Jump to content
Premed 101 Forums

Lily95

Members
  • Content Count

    91
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by Lily95

  1. 4 minutes ago, Rosie18 said:

    DATE / HEURE :  13.05.2020, 16:18.

    DÉCISION : Acceptée campus Mauricie !!!!!!!!

    Catégorie : Universitaire connexe (biochimie)

    CRC ou CRU (si connue) : inconnue mais 4,15/4,3 en biochimie (90 crédits) + 3,78/4,3 en psychologie (39 crédits)

    Impressions p/r au Casper : relativement bonne sur le coup, pleine de doutes par après!

    Commentaire : C'est absolument surréel !!!! Mon coeur est avec vous tous, admis/LA/refus. Ne doutez jamais de votre valeur.

    Bienvenue dans la cohorte 2024 - UdeM Mauricie :D 

  2. 3 minutes ago, alouette22 said:

    La question a probablement déjà été posée, mais je me questionne quand même. Disons dans les 3 dernières années, la liste d’attente catégorie collégiens a bougée de combien de places ? Sinon est-ce qu’il y a un endroit où je peux trouver ces informations?

    Tu peux lire les threads de «liste d'attente» sur le forum, ça te donne une idée! Sinon sur les sites universitaires parfois l'info est mentionnée! 

    Pour UdeM https://medecine.umontreal.ca/etudes/doctorat-en-medecine/admission/foire-aux-questions/  la réponse est à la question 8

  3. Hey everyone! Have a question :-) 

    One of my friend was waitlisted in the category Rural and Small Populations Pathway (RSPP)! As she expected a rejection, she is ecstatic, but she doesn't want to get her hopes up for nothing. Does anyone here already applied as RSPP? Can anyone give feedback : does the wait list in this category usually moves or no? 

    I am French, excuse my rusty English haha!

    Ps : Good job on everyone one accepted, good luck on those on the waitlist, and for those who received a rejection... prove them wrong next year!

  4. 23 hours ago, DrXna said:

    Bonjour,

    J'espère que vous allez bien! Alors, je suis présentement une étudiante en sciences infirmières à l'UdeM (première session, formation initiale).  

    J'ai complété un DEC en science nature, mais je n'avais pas la cote R nécessaire pour rentrer en médecine (Pour ceux qui réussissent à l'atteindre, vous avez mon respect!)..  J'ai décidé d'appliquer en sciences infirmières (1er choix) car je voulais absolument commencer à apprendre sur le domaine de la santé et car je m'intéresse de plus en plus sur le métier de l'IPS. Malgré tout, il demeure que je ne renonce toujours pas à mon premier objectif qui était de rentrer en med!

    Bref, j'écris dans ce forum afin de savoir si le programme de sciences infirmières est un bon tremplin vers médecine (s'il y a des personnes qui sont parvenues à rentrer en med avec un bac Sc.Inf) et, si c'est le cas, avec environ quelle GPA (ou la note générale)? Je sais que cette question a déjà été reformulé plusieurs fois auparavant, mais la majorité de ces questions ont étés posés il y a quelques années de cela ou encore elles s'appliquent majoritairement pour des personnes qui ont complétés un DEC-Bac en Sci.Inf (et non formation initiale)... 

    Merci d'avance! :D

     

     

    Écris moi en PV 

  5. On 11/20/2019 at 1:11 PM, Ava c said:

    Did someone with a 3.7 gpa in law school at the University of Montreal  get into med school ? 

    Selon la table des étalons, avec un 3.7 en droit, tu t'assures une entrevue à l'Université Laval! Je ne pourrais te dire avec certitude pour UdeM, mais je pense que tu décrocherais probablement une entrevue aussi! :) 

  6. Salut @mimi28

    Je suis une infirmière qui a fait sa formation initiale à UL en nursing, qui a travaillé un peu dans un hôpital, et qui est de retour sur les bancs d'école en médecine cette année! J'ai appliqué à toutes les universités franco, et seule UdeM m'a donné une entrevue, suivie d'une acceptation au premier tour! Mon GPA était de 3.90/4.3. Je sais qu'à ULaval , l'indice de force est différent pour formation initiale vous DEC BAC; pour Udem aucune différence!!!! Ce qui fait que les DEB BAC n'ont aucun désavantage à Montréal! Ne pas oublier que tes cours de bases de sciences nat (ex: chimie org, etc) doivent être faits, lors de ta demande.

    Il y a vraiment une bonne quantité d'inf qui sont dans ma cohorte, et je dirais que la majorité est formation initiale, mais il y a aussi plusieurs DECBAC! 

    Si tu veux mon avis, tout pointe vers une acceptation si tu réussis bien ton entrevue! 

    PS : j'ai aussi appliqué en pharmacie, et j'avais eu également une acceptation, mais je n'avais jamais réellement envisagé d'y aller, c'était plus pour «évaluer» si j'avais bien réussi mon Casper 

    Bonne chance et tu peux me MP si tu as des questions! :)

  7. 4 hours ago, MDinCanada said:

    Travailler est probablement une très bonne option dans ton cas. C'est sûr que tu vas faire plus d'argent que dans un stage SARROS. En plus, tu gagneras plus d'expérience clinique et tu pourras te faire des connexions.

    C'est certain que niveau salarial, être nurse serait clairement plus payant! Et je pense que mon milieu en est un très bon pour appliquer des connaissances apprises, les médecins sont très pédagogues quand tu montres de l'intérêt! Je vais continuer d'y penser et m'informer aussi à propos de stage SARROS. Merci :)

  8. Allô! :-)

    Quelqu'un peut me renseigner sur la durée des congés du temps des fêtes et des vacances d'été lors de prémed et de la première année du doctorat de médecine?

    Je veux évaluer la possibilité de travailler comme infirmière lors des vacances d'uni?! J'ai parlé à quelques personnes qui m'encouragent à travailler, d'autres me le déconseillent. Techniquement, je dois donner une réponse à mon employeur avant mon départ mi-août (si je veux garder mon poste actuel + congé d'études)

    Pour info, je suis une infirmière clinicienne qui travaille à une urgence de région; j'aime ma job qui est stimulante et l'équipe de travail qui est vraiment super (nurse et docs). Ma première idée était de retourner y travailler durant l'été, maintenant je suis indécise.

    J'aimerais vos opinions et expérience pour ceux qui l'ont fait :)

    Merci!!! 

  9. 7 hours ago, Yolo1234 said:

    Pas pour te contredire, je trouve que ce que tu dis est très pertinent, mais ne pas répondre à la derniere question est un peu suicidaire... pour réussir son casper il faut selon mon expérience, au moins 3 bonnes phrases par question et prendre le temps de reflechir pour ne pas perdre du temps à effacer. Je conseille de te trouver un cercle d ami de placer un chronomètre de 5 min et de trouver des questions des années précédentes à faire et de comparer tes reponses avec les autres. Tu pratiquera ainsi ta rapidité et tu t adaptera à la réalité tu casper.

    Voila

    C'est un bon point!! Je ne dis pas de faire exprès de ne pas répondre aux questions, ça c'est l'échec assuré :blink: Par contre, je pense qu'il faut prendre le tout avec un grain de sel, puisque le fait de ne pas avoir le temps de toujours répondre à la dernière question ne semble pas m'avoir nuit (on ne peut pas juger notre performance là-dessus). Comme mentionné, lorsque je manquais de temps pour la dernière question, j'avais souvent, voir à chaque fois, déjà élaboré sur le sujet dans la question précédente (souvent plus de 3 phrases). 

    J'espère que ma précision est plus claire!!!!

    Edit : et pour la vitesse de frappe, je conseille ce site qui est gratuit et bien fait! https://www.typingclub.com/dactylographie

  10. 1 hour ago, genie96 said:

    Y a-t-il moyen de se préparer au Casper? Est-ce que c'est une question d'instinct?

    En plus du conseil de Bunny 303, je te conseille de pratiquer ta vitesse de frappe sur un clavier d'ordinateur. Perso, j'écrivais à 40 wpm, et j'ai réussi à doubler ma vitesse de frappe! Pratique toi aussi à donner ton opinion de façon concise sur divers sujets.

    Dans le casper, les questions sont souvent liées entre-elles. Il m'est arrivé à plusieurs reprises de ne pas répondre à la dernière question: au début ça m'a vraiment fait capoté. Je me suis aperçu qu'en expliquant ma réponse à la question 2, je couvrais souvent le contenu de la question 3. Je pense que ça ne m'a été nuisible, vu le résultat :)

  11. 4 minutes ago, genie96 said:

    Bonjour, je suis étudiant en génie mécanique à Ulaval, et en me basant sur certaines discussions dans le forum, j'estime ma CRU à 35.6. 

    J'envisage d'appliquer au PharmD l'an prochain (à UdeM).

    Est-ce qu'une CRU de 35.6 m'offre une bonne position? Merci!!!

    J'estimais ma CRU dans les mêmes eaux que toi, et j'ai reçu une offre à la première vague (que j'ai refusée pour MD). Avec un bon casper, ça devrait bien aller :)

  12. Hello! Bienvenue sur le forum! 

    Je peux te répondre pour UL, qui publie sa table des étalons en ligne chaque année! Sachant que pour UL, ça prend une CRU +/- 32.9-33.0 pour avoir une entrevue, un GPA minimal de 3.50-3.55 en pharmacie te permettrait de passer le premier cut-off! Mais toujours mieux de viser plus haut, et d'avoir du lousse lors des MEMS. 

    Pour les autres universités, je ne peux te répondre. 

    Peut être que @pharmd23 ou @Symphonie pourraient t'en dire plus! 

    PS : on essaie d'éviter les publications multiples et identiques sur ce forum. Ne t'inquiète pas, quelqu'un va finir par te répondre! C'est certain que c'est moins actif durant les périodes de vacances. 

    Bonne chance pour la suite :-) 

  13. On 6/27/2019 at 9:03 PM, nodice said:

    Je me pose la question. Dans une situation idéale (peu de crédits complétés, dans un programme bien considéré, etc.), quel est le maximum qu'il est possible d'améliorer une CRU en plus de 30 crédits ?

    Je connais mon CRU(33.577), et je ne suis pas dans une situation idéale (beaucoup de crédits déjà complétés ~200), et je me demande si cela vaut la peine de continuer. La pharmacie a besoin d'un minimum de ~35.000.

    Alors, quel est le meilleur résultat qu'une personne ait jamais obtenu en un semestre pour améliorer son CRU ?

    Si une amélioration de 2.500 n'est pas possible, même dans des circonstances idéales, je pense que je pourrais passer à autre chose.

    J'imagine qu'avec tous ces crédits, tu as une formation universitaire complétée (diplôme obtenu). Pour la médecine, il y a le contingent marché du travail à UL, qui serait à considérer. Sans pour autant «passer à autre chose», tu peux travailler dans ton domaine pendant 2-3 ans, puis appliquer dans ce contingent. Tu auras un cote bien assez compétitive, car le cut-off est une CRU de 30. Je ne vois aucun coté négatif, puisque si ultimement tu n'es pas pris, tu auras un travail que tu aimes et tu n'auras pas l'impression d'avoir perdu ton temps et ton argent à l'université à essayer de remonter tes notes. 

    Pour pharmacie, bien que le cut-off de UdeM soit environ 35, il est bien moindre à UL, et avec une CRU de 33.X, un bon casper, et un bon questionnaire autobiographique, tu peux être compétitif (dernier universitaire diplômé admis 2018 avec CRU de 25.264)

    Bonne chance pour la suite, peut importe ce que tu décideras de faire :-) 

     

  14. On 6/17/2019 at 2:57 PM, blonic said:

    Here is my unusual path to graduation (I don't know if GPA is calculated in the same way over all schools):

    Year 1: UBC - General Science 

    • GPA: 3.75 (had to calculate myself, my average was 81.14%)

    Year 2: Université de Montréal - Neuroscience

    • GPA: 2.055

    Years 3-5: Université de Montréal - Computer Science

    • GPA: 3.41

     

    I would like to apply to medical school after my Master's (most likely ending in 2022), but I'm currently unsure where my best options lie.

    I realize that currently, my portfolio is not comptetitive. I would like to know if it can be made competitive, without doing a second bachelor's.

    Should I aim for Alberta schools in order to take advantage of my residency, and Quebec schools since the reserved out-of-province spots may have fewer applicants per spot? Should I get Quebec residency, as I have heard that their system is less competitive overall?

     

    Thank you in advance.

     

    Quick facts:

    • I am currently on a gap year, starting a Working Holiday Visa abroad in November.
    • In 2020/2021 I am planning to start a Master's in Artificial Intelligence, and I could try to focus my research on medical applications.
    • I took 4 courses per semester in my CompSci degree. 
    • I did 1 research internship on autonomous vehicles, and 1 industry internship in industry.
    • I am an Alberta resident, but could gain Quebec residency by working there for 1 year.
    • I speak English and French fluently.
    • For some schools, I am missing courses, for example, a second English course and Organic Chemistry. I believe I could get high grades on these courses were I to take them in preparation for applying.
    • I have not taken the MCAT, but I would have time to study for and take it this fall.
    • I have done some volunteer work, but none medical since second year.
    • I was Vice President of a university cultural association for 4th and 5th year.

    Salut! 

    Pour faire écho au poste plus haut, avec ton GPA et l’indice de force de programme, tu n’atteints pas le cut-off pour les universités québécoises en ce moment! 

    Certaines universités accordent un bonus pour une maîtrise complétée, comme tu dois déjà être au courant. Je t’encourage quand même à envoyer ta demande aux universités québécoises, après tu sauras ta CRU (cote  universitaire) et tu sauras si un bonus de 1 point te serait suffisant, malheureusement j’en doute..! 

  15. Allô @NursetobeMD :-)

    Je suis une infirmière clinicienne de 23 ans, acceptée ce cycle en médecine à l'université de MTL (première application). Perso, j'ai fait mes sciences nat au cégep, puis directement sciences infirmières à l'université, ça a très bien fonctionné pour moi. Je pense que tu prends la bonne décision de faire tes cours prérequis au cégep. Si tu te donnes à fond, il te sera possible d'augmenter tes notes. Surtout dans les premiers cours (ex: 1er cours de math, chimie et bio, qui sont remplis de nouveaux étudiants qui n'ont pas encore de méthode de travail/étude, donc la moyenne est plus basse). Et si ça ne fonctionne pas, tu auras une deuxième chance à l'université (particulièrement avec un bac en nursing, qui donne des CRU assez compétitves à UdeM), tout en ayant un emploi stable et valorisant.

    Comme je le dis souvent, on a besoin de plus de nurses en médecine! Je pense qu'on peut vraiment apporter quelque chose de spécial à la profession! En plus, tes cours/stages/job te préparent naturellement pour le casper et les MEMS, par la pratique de nos softs skills +++! Et puis, travailler comme inf, c'est vraiment passionnant, on apprend à la tonne, et je suis certaine que ça nous donne un réel avantage une fois dans le programme de MD! 

    Si tu veux discuter plus, tu peux me PM!! Bonne chance dans ton parcours!

     

  16. Je ne pourrai que te répondre de façon générale, puisqu'on signe une clause de confidentialité avant de faire les MEM. Il nous est interdit de discuter des sujets abordés lors des entrevues! Mais c'est un mixte de questions typiques ''entrevue'', de discussions sur un sujet établi, et de mises en situation avec acteurs.  

    Avant les MEM,  on ne peut pas se tromper en faisant une introspection sur soi-même et sur le pourquoi  médecine. Par exemple, réfléchir à ce que la médecine nous apporterait, qualités/défauts, notre approche vis à vis une situation conflictuelle/problématique, et des situations où des compétences ont été démontrées (réussite, échec, gestion stress, sens initiative, empathie, etc.) Cette réflexion est d'après-moi nécessaire, et même si le sujet n'est pas abordé directement à l'entrevue, ça teinte de façon positive nos réponses aux autres questions! 

  17. 5 hours ago, AKtoQC said:

    L’UdeM c’est vraiment mon dernier choix, très urbain pour moi, et puis vu qu’ils demandent un bacc à partir de l’admission 2020 je n’appliquerai pas ce cycle-ci de toute façon, mais tout ça c’est très bon à savoir. 

    On parle toujours de manque de médecins en milieu rural. Comment font-il au Québec en processus d’admission pour favoriser les applicants provenant de régions? C’est le meilleur prédicteur de rétention...Il me semble que avec l’admission étant basé 50/50 dossier scolaire/MEM y’a pas beaucoup de place pour ce genre d’information. 

    Pour les universités francophones, Sherbrooke et UdeM offrent la possibilité de faire les études dans un campus satellite (Saguenay et Trois-Rivières, respectivement). Ça peut être une belle option si la grosse métropole nous attire moins! 

    Pour ce qui est de favoriser les applicants de région éloignée, je sais qu'il existe une bonification de 0.5 pour les personnes provenant du contingent collégial, mais je ne crois pas qu'il existe un bonus du même genre pour les candidats universitaires. Par contre, je repense à une station lors des MEM (franco) où il aurait été très pertinent d'expliquer le désir de travailler dans une région éloignée! 

  18. On 6/19/2017 at 9:45 AM, Oasis123 said:

    Une fois dans l'année préparatoire certains cours peuvent être crédités suite à l'examen d'équivalence (éthique, socio, stats et surtout le "bénévolat" du cours de sensibilisation).

    Désolée de faire revivre un vieux thread, mais j'aimerais avoir plus d'informations sur la possibilité de faire créditer des cours! Je suis admise en prémed, ayant préalablement complété un bac en sciences infirmières (formation initiale) à UL en 2018. 

    J'ai déjà envoyé un e-mail à la TGDE afin d'avoir plus d'infos sur la démarche à suivre et les cours qui peuvent être normalement crédités. J'ai reçu cette réponse, qui répond +/- à mon questionnement : «Pour les équivalences de cours, nous vous communiquerons bientôt les dates d’examen pour les équivalences.»

    Est-ce que quelqu'un qui est déjà passé par là pourrait me renseigner sur les cours qui peuvent être crédités normalement pour mon cheminement? Et est-ce que ces ''examens d'équivalence'' sont facilement réalisables, ou il serait plus sage de faire une bonne révision de mes notes de cours de l'uni? 

    N'importe quelle info sera appréciée :-) Merci! 

  19. 2 hours ago, JoRo said:

    Bonjour guys,

    je viens de terminer ma 2e année en kinésiologie à Ulaval et j'aimerais savoir si certains d'entre vous avez ou passé par ce cheminement pour aller vers med ensuite. Je sais qu'à Ulaval le programme de kin est plus ou moins bien coté, mais je n'ai aucune idée pour sherbrooke. J'ai 4/4,33 de moyenne et je me demande à combien ça peut équivaloir de CRU à sherb. J'ai aussi la même question pour physiothérapie car je planifie changer pour l'automne prochain.

     

    Merci :)

    Selon ma recherche sur le forum,  4.23/4.3 = 35,017; pour le programme de Kin en 2017, à l’UdeS

    Ton GPA actuel donnerait une CRU insuffisante pour le moment, mais pas impossible à augmenter avec une très bonne année en physio! 

×
×
  • Create New...