
  13. Correction ici : le stage externe peut se faire à Montréal. Sans entrer dans les détails politiques, disons juste que les stages aux États-Unis sont de plus en plus menacés depuis l'élection d'un certain président. La direction de l'École d'opto veut éviter de "dépendre" des states pour réussir à placer ses étudiants en stage, alors des nouveaux lieux de stages externes au Québec (particulièrement à Montréal) sont entrain de voir le jour. Un bon exemple est l'hôpital Maisonneuve-Rosemont (il y a aussi le CHUM nouvellement, mais je ne suis pas 100% certaine). La direction travaille fort pour développer de nouveaux partenariats pour nos stages externes en territoire québécois, donc les stages à l'étranger sont actuellement plus à risque d'être éliminés d'ici quelques années (que ce soit forcé par les states ou bien que ce soit en prévention de la part de l'École). Bref, la possibilité de faire le stage à Montréal est une possibilité bien réelle ! En passant, le système de loterie se fait en 4e année puisque le stage externe est en 5e année.
  14. Oui c'est ça, ya aucune info officielle qui en parle, on était tous surpris quand on a reçu le courriel l'an passé haha (et beaucoup pensaient qu'on avait un an pour faire les vaccins manquants/faire signer le formulaire par une infirmière pour prouver que t'as réellement les vaccins, alors qu'en fait c'était quelques mois tout au plus lol)
×
×
  • Create New...