Jump to content
Premed 101 Forums

Indice de force d’un programme?


Recommended Posts

Salut! Je suis étudiante universitaire en Alaska (née au québec) et je poursuis prsésentement un bacc en « Biological Sciences - Physiology » et j’appliquerai cet automne pour le prochain cycle d’admission. 

En lisant les autres forums, je vois que chaque programme est coté différement et je comprends que biologie n’est pas un programme trop fort et que même sciences biomédicales c’est pas fort cette année, à Sherbrooke du moins. 

Dans mon programme, j’ai l’option de poursuivre une concentration en Physiology (concentration actuelle), sciences biomédicales ou biologie cellulaire et moléculaire. Laquelle pensez-vous serait mieux pour un meilleur indice de force? Il n’est pas trop tard pour changer ma concentration. 

Et par curiosité, quels sont les programmes avec les plus hauts indices de force? Je suis quand même surprises d’entendre dire que soins infirmiers a un indice de force très bas par exemple, même chose pour ce qui en est de biologie. 

Pour l’instant je maintiens un GPA de 4.0/4.0 sur environ ~75 crédits, mais si l’indice de force est faible on dirait que ça vaux pas nécéssairement ce que ça vaut.. 

merci :) 

PS je cherchait un ou des groupes prémed pour le Québec sur facebook et je n’ai rien trouvé. Des suggestions?

:D

Link to post
Share on other sites
4 hours ago, AKtoQC said:

Salut! Je suis étudiante universitaire en Alaska (née au québec) et je poursuis prsésentement un bacc en « Biological Sciences - Physiology » et j’appliquerai cet automne pour le prochain cycle d’admission. 

En lisant les autres forums, je vois que chaque programme est coté différement et je comprends que biologie n’est pas un programme trop fort et que même sciences biomédicales c’est pas fort cette année, à Sherbrooke du moins. 

Dans mon programme, j’ai l’option de poursuivre une concentration en Physiology (concentration actuelle), sciences biomédicales ou biologie cellulaire et moléculaire. Laquelle pensez-vous serait mieux pour un meilleur indice de force? Il n’est pas trop tard pour changer ma concentration. 

Et par curiosité, quels sont les programmes avec les plus hauts indices de force? Je suis quand même surprises d’entendre dire que soins infirmiers a un indice de force très bas par exemple, même chose pour ce qui en est de biologie. 

Pour l’instant je maintiens un GPA de 4.0/4.0 sur environ ~75 crédits, mais si l’indice de force est faible on dirait que ça vaux pas nécéssairement ce que ça vaut.. 

merci :)

PS je cherchait un ou des groupes prémed pour le Québec sur facebook et je n’ai rien trouvé. Des suggestions?

:D

C'est excellent comme GPA! tu as des bonnes chances d'être convoquée si tu poursuis ce 4.0/4.0 jusqu'à la fin! :) personnellement je te conseillerais de suivre la concentration de «sciences biomédicales», puisque biomed est mieux coté à U Laval et UdeM que les programmes de biologie, mais je ne peux pas te garantir qu'ils vont considérer ton programme comme identique à celui de l'UdeM... J'ai vu sur ce forum des gens avec 4.1xx/4.3 en sciences biomédicales à Trois-Rivières (UQTR je crois?) n'ayant pas été convoqués à l'UdeM, mais certains avec 4.2xx/4.3 l'ont été!! 

Link to post
Share on other sites

Sans être experte cela dépend des universités où tu appliques, les indices varient d'une université à l'autre...Je crois que sciences biomédicales pour Laval et UDEM  serait ton choix.

Les programmes les mieux cotés partout seraient, physio, ergo, nutrition

À l'udem tu peux ajouter biochimie et neurosciences et un 0.5 si tu complètes 12 crédits à l'UDEM.

Les notes de la maîtrise ne contribuent pas à la CRU mais donne un bonus

McGill n'utilise pas les indices de force

Si ton université ne cote pas sur 4.3, la conversion demeure nébuleuse mais ne serait pas avantageuse

Pour te donner une idée la table des étalons de Laval est disponible

 https://www.ulaval.ca/fileadmin/admission/Guides/table-des-etalons.pdf

Sûrement que d'autres personnes pourront compléter ses informations et même les modifier.

Bon certaines personnes provenant de droit, génie réussissent à avoir de bonnes cotes également avec de bons GPA mais tu dois vraiment aimer ce domaine et te démarquer.

La plupart du temps mais pas toujours, la cote r d'entrée dans le programme à l'université semble corréler avec l'indice de force du programme  (Mais biochimie à l'UDEM constitue un exception)

Certains programme sont connexes et d'autres non-connexes à l'UDEM en tout cas, la dernière CRU admise est souvent plus élevée dans les non-connexes pour médecine.  Un Bacc connexe te permet d'éviter l'année préparatoire.

En espérant que cela t'aide un peu

Link to post
Share on other sites
3 hours ago, Raton said:

Sans être experte cela dépend des universités où tu appliques, les indices varient d'une université à l'autre...Je crois que sciences biomédicales pour Laval et UDEM  serait ton choix.

Les programmes les mieux cotés partout seraient, physio, ergo, nutrition

À l'udem tu peux ajouter biochimie et neurosciences et un 0.5 si tu complètes 12 crédits à l'UDEM.

Les notes de la maîtrise ne contribuent pas à la CRU mais donne un bonus

McGill n'utilise pas les indices de force

Si ton université ne cote pas sur 4.3, la conversion demeure nébuleuse mais ne serait pas avantageuse

Pour te donner une idée la table des étalons de Laval est disponible

 https://www.ulaval.ca/fileadmin/admission/Guides/table-des-etalons.pdf

Sûrement que d'autres personnes pourront compléter ses informations et même les modifier.

Bon certaines personnes provenant de droit, génie réussissent à avoir de bonnes cotes également avec de bons GPA mais tu dois vraiment aimer ce domaine et te démarquer.

La plupart du temps mais pas toujours, la cote r d'entrée dans le programme à l'université semble corréler avec l'indice de force du programme  (Mais biochimie à l'UDEM constitue un exception)

Certains programme sont connexes et d'autres non-connexes à l'UDEM en tout cas, la dernière CRU admise est souvent plus élevée dans les non-connexes pour médecine.  Un Bacc connexe te permet d'éviter l'année préparatoire.

En espérant que cela t'aide un peu

Merci pour ta réponse détaillée! Vu que je n’ai fait aucunes études supérieures au Québec, c’est un peu un nouveau language à apprendre, tout ça. 

Qu’est-ce qu’un bacc « connexe »? Y’a-t-il des listes pour chaques écoles? Je n’ai pas vu ça en recherchant les sites des écoles mais, j’ai surtout focusé sur l’admission de médecine elle-même. Ça ne me fera pas de tords de changer ma concentration en Sciences Biomédicales, donc je suivrai tes conseils. Même si ça n’améliore pas mon indice de force, ça vaut la peine d’essayer, puis j’adore la matière d’une façon ou d’une autre :D 

C’est quand même intéressant qu’au reste du Canada on ajoute toutes sortes de prérequis (volontariat, observations, experience cliniques, lettres de recommendations, rédigé personnel) et on encourage les étudiants de toutes sortes de background à l’université(arts, musique, psychologie, infirmerie etc) pour s’assurer que les étudiants en médecine ne sont pas juste des « bollés » mais plutôt des étudiants « well rounded » et divers. 

Au québec ça semble être complètement le contraire, plutôt « vieille école » en fait. Le chemin à prendre semble limité. Mais « qu’est’ce tu veux qu’on fasse » ;) 

Je ne pourrai pas appliquer à l’UdeM parce qu’ils demandent un bacc complété pour les étudiants universitaires à compter de 2020. :( Ni à McGill puisque je dois avoir mon diplôme pour appliquer, en plus du MCAT.  Donc pour ces deux écoles ça ira à 2021

 

je me concentre sur Ulaval et UdeS. Je dois just prendre un autre volet de calculus(francais?) pour les prérequis Ulaval 

J’aurai 85 crédits au moment de l’application et 115 à la fin de l’année, avec l’année finale de mon bacc restante dépendemment du déroulement des choses. 

Il me faudra voyager de l’Alaska dernière minute si je suis convoquée en Avril :o

Link to post
Share on other sites
On 6/7/2019 at 1:10 PM, AKtoQC said:

C’est quand même intéressant qu’au reste du Canada on ajoute toutes sortes de prérequis (volontariat, observations, experience cliniques, lettres de recommendations, rédigé personnel) et on encourage les étudiants de toutes sortes de background à l’université(arts, musique, psychologie, infirmerie etc) pour s’assurer que les étudiants en médecine ne sont pas juste des « bollés » mais plutôt des étudiants « well rounded » et divers. 

Au québec ça semble être complètement le contraire, plutôt « vieille école » en fait. Le chemin à prendre semble limité. Mais « qu’est’ce tu veux qu’on fasse » ;) 

 

En fait c'est seulement les université francophones qui fonctionnent comme ça, à McGill ils regardent ton CV (prix, emplois, passe-temps, bénévolat, études graduées, etc). Personnellement je reste un peu amer face aux universités francophones car justement, mon passé artistique m'a nuit énormément, alors qu'à McGill c'était une force à mon dossier. 

Sinon, bravo pour ta GPA de 4.0! par contre je ne suis pas certaine qu'à l'UdeM ça sera bien coté vu que tu fais ton programme hors Québec, habituellement ils donnent des CRU beaucoup plus basses dans ce temps là. Je veux pas te décourager, ça vaut certainement la peine d'appliquer quand même, mais ça reste une possibilité.

Bonne chance :) 

Link to post
Share on other sites
12 hours ago, Elgar said:

En fait c'est seulement les université francophones qui fonctionnent comme ça, à McGill ils regardent ton CV (prix, emplois, passe-temps, bénévolat, études graduées, etc). Personnellement je reste un peu amer face aux universités francophones car justement, mon passé artistique m'a nuit énormément, alors qu'à McGill c'était une force à mon dossier. 

Sinon, bravo pour ta GPA de 4.0! par contre je ne suis pas certaine qu'à l'UdeM ça sera bien coté vu que tu fais ton programme hors Québec, habituellement ils donnent des CRU beaucoup plus basses dans ce temps là. Je veux pas te décourager, ça vaut certainement la peine d'appliquer quand même, mais ça reste une possibilité.

Bonne chance :) 

T’inquiètes je ne suis pas trop découragée. Je peux pas faire mieux qu’un 4.0, alors le reste c’est plutôt hors de mon controle :) Oui c’est vrai quand j’adresse les facultés de médecine québécoises je veux plutôt dire francophone. Il y a de quoi à être amer selon moi, ce n’est pas un processus d’admission très « holistique ». Au moins il y a les MEM. 

J’ai tendance à inclure McGill avec le reste du Canada justement pour ça, ce sont les mêmes méthodes d’admission. Mais bon je peux appliquer cette année dans les écoles francophones tandis que pour le reste je dois finir mon bacc et prendre le MCAT (même pour McGill, vu que je ne suis pas une étudiante du Cégep il me faut un bacc et le MCAT) 

L’UdeM c’est vraiment mon dernier choix, très urbain pour moi, et puis vu qu’ils demandent un bacc à partir de l’admission 2020 je n’appliquerai pas ce cycle-ci de toute façon, mais tout ça c’est très bon à savoir. 

On parle toujours de manque de médecins en milieu rural. Comment font-il au Québec en processus d’admission pour favoriser les applicants provenant de régions? C’est le meilleur prédicteur de rétention...Il me semble que avec l’admission étant basé 50/50 dossier scolaire/MEM y’a pas beaucoup de place pour ce genre d’information. 

Link to post
Share on other sites
5 hours ago, AKtoQC said:

T’inquiètes je ne suis pas trop découragée. Je peux pas faire mieux qu’un 4.0, alors le reste c’est plutôt hors de mon controle :) Oui c’est vrai quand j’adresse les facultés de médecine québécoises je veux plutôt dire francophone. Il y a de quoi à être amer selon moi, ce n’est pas un processus d’admission très « holistique ». Au moins il y a les MEM. 

J’ai tendance à inclure McGill avec le reste du Canada justement pour ça, ce sont les mêmes méthodes d’admission. Mais bon je peux appliquer cette année dans les écoles francophones tandis que pour le reste je dois finir mon bacc et prendre le MCAT (même pour McGill, vu que je ne suis pas une étudiante du Cégep il me faut un bacc et le MCAT) 

L’UdeM c’est vraiment mon dernier choix, très urbain pour moi, et puis vu qu’ils demandent un bacc à partir de l’admission 2020 je n’appliquerai pas ce cycle-ci de toute façon, mais tout ça c’est très bon à savoir. 

On parle toujours de manque de médecins en milieu rural. Comment font-il au Québec en processus d’admission pour favoriser les applicants provenant de régions? C’est le meilleur prédicteur de rétention...Il me semble que avec l’admission étant basé 50/50 dossier scolaire/MEM y’a pas beaucoup de place pour ce genre d’information. 

Un bonus est accordé à la cote r des étudiants ayant terminé leur secondaire en région

Link to post
Share on other sites
5 hours ago, AKtoQC said:

L’UdeM c’est vraiment mon dernier choix, très urbain pour moi, et puis vu qu’ils demandent un bacc à partir de l’admission 2020 je n’appliquerai pas ce cycle-ci de toute façon, mais tout ça c’est très bon à savoir. 

On parle toujours de manque de médecins en milieu rural. Comment font-il au Québec en processus d’admission pour favoriser les applicants provenant de régions? C’est le meilleur prédicteur de rétention...Il me semble que avec l’admission étant basé 50/50 dossier scolaire/MEM y’a pas beaucoup de place pour ce genre d’information. 

Pour les universités francophones, Sherbrooke et UdeM offrent la possibilité de faire les études dans un campus satellite (Saguenay et Trois-Rivières, respectivement). Ça peut être une belle option si la grosse métropole nous attire moins! 

Pour ce qui est de favoriser les applicants de région éloignée, je sais qu'il existe une bonification de 0.5 pour les personnes provenant du contingent collégial, mais je ne crois pas qu'il existe un bonus du même genre pour les candidats universitaires. Par contre, je repense à une station lors des MEM (franco) où il aurait été très pertinent d'expliquer le désir de travailler dans une région éloignée! 

Link to post
Share on other sites
1 hour ago, medstud2019 said:

Un bonus est accordé à la cote r des étudiants ayant terminé leur secondaire en région

Bon évidemment mes parents se sont séparé et on a déménagé à Québec pour les dernières années de mon secondaire :lol:

1 hour ago, Lily95 said:

Par contre, je repense à une station lors des MEM (franco) où il aurait été très pertinent d'expliquer le désir de travailler dans une région éloignée! 

En parlant des MEM, je me demandais, y a-t-il une station plus traditionelle normalement où les chargés de stations demandent des questions plus génériques comme « pourquoi médecine » et « dit-moi un peu plus à propos de toi » Etc?

Merci! Très contente d’avoir finalement trouvé cette communautée pour poser les questions qui me démangent depuis des mois! 

Link to post
Share on other sites
1 hour ago, AKtoQC said:

En parlant des MEM, je me demandais, y a-t-il une station plus traditionelle normalement où les chargés de stations demandent des questions plus génériques comme « pourquoi médecine » et « dit-moi un peu plus à propos de toi » Etc?

Oui tout à fait!

Link to post
Share on other sites

Je ne pourrai que te répondre de façon générale, puisqu'on signe une clause de confidentialité avant de faire les MEM. Il nous est interdit de discuter des sujets abordés lors des entrevues! Mais c'est un mixte de questions typiques ''entrevue'', de discussions sur un sujet établi, et de mises en situation avec acteurs.  

Avant les MEM,  on ne peut pas se tromper en faisant une introspection sur soi-même et sur le pourquoi  médecine. Par exemple, réfléchir à ce que la médecine nous apporterait, qualités/défauts, notre approche vis à vis une situation conflictuelle/problématique, et des situations où des compétences ont été démontrées (réussite, échec, gestion stress, sens initiative, empathie, etc.) Cette réflexion est d'après-moi nécessaire, et même si le sujet n'est pas abordé directement à l'entrevue, ça teinte de façon positive nos réponses aux autres questions! 

Link to post
Share on other sites
15 hours ago, AKtoQC said:

On parle toujours de manque de médecins en milieu rural. Comment font-il au Québec en processus d’admission pour favoriser les applicants provenant de régions? C’est le meilleur prédicteur de rétention...Il me semble que avec l’admission étant basé 50/50 dossier scolaire/MEM y’a pas beaucoup de place pour ce genre d’information. 

Je sais que tu peux avoir une bourse assez importante du gouvernement du Québec en échange de faire de la médecine en région éloignée ou isolée pendant 1 ou 2 ans après avoir gradué. Les infos sont ici si ça t'intéresse http://www.msss.gouv.qc.ca/professionnels/medecine-au-quebec/etudiants-externes-residents/bourses-medecine-famille-specialite/

Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Elgar said:

Je sais que tu peux avoir une bourse assez importante du gouvernement du Québec en échange de faire de la médecine en région éloignée ou isolée pendant 1 ou 2 ans après avoir gradué. Les infos sont ici si ça t'intéresse http://www.msss.gouv.qc.ca/professionnels/medecine-au-quebec/etudiants-externes-residents/bourses-medecine-famille-specialite/

Merci! Si je peux passer la première étape de rentrer en médecine! 

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...