Jump to content
Premed 101 Forums
injustice.cote

Cote R Pas Juste Ni Équitable

Recommended Posts

Sauf que la cote Z est limitée à 3 et l'IFG à 1,79. Oups.

 

P.S. Si tu trouves une façon de faire que (5+3+1,79)*5 = 50, je vais:

 

1) Rire de toi.

2) Te donner un 1$ pour tes efforts.

Tu devrais demander aux responsables de la côte R de corriger le document officiel, car ce sont leurs valeurs. http://www.crepuq.qc.ca/IMG/pdf/CRC-long-mars2013.pdf

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien que je sois tout à fait d'accord avec les arguments et la logique étayés dans le reste de ton post, il se peut que j'ai mal expliqué le problème que je relevais, parce que la cote R ne joue pas du tout bien son rôle dans ce cas-ci. Au cégep que je mentionne, un Élève 1 qui se démarque dans un cours de français avec un 81% quand la moyenne est de 70%, et l'écart-type de 4%, aura un faible cote R parce que sa cote sera calculée avec tous les autres groupes de français enseignés par des profs différents. Ainsi, un Élève 2 qui obtient 85% dans un groupe où la moyenne est de 82% et l'écart-type de 10% aura une meilleure cote que l'Élève 1, puisque la moyenne et l'écart-type seront la moyenne entre tous ces groupes. Comme zaphyraph l'a dit, la détermination des groupes à l'évaluation est LE problème de la cote R, et c'est encore plus inquiétant dans ce cas-ci puisqu'il s'agit d'un des cégeps qui place le plus d'élèves en médecine.

 

Parmi une multitude d'arguments erronés formulés par le OP, il y en a un qui est tout de même vrai : le comité en charge de la cote R a fait exprès pour prévoir une formule différente d'écart-type lorsque la note de 100% ne donnerait pas une cote R de 35, donc on peut s'imaginer que c'est possible. C'est d'autant plus préoccupant que cette formule n'est pas appliquée.

 

Effectivement, c'est une lacune de la cote R. Mais reste que pour l'instant, c'est l'outil le plus fiable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

As-tu fait un cours de statistique ? Car tu ne sembles pas comprendre comment le calcul fonctionne réellement et tu ne sembles pas maîtriser les notions statistiques nécessaires pour bien comprendre comment le calcul de la CRC fonctionne.

 

Et une cote R de 50 c'est tout simplement statistiquement impossible. Dans le cas que tu démontres, les deux étudiants auraient 35 de CRC étant donné la variation au niveau de la moyenne, de l'IFG et de l'É.-T corrigé. Dans un groupe fort, c'est beaucoup plus difficile de te démarquer des autres, d'où l'écart-type qui est plus petit, et la correction de l'IFG afin de corriger le tout. Dans un groupe "fort" tu ne peux pas te démarquer de 15% de la moyenne et être à 2.2 écart-types des autres car les scores sont distribués d'une manière très rapprochés de la médiane. Dans un groupe où l'IFG serait excessivement élevé, un écart-type correspondrait probablement à une tranche d'environ 4% et si la moyenne est de 80%, la note maximal atteignable statistiquement serait d'environ 90%.

 

Vous savez M.Clapton, une discussion peut servir à apprendre. Se faire une meilleure idée.

 

C'est pas une question d'être le "Yoda de la cote R" ou le serviteur de la cote R. C'est de faire l'analyse de l'outil et de voir s'il est possible de faire mieux.

 

Depuis le début de la discussion, j'ai relevé certains points que vous avez énoncé dans vos interventions:

 

« Cependant, c'est tout à fait vrai que la force des étudiants au secondaire n'est pas un prédicateur parfait de la performance au cégep. Et c'est la même chose pour l'université»

 

« Ouais, mais il y a de très grosse chance que les moyennes soient pas mal plus élevées et que les étudiants soient pas mal plus fort à Grasset. »

 

« Personnellement, je trouve que la CRC est très juste. Est-ce qu'elle est parfaite ? Non. Cependant, c'est le mieux que l'on puisse faire pour l'instant. »

 

« Et les fameuses variations désavantageuses, c'est selon moi des légendes urbaines »

 

« Maintenant en ce qui concerne les légères fluctuations (35 au lieu de 36, ou 37 au lieu de 35.9), c'est pas ça qui fait une énorme différence au point de vue des admissions, et dans le cas où ça fait une différence, »

 

« Le seul cas qui pourrait intégrer une certaine variance dans les résultats serait le cas d'un étudiant qui est dans un groupe faible et qui est excessivement fort, au point que même dans un groupe fort, il se démarquerait grandement des autres étudiants. Cependant, même dans ce cas, je vois mal comment la cote R de cet individu pourrait varier de plus de 1.5 points de CRC »  

 

« Privilégions une bonne éducation avant les intérêts professionnels de certains étudiants qui sont prêts à diminuer la qualité générale de l'éducation pour avoir une place en médecine »

 

« P.S. Je voulais juste souligner que de parler de 15 000 millièmes ou de 15, c'est la même maudite affaire »

 

« Effectivement, c'est une lacune de la cote R. Mais reste que pour l'instant, c'est l'outil le plus fiable »

 

Parler en millième a un sens, car l'unité de précision que le ministère donne à la cote R, quand on sait très bien que la variation en fonction de groupes différents est de loin supérieure au millième. Même vous, fervent "Yoda de la cote R"  parlez de 1,5 de variation. 1,5 représente 1500 millième effectivement, comme un participant t'as fait remarquer, il aimerait mieux pogner un 34 qu'un 32,5.

 

Je vais te donner un exemple assez facile à comprendre et qui ressemble à la variation de la cote R. C'est comme si tu utilisais une balance qui a comme précision le kilogramme, et que inscrivais le poids jusqu'au milligramme. Un scientifique te dirais que ça ne fait pas de sens de donner une valeur de 3 chiffres après le point quand ta limite est l'unité.

 

Est-ce que vous comprenez ce que je veux dire?

 

Je vais te revenir plus tard sur d'autres points qui diminuent la légitimité de la cote R.

 

En attendant il serait peut-être mature de retirer votre face de Yoda sur le forum.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais quand est-ce que tu vas comprendre que la raison pour laquelle ton argumentaire vaut rien c'est que tu analyses un paramètre en négligeant complètement les autres?!

 

Tu répètes toujours ceci mais c'est pas vrai que la cote R ne varie pas en fonction de l'IFG.

 

C'est pas vrai que quel que soit l'IFG les autres paramètres vont se corriger pour avoir toujours une même cote R disons de 35, c'est faux. 

 

Prends le temps de lire http://www.crepuq.qc.ca/IMG/pdf/CRC-long-mars2013.pdf page 18 avant dernier paragraphe.

La transformation des notes scolaires en cote Z afin de les rendre comparables d'un cours à

l'autre et d'un collège à l'autre part donc du principe que toutes les distributions de notes

devraient être identiques. Il s'agit là d'un postulat qu'il nous est impossible de vérifier mais

que nous devons admettre, à défaut d'en prouver la validité, si nous voulons pouvoir

évaluer sur une base commune relativement objective les dossiers scolaires des candidats.

 

De donner une cote R précise au millième près ne fait pas de sens, c'est totalement trompé les étudiants.

 

Je vais te réexpliquer la comparaison avec une balance. Une balance qui a un niveau de précision de 1 kg, si tu inscris le poids jusqu'au milligramme. Un scientifique te dirais que ça ne fait pas de sens de donner une valeur de 3 chiffres après le point quand ta limite est l'unité. C'est erroné.

 

Un autre point très important qui diminue la légitimité de la cote R, personne ne vérifie le respect du principe de base de la cote R, soit la formation groupe d'évaluation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais quand est-ce que tu vas comprendre que la raison pour laquelle ton argumentaire vaut rien c'est que tu analyses un paramètre en négligeant complètement les autres?!

 

 

Je pense que le mieux à faire c'est simplement de ne plus répondre. Le gars a juste aucune notion de statistique et il est probablement en secondaire 3. Ça ne sert absolument à rien d'argumenter, il va juste te sortir des bouts de texte qui n'expliquent rien et qui sont hors sujet (en croyant qu'il détient un argument ou une preuve), tout en évitant complètement d'aborder la logique mathématique que tu tentes de démontrer. Bref, c'est peine perdue. Il sait probablement même pas c'est quoi une distribution normale. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que le mieux à faire c'est simplement de ne plus répondre. Le gars a juste aucune notion de statistique et il est probablement en secondaire 3. Ça ne sert absolument à rien d'argumenter, il va juste te sortir des bouts de texte qui n'expliquent rien et qui sont hors sujet (en croyant qu'il détient un argument ou une preuve), tout en évitant complètement d'aborder la logique mathématique que tu tentes de démontrer. Bref, c'est peine perdue. Il sait probablement même pas c'est quoi une distribution normale. 

 

Je pense que le mieux à faire c'est simplement de ne plus répondre. Le gars a juste aucune notion de statistique et il est probablement en secondaire 3. Ça ne sert absolument à rien d'argumenter, il va juste te sortir des bouts de texte qui n'expliquent rien et qui sont hors sujet (en croyant qu'il détient un argument ou une preuve), tout en évitant complètement d'aborder la logique mathématique que tu tentes de démontrer. Bref, c'est peine perdue. Il sait probablement même pas c'est quoi une distribution normale. 

 

Moi je vais te poser 2 questions, toi qui est fort en statistiques. J'aimerais comprendre

 

Comment peut-on avoir une précision de 3 chiffres après le point pour la cote R?

 

Que vaut la cote cote R si les groupes à l'évaluation ne sont pas respectées? Qui au Québec vérifie le respect de la définition du groupe à l'évaluation?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je serai curieuse de voir quelques relevés de notes! Ça me donnerai une petite idée. Si quelqu'un veux héberger les siens et nous envoyé le lien, ce serai bien

http://i.imgur.com/SGf3aCk.jpg

 

Cégep de Sainte-Foy, 2012-2014.

 

Personnellement, je n'ai jamais eu de problème avec la cote R, sauf les cotes que j'ai reçu pour les deux premiers cours de français.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C’est une chose d’avoir des chiffres à mettre dans une formule mais il faut vérifier crédibilité des valeurs que l’on y met. Le résultat final dépend de la qualité des données entrées dans la formule.
 

Le premier principe que le ministère nous oblige à accepter pour penser que la cote R est juste et équitable est :

 

1. Principe du « passé est garant de l’avenir »
Pour l’IFG, Page 10   
http://www.crepuq.qc.ca/IMG/pdf/CRC-long-mars2013.pdf

« la force relative du groupe dans lequel se retrouve chaque étudiant pour un cours donné. Ce sont les résultats obtenus aux cours obligatoires de la formation générale de secondaire IV et V propres à chaque régime pédagogique (présent et passé) et suivis au secteur Jeunes par tous les étudiants qui appartiennent à un même groupe au collège qui servent à définir la force du groupe »
Afin de connaître l’indice de la force du groupe ou du facteur de correction à apporter à la cote Z,
il faut appliquer la formule suivante :

Correction = Moyenne des résultats du groupe au secondaire - 75
                                                             14

 

Juste sur ce point bien précis, le calcul de la cote R perd beaucoup de crédibilité
 

 

2. Principe du respect de la définition du « Groupe à l’évaluation »
Voir page 12, dernier paragraphe  
http://www.crepuq.qc.ca/IMG/pdf/CRC-long-mars2013.pdf
 

"Par ailleurs, il faut avoir présent à l’esprit que la correction qui est apportée à la cote Z dépend du groupe auquel l’étudiant appartient au moment de l’évaluation. Dans les faits, ce groupe pourrait ne pas se limiter à une seule classe, mais rassembler les étudiants d’un même collège qui ont suivi le même cours, la même année, au même trimestre et qui ont été évalués de la même façon. C’est ce qu’on appelle le « groupe à l’évaluation "

Plusieurs ont compris, que certaines directions des études collégiales ne respectent pas ce principe, pourtant la base du calcul, ce qui rend tout calcul ultérieur non acceptable.

Les directions des études peuvent :

  • Ne pas fusionner les groupes ayant eu les mêmes évaluations
  • Fusionner des groupes ayant eu des évaluations différentes (voir l’exemple de Mycélium #37 de la discussion)
  • Constituer des groupes visant à faire exploser les cotes R des plus forts du groupe, particulièrement dans les cégeps qui font une sélection des candidats, et qui en retirent une réputation rentable pour le collège

Le non respect de la définition du groupe à l’évaluation rend la cote R invalide pour un grand nombre d’étudiants.

Le ministère ne fait aucune vérification des données fournies par les cégeps avant de calculer la cote R des étudiants. 

 

 

3. Limite maximale de la cote R à 35 pour un étudiant ayant 100% dans un groupe faible.

De plus, est-ce que le ministère utilise la bonne formule si une note de 100% ne donne pas une cote R de 35? (voir l’exemple de Mycélium #37 de la discussion)

 

Ces 3 points parlent par eux-mêmes.

 

Je ne dirais pas tous, mais tout de même un grand nombre d’étudiants subissent ces biais de la cote R sans avoir compris ce qui se passe dans leur parcours au cégep, on est très loin d'une précision à 3 chiffres après le point d'une façon pratique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Honnêtement je lis le topic depuis le début, et je comprends l'effet de la marge d'erreur sur nos cotes.. 

 
C'est vrai que j'avais tendance à prendre pour ceux qui parlaient purement de statistiques, mais il y a plusieurs erreurs malgré tout qui rentre en ligne de compte lorsqu'on regarde la globalité du calcul...si les données entrées sont de pauvre qualité ou que les règles ne sont pas respectées...il y a une grosse marge d'erreur qui est possible. Et ça ce n'est pas une erreur statique, mais bien une erreur de concept..
 
On s'entend qu'on voit beaucoup de concept théorique qui ne s'applique pas vraiment rendu en pratique ! On trouve que le tout est très officiel, mais dans le fond il y a plusieurs places où il peut y avoir des erreurs et rendre ainsi la cote R très imprécise.
 
Pour ma part, j'ai fini le cégep depuis plusieurs années...mon cégep rentre même pu en ligne de compte pour mes demandes..mais il me suit quand même en quelque sorte..et c'est vraiment frustrant ! 

Une fois qu'on s'est plantée avec la Cote R, c'est très long et difficile à récupérer.. Objectivement, on sort du secondaire vers 16-17ans, et on doit savoir exactement ce qu'on veut faire dans la vie et performer pour atteindre nos objectifs!  Oui, tout le monde est dans le même bâteau, et cest legit.. 
 
Par contre, même une fois que je pensais en avoir fini avec le cégep, il est toujours là...J'assume que j'aurais du travailler plus fort au cégep et je paye le prix depuis quelques années.. j'ai eu une Cote R ordinaire au cégep..donc je me ''rattrape'' à l'université..mais en ayant eu une cote R ordinaire, je ne suis pas admis dans un programme qui me permet de pouvoir atteindre mes objectifs...L'erreur est humaine, et est-ce que cela doit faire en sorte qu'on doit payer pour 2ans où on était mineur et inconscient?? Certains vont dire que oui.. d'autres non..mais ça reste que tu crois pouvoir t'e rattraper et travailler fort pour atteindre ce que tu veux..mais encore là il y a des calculs et des choses qui ne sont jamais divulguées ! 
 
Tout d'abord, pourquoi est-ce qu'on a JAMAIS accès aux calculs ?? Pourquoi est-ce que tout est caché? Je suis à l'université, je fais des demandes, et j'essaye tant bien que mal d'avoir un aperçu de mon avenir et des chances que j'ai....et comme réponse : Nous ne pouvons divulguer les calculs ! QUOI?! On paye tous pour nos demandes, on travaille super fort pour augmenter nos notes et avoir ce qu'on veut dans la vie, et on nous cache les calculs?? C'EST UNE JOKE OU JE SUIS FOU???

Et on s'entend, on est des humains...il y a des milliers d'erreurs qui se font ..et personne n'est au courant ! Bravo pour l'Ulaval qui est un peu plus transparent et qui donne les chiffres pour calculer ! L'an dernier j'ai appliqué en médecine dentaire, et j'ai calculé la cote approximative que j'allais obtenir ! Et OH surprise ! J'arrivais vraiment pas à la même cote ! J'ai écris, et ils m'ont dis savoir trompé dans le calcul de ma cote et qu'ils allaient mettre ma cote à jour ! VRAIMENT?!
 
On s'entend que payer un certain montant, être refusé, quand au final peut-être on avait la cote pour être admis...je sais pas si vous le savez, mais c'est beaucoup d'argent aller à l'université, faire des demandes, et je crois que le minimum serait d'avoir accès aux calculs détaillés, et surtout d'avoir notre cote.. Je ne pense pas que le système soit parfait, et je n'ai pas de solutions pour régler le problème, mais le minimum serait au moins d'avoir accès à nos calculs et pouvoir vérifier ! C'est pas normal que chaque année, on dépense des milliers de dollars en loyers/demandes/etc, on ne travaille pas ou du moins on n'est pas aussi ''rentable'' que si on était sur le marché du travail et on ne peut même pas savoir si nos efforts sont payants! 
 
Moi, je suis rendu à mon 2e bacc.. et vous savez, avoir eu une cote R normal..ne permet pas de se rattraper si facilement..car les programmes qui ne nécessitent pas une CRC exubérante, ne donne pas un A+ exubérant qui permet d'avoir des chances de rentrer ! Donc on fait une erreur au cégep, et on est fini à vie..ou du moins on a PEUT-ÊTRE une chance si on a le goût d'être endetté!  
 
Voici un aperçu de quelques programmes concernant la cote attribuée pour un A+:
 
A+ en droit = 38,724
A+ en psychologie = 33,737
A+ en pharmacie = 43,971 
A+ en biochimie = 33,019
A+ en kinésiologie = 36,543
A+ en médecine = 43,275
A+ en nursing = 31,847
 
Donc même si j'ai une cote de 4,3/4,3 au bacc en biochimie...j'ai à peine 33 de CRL, et ce n'est pas très compétitifs pour appliquer dans les programmes contingentés de la santé ! 
 
Il faudrait trouver quelque chose de plus objectif, et qui surtout permet aux gens qui se réveillent après le cégep vers 18ans, de pouvoir se reprendre sans perdre 10ans à l'université et être obligé de reprendre des cours de cégep puisque les préalables sont échus.. et surtout de pouvoir s'assurer qu'on a un certain contrôle sur notre avenir en voyant les calculs ! 
 
Si on regarde ailleurs dans le monde (USA, France, Suisse, Angleterre...) il y a quoi comme outil? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me demande : 

Pourquoi, concrètement, les universités refusent de donner les cotes ? Est-ce que quelqu'un a contacté une uni et le sait ? 

Au Cégep, on la connaît sur Omnivox. Pourquoi ça ne pourrait pas être de même au niveau universitaire, sur la plateforme informatique de l'Uni ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tu veux absolument être admis en médecine, tu n'as qu'à faire un baccalauréat en physiothérapie et terminer avec plus de 4/4.3. Tu vas être admis haut la main dans toutes les universités.

 

Si on regarde juste la GPA, il arrive quoi ? Imagine que tu es étudiant en médecine dentaire et que tu décides d'aller en médecine. Tu as en moyenne 25 crédits par session, tu étudies 70h par semaine, et tu termines avec 3.6/4.3 et tu es refusé. Le gars qui étudie en psychologie (programme plus facile, et ce n'est pas un préjugé, j'étudie dans ce domaine), étudie disons 20h semaines, tout en ayant une vie sociale, et termine avec 4/4.3 et est admis en médecine... C'est frustrant.

 

Si on utilise seulement une cote Z = les gens qui sont dans des groupes forts vont chialer, et ceux dans des groupes trop faibles vont eux aussi chialer.

Si on utilise une CRU (avec un IFG) = les gens vont chialer que l'IFG devrait être plus fort dans leur programme pour x et y raisons.

Si on utilise des examens standardisés = les gens vont chialer que c'est facile de tricher, et que c'est un processus qui ne prends pas en compte pleins de facteurs.

 

Au Québec, pour les universitaires, on utilise une cote Z avec un IFG, comme ça on observe à quel point tu te démarques de ton groupe, et on ajuste selon la force de ton groupe (en se basant sur les résultats du cégep), et en plus, on fait passer des entrevues qui comptent pour 50%. Est-ce que c'est parfait, non c'est certain. Cependant, c'est le mieux qu'on peut faire pour l'instant.

 

Personnellement si je le pouvais je ferais la modification suivante: Une fois les étudiants invités à l'entrevue, les résultats scolaires ne rentrent plus en compte. Cependant, même dans ce cas, les gens qui ont des CRU de 42 vont chialer... Bref, on fait avec ce qu'on a.

 

Et si on parle du MCAT, est-ce que tu te sentirais prêt à devoir réviser, après deux baccalauréats, toute la matière préalable que tu as fait au cégep, et faire un examen avec des questions de physique optique, de chimie des solutions, de psychologie, de communication... et savoir que tu dois "avoir un score presque parfait" pour avoir une chance d'être admis...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis d'accord avec la première phrase de Clapton. On peut toujours critiquer le système, mais je préfère, pour ma part, m'y adapter. Fais un bacc contingenté.

 

 

Si tu veux absolument être admis en médecine, tu n'as qu'à faire un baccalauréat en physiothérapie et terminer avec plus de 4/4.3. Tu vas être admis haut la main dans toutes les universités.

 

Je pense qu'il avait déjà soulevé le point que, justement, il y a problème dans le sens où seuls des bacs contingentés peuvent donner des chances pour médecine. Néanmoins, ces dits bacs contingentés demandent des cotes R relativement hautes (selon les individus), tandis que des bacs peu contingentés (exemple au hasard, philosophie) ne donnent pas beaucoup de chance en médecine à cause de l'IFG. Ceci dit, un élève qui a eu une mauvaise cote R au cégep, disons 25-26, ne pourra pas aisément faire un bac qui lui permettra ensuite d'aller en médecine, car il ne pourra pas accéder aux bacs contingentés qui donnent généralement de très bonnes cotes. Par exemple, un élève qui a fini le cégep avec 24 et qui veut faire médecine, l'option de physiothérapie, psycho, droit, ergo ou peu importe ne s'ouvre pas vraiment à lui. Donc, il est assez stuck à cause de sa CRC.

 

Je ne me prononce pas nécessairement d'un côté ou d'un autre, je ne fais que réexpliquer ce qui avait déjà été expliqué sur ce topic. :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

À moment donné, il faut abandonner. Une CRC de 24 est nettement insuffisante, à moins d'évènements particuliers. On peut entrer en droit avec 28 à Sherbrooke je crois.

 

Je comprends ça, mais je disais ça parce que j'ai un ami qui veut aller dans un programme contingenté (pas médecine par contre) et qui a autour de cette cote, notamment pour causes externes. 

Mais en même temps, ça dépend vraiment. Je me souviens avoir lu sur ce forum qu'un ami d'une personne avait fini son cégep avec 22-24, autour de ça (je ne me souviens plus exactement) et qui était rentré en médecine après avoir fait de la chimie à l'Uni. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avais 2 points dans mon post...

1) pourquoi est-ce que nous n'avons pas accès justement au calcul ! Il y a des erreurs qui se glissent partout ! Et j'ai eu la preuve de cela il y a un an pour ULaval... et qui sait peut-être justement que dans les autres universités c'est la même situation, mais nous n'avons rien en tant qu'étudiant pour vérifier !!! 
 

C'est absurde de ne pas avoir accès aux cotes/calculs et pouvoir vérifier nous même, pourquoi on devrait payer des frais lorsqu'on est directement mené à un refus?  J'aimerais pouvoir calculer moi-même l'approximation du résultat et sauver de l'argent...Mais c'est surement une question d'argent encore une fois pour les universités...et même lorsqu'on paye, il y a des erreurs qui se produisent ! 

2) Effectivement, tu joues ton futur lorsque tu as 16/17 ans, et il n'est plus possible d'avoir de chance lorsqu'on a une mauvaise CRC ?! Est-ce vraiment une bonne façon de fonctionner...sérieusement? Je n'étais pas mature à 16ans pour prendre conscience des répercussions à long terme, mais c'est vraiment ça le Québec... ''condamner'' un mineur (ok je pousse, mais quand même) .. je pense que les criminelles ont plus de ''chance'' qu'un étudiant !! (C'est une façon de parler...que lorsque tu fais une erreur, tu es automatiquement mis au placard ! )

 

Pour le MCAT, peut-être que je ne serais pas content sur le coup, mais honnêtement ce serait une façon équitable d'avoir des chances égales de rentrer dans le programme qu'on veut.. non? 

Parce que de toute façon après 8ans que ton cégep est terminé, tu dois refaire des cours de base du cégep (chimie/physique/biologie)


 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En tout cas, après le cégep on te juge assez mature pour être admis en médecine. Les gens qui ont ça « all figured out » à cet âge sont normalement issus de milieux aisés et sans difficultés. Leur admission dans les meilleurs programmes universitaires perpétue ainsi la classe dominante.

 

Je suis d'accord pour une transparence accrue...

Share this post


Link to post
Share on other sites

En tout cas, après le cégep on te juge assez mature pour être admis en médecine. Les gens qui ont ça « all figured out » à cet âge sont normalement issus de milieux aisés et sans difficultés. Leur admission dans les meilleurs programmes universitaires perpétue ainsi la classe dominante.

 

Je suis d'accord pour une transparence accrue...

 

Oui, et j'ai appris de mes erreurs, sauf une fois que j'ai eu une mauvaise CRC.. je suis bloqué à être dans des programmes avec un IFG faible, donc un A+ qui ne donne même pas la cote pour être convoqué ! 

 

Je trouve ça triste parce que j'ai faite une erreur à 16ans, que je vais peut-être le payer toute ma vie ! Et je suis certain que plusieurs sur le forum vivent la même situation.. 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...