Jump to content
Premed 101 Forums

Recommended Posts

3 minutes ago, hahajkunless said:

Ouvrir une session où?

Le message commence de même:  Merci d'avoir créé un compte sur le site <<guide d'admission et des programmes d'études>> de l'Université de Montreal à l'aide de vos identifiants UdeM (code d'identification et UNIP). Vous pourrez dorénavant ouvrir une session directement sur notre site en fournissant les informations suivantes :

        Courriel: *your UdeM mail*

        Mot de passe: **************

 

 

Perso je comprends pas trop où ouvrir une session encore mais voila ce que j'ai à date!

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
On ‎5‎/‎26‎/‎2020 at 9:56 PM, Pharmacist_UdeM said:

Je suis un ancien étudiant du PharmD à l'UdeM, maintenant pharmacien diplômé. Je peux vous donner une idée à ce sujet. Contrairement à d'autres emplois, il n'y a pas tellement d'augmentation en échelle pour les pharmaciens communautaires (PJC et autres), donc un jeune pharmacien ne sera pas payé tellement moins qu'un pharmacien d'expérience (< 10$/h de différence environ). Il faut aussi savoir qu'il n'y a pas d'échelle officielle unique. Bien que les bannières puissent donner des suggestions, chaque propriétaire prend ses propres décisions et négocie individuellement avec chaque salarié! Il n'y a pas de syndicat.

Il y a quelques années, j'ai pu obtenir environ 55$/h à Montréal comme salaire initial. Avec ça, il est possible d'aller chercher 115 000$ en travaillant 40h/sem. Maintenant qu'il n'y a plus tellement de pénurie, il faut s'attendre davantage à 48-50$/h (voire un peu plus) à Montréal. Il est aussi plus difficile (mais pas impossible!) pour un jeune diplômé de se trouver un poste à temps plein à Montréal... Certains doivent parfois répartir leurs heures entre 2 pharmacies à temps partiel. Par contre, plus vous vous éloignez en région, et plus il sera facile de trouver! Les salaires seront aussi plus élevés. Il est encore possible d'obtenir du 55-60$/h en régions éloignées.

Il faut aussi prendre en compte les avantages sociaux. La licence de l'OPQ est généralement remboursée par les proprios pour les pharmaciens à temps plein (environ 1500$/année). L'assurance-collective est généralement payée à 100% par les proprios si à temps plein. En général, il y a 3 ou 4 semaines de vacances payées (plus facile d'avoir 4 en région). Certains proprios vont rembourser une partie des coûts de formation continue des salariés. Certaines pharmacies vont partager les honoraires des opinions pharmaceutiques (une communication rédigée à l'intention du médecin) avec leurs salariés.

En gros, 90 000 à 105 000$ est plus réaliste pour commencer présentement. À cela peut s'ajouter du remplacement, qui est bien rémunéré (au moins 70$/h généralement)... Les besoins de remplaçants sont quand même un peu moins élevés qu'avant puisqu'il y a moins de pénurie.

En hôpital, le salaire horaire est un peu plus bas, mais il faut prendre en compte que les régimes de pension sont bien meilleurs! Il y a encore des prestations déterminées à vie. En milieu communautaire, il s'agit plutôt de REER collectifs. Par exemple, le proprio et l'employé y cotisent 3,5% du salaire chacun. Lors de le retraite, vous partez avec le montant récolté et les intérêts... Mais quand ce sera vide, c'est fini! (pas de montant fixe à vie)

S'il y a d'autres questions pour un pharmacien en pratique, il me fera plaisir de vous répondre dans la mesure du possible.

Si je peux renchérir, d'après les discussions que j'ai eues avec quelques pharmaciens, il s'avère que les salaires sont en chute depuis quelques années en raison de l'arrivée des pharmaciens étrangers. Ces pharmaciens passent leurs examens d'équivalence du Board of Canada (qui apparemment ne sont pas très exigeants) et peuvent ensuite postuler où ils veulent. Ils sont payés 35-40 $ de l'heure. D'après ce qu'on m'a dit, on s'attend à ce que cette main d'oeuvre fasse chuter les salaires des nouveaux pharmaciens qui ont obtenu leur dipôme ici.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut, j'ai une question pour les anciens étudiants. Est-ce qu'il y a souvent un besoin d'apporter son ordinateur aux cours (quand ceux-ci se passent en personne), si je suis un étudiant qui prend la plupart de ses notes de cours sur papier?

Share this post


Link to post
Share on other sites
50 minutes ago, canamtl said:

Si je peux renchérir, d'après les discussions que j'ai eues avec quelques pharmaciens, il s'avère que les salaires sont en chute depuis quelques années en raison de l'arrivée des pharmaciens étrangers. Ces pharmaciens passent leurs examens d'équivalence du Board of Canada (qui apparemment ne sont pas très exigeants) et peuvent ensuite postuler où ils veulent. Ils sont payés 35-40 $ de l'heure. D'après ce qu'on m'a dit, on s'attend à ce que cette main d'oeuvre fasse chuter les salaires des nouveaux pharmaciens qui ont obtenu leur dipôme ici.

Étant pharmacien depuis 2016, je peux vous dire que les propriétaires se rendent vite compte de leurs lacunes et ont plutôt tendance à ne pas les engager. Il est vrai que les salaires ont un peu baissé, mais ça reste quand même intéressant et il y a toujours possibilité de faire du remplacement. Les salaires sont alors beaucoup plus élevés. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
5 minutes ago, PharmaLife said:

Étant pharmacien depuis 2016, je peux vous dire que les propriétaires se rendent vite compte de leurs lacunes et ont plutôt tendance à ne pas les engager. Il est vrai que les salaires ont un peu baissé, mais ça reste quand même intéressant et il y a toujours possibilité de faire du remplacement. Les salaires sont alors beaucoup plus élevés. 

En plus, les pharmaciens du QeP représentent une cohorte de seulement 25-30 gradués par année, à UdeM seulement... Alors ça reste négligeable sur plus de 8000 pharmaciens, et environ 350-400 gradués du PharmD par année à UdeM + ULaval! En effet, les diplômés du QeP se font parfois offrir beaucoup moins comme salaire, mais je ne crois pas que ça ait un impact si important sur l'ensemble, surtout en-dehors de Montréal.

Les pharmaciens étrangers passant l'examen du BEPC ne sont pas si nombreux. À ma connaissance, ce n'est pas une catégorie d'immigration priorisée considérant que la pénurie en pharmacie se résorbe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
50 minutes ago, MaMed said:

Salut, j'ai une question pour les anciens étudiants. Est-ce qu'il y a souvent un besoin d'apporter son ordinateur aux cours (quand ceux-ci se passent en personne), si je suis un étudiant qui prend la plupart de ses notes de cours sur papier?

L'ordinateur est requis durant les laboratoires de pratique professionnelle, donc 1 à 2 fois par semaine de la 1re à la 3e année. De plus, il est obligatoire pour tous les examens puisqu'ils se font via l'application Examplify.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello, je me demandais quand est-ce qu’on peut commencer à travailler en tant qu’étudiant en pharmacie dans une pharmacie communautaire? Doit-on attendre d’avoir commencer ou même fini notre première année? Merci!

Share this post


Link to post
Share on other sites
25 minutes ago, mlac123 said:

Hello, je me demandais quand est-ce qu’on peut commencer à travailler en tant qu’étudiant en pharmacie dans une pharmacie communautaire? Doit-on attendre d’avoir commencer ou même fini notre première année? Merci!

Le plus tôt est le mieux! Les étudiants qui travaillent en même temps sont souvent ceux qui réussissent mieux dans les labos et les stages. En fait, si vous commencez maintenant, vous ferez essentiellement les tâches d'un ATP (technicien), tout comme durant votre 1re année d'étude. Beaucoup de pharmacies vont engager et former sur place, surtout qu'il manque beaucoup d'ATP. Graduellement, à mesure que les cours de soins pharmaceutiques seront faits, la transition se fera des tâches d'ATP vers des tâches plus cliniques (p. ex. donner des conseils, rédiger des fax aux médecins, régler des problèmes en communiquant avec les prescripteurs).

Share this post


Link to post
Share on other sites
12 hours ago, Pharmacist_UdeM said:

Le plus tôt est le mieux! Les étudiants qui travaillent en même temps sont souvent ceux qui réussissent mieux dans les labos et les stages. En fait, si vous commencez maintenant, vous ferez essentiellement les tâches d'un ATP (technicien), tout comme durant votre 1re année d'étude. Beaucoup de pharmacies vont engager et former sur place, surtout qu'il manque beaucoup d'ATP. Graduellement, à mesure que les cours de soins pharmaceutiques seront faits, la transition se fera des tâches d'ATP vers des tâches plus cliniques (p. ex. donner des conseils, rédiger des fax aux médecins, régler des problèmes en communiquant avec les prescripteurs).

Merci! Si j’ai déjà ma formation d’ATP, car ça fait maintenant 1 an et demi que je travaille pour Jean Coutu et une agence de remplacement, savez-vous quand est-ce que je peux demander à faire la transition vers le poste d’étudiant en pharmacie?:)

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, mlac123 said:

Merci! Si j’ai déjà ma formation d’ATP, car ça fait maintenant 1 an et demi que je travaille pour Jean Coutu et une agence de remplacement, savez-vous quand est-ce que je peux demander à faire la transition vers le poste d’étudiant en pharmacie?:)

Ça dépend beaucoup du milieu, du volume d'ordonnances... Souvent, la transition est partielle parce qu'il n'y a pas nécessairement une charge suffisante pour occuper l'étudiant en continu, donc il faut faire des tâches d'ATP entre ça. Ça dépend aussi de la progression dans le programme! À partir de l'hiver de la 2e année, et surtout quand la 2e année est complétée, il commence à y avoir suffisamment de cours vus pour être capable d'adresser plusieurs situations (donc y avoir plusieurs conseils que l'étudiant peut gérer par lui-même).

Sinon, même lorsque vous travaillez comme ATP, n'hésitez pas à offrir aux pharmaciens en service de faire certains conseils ou de régler certains problèmes lorsque vous vous en sentez capable. Il faut être proactif et se porter volontaire! Ça va aussi développer le lien de confiance avec l'équipe pour qu'ils délèguent davantage de choses ensuite. La transition se fera de façon harmonieuse. Par exemple, des choses plus simples au début comme des conseils d'allergies, l'enseignement d'un tensiomètre ou d'un glucomètre, appeler pour un transfert, etc.

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Pharm143 said:

Pour ceux qui ont recu des offres recemment, vous avez jusqu'à quand pour accepter ou refuser?

Moi j'avais jusqu'à dimanche le 7 juin pour répondre à l'offre! :)

Pour ma part, j'ai refusé l'offre catégorie collégienne comme j'ai été acceptée à uLaval. Je laisse donc ma place à un collégien! Je vous souhaite tous bonne chance :wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Décision d’admission: admise :D
Catégorie de candidat: collégiale
Rang: 76

Date du dépôt:  10 juin soir

J'ai accepté mon offre, mais j'avais jusqu'au 26 juin pour répondre!

J'espère tous vous voir en zoom, teams, etc. ou en présentiel à l'automne!! Bonne chance à tous! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...