Jump to content
Premed 101 Forums

Recommended Posts

Bonjour a tous et a toutes ,

J'aimerai savoir si qlq1 d'entre vs a une reponse svp

Comment les candidats sont classés après avoir étaient convoqués  au Casper , je sais que c 'est 50%50% les deux 

Mais comment ils calculent ,est ce que   c 'est la moyenne des deux ? Ou c 'est just les candidat qui ont la barre au casper sont met dans l'ordre ascendant de CRU ainsi convoqué

Si c'est le cas : le bon cursus peut ne pas passer cause d'une mauvaise journée au Casper!!

Le candidat qui a met des efforts pour avoir une bonne cote est ignoré face a un autre chanceux. !!

Sinon si c 'est un autre bareme qlqs peut m'expliquer ?  

 

Link to post
Share on other sites
2 minutes ago, Zak40 said:

Bonjour a tous et a toutes ,

J'aimerai savoir si qlq1 d'être vs a une reponse svp

Comment les candidats sont classés après avoir étaient convoqués  au Casper , je sais que c 'est 50%50% les deux 

Mais comment ils calculent ,est ce que   c 'est la moyenne des deux ? 

Si c'est le cas : le bon cursus peut ne pas passer cause d'une mauvaise journée au Casper!!

Le candidat qui a met des efforts pour avoir une bonne cote est ignoré face a un autre chanceux. !!

Sinon si c 'est un autre bareme qlqs peut m'expliquer ?  

 

Personne ne le saura, ever. LOL

Link to post
Share on other sites

L'évaluation du CASPer test se fait sur la base d'un système de pointage (sur une échelle numérique). Donc non, ils ne mettent pas simplement les candidats en ordre de CRU à condition qu'ils aient passé un "certain seuil" pour le CASPer. Peu importe quel est le "dénominateur" pour le CASPer, un simple produit croisé permettrait de convertir le score sur 50 (comme la CRU, qui est déjà sur 50), et ensuite de prendre une moyenne des deux. Un candidat avec une moins bonne CRU qu'un autre pourrait donc être priorisé si son CASPer est nettement meilleur.

1 hour ago, Zak40 said:

Le candidat qui a met des efforts pour avoir une bonne cote est ignoré face a un autre chanceux. !!

Je comprends cette frustration, mais il faut comprendre que la CRU n'est pas suffisante pour évaluer un dossier. La réalité est que le programme de médecine est difficile à cause de la charge de travail et non de la difficulté des cours en tant que tel; il y a énormément de choses à apprendre et en peu de temps, mais en terme de difficulté de la matière (pour une quantité fixe), bien des cours d'ingénierie sont plus difficiles. Je ne dis pas ça pour insulter le programme puisque je souhaite moi-même l'intégrer, mais pour démontrer que la CRU ne veut pas tout dire. En médecine, tant qu'un étudiant a la résilience mentale pour mener une bonne éthique de travail, la différence entre une cote R de 35 et une de 38 (par exemple) ne sert pas à grand chose. Par contre, la personnalité du candidat importe beaucoup, et même si le système actuel est imparfait (surtout considérant la situation de pandémie), la meilleure solution que les facultés ont trouvé pour évaluer la personnalité des candidats est le CASPer test (on fait avec ce qu'on a, comme on dit).

La réalité est qu'il a été prouvé statistiquement que se préparer au CASPer test ou le refaire une autre journée (une journée où on est plus chanceux, par exemple) ne change pas significativement les résultats. 

Link to post
Share on other sites

Honnêtement, je suis vraiment triste pour vous que vous aillez a passer par le Casper. Je l'ai déjà fait et j'ai solidement échouée, (liste d'attente physio).  J'ai fais les MEM quelques mois plus tard et j'ai été acceptée en médecine. Informez vous vraiment bien a savoir comment "bien" répondre au casper. Ce n'est pas tout dans la subtilité et dans la nuance comme ont doit le faire au MEM. Il y a vraiment très peu d'autocritique et de situation qui font appel à la connaissance de soi, selon ce que je me rappelle de ce test, contrairement au MEM. Pour vous encourager, j'ai un ami qui c'est super bien préparé au casper qui l'a rocké et a aussi rocké ses MEM alors c'est possible! 

Et oui c'est beaucoup de travail médecine à sherbrooke (en fait partout surment!), mais si vous aimez la médecine, vous n'aurez pas peur de lire les références et de vous préparer pour les APP, APÉ. Et je crois que le plus important n'est bien pas la CRU, mais la capacité d'apprendre assez facilement et de faire des liens! (pas besoin d'être un génie là! on dis tous des mauvaises réponses parfois - on est en apprentissage!!) Dernière chose, un super atout est de savoir gérer son anxiété. C'est stressant les études en médecine et il faut apprendre a tourner les coins ronds... (dur quand tu a toujours été au top!) Bonne chance guys!!! 

Link to post
Share on other sites
2 hours ago, surfingbobcat said:

Honnêtement, je suis vraiment triste pour vous que vous aillez a passer par le Casper. Je l'ai déjà fait et j'ai solidement échouée, (liste d'attente physio).  J'ai fais les MEM quelques mois plus tard et j'ai été acceptée en médecine. Informez vous vraiment bien a savoir comment "bien" répondre au casper. Ce n'est pas tout dans la subtilité et dans la nuance comme ont doit le faire au MEM. Il y a vraiment très peu d'autocritique et de situation qui font appel à la connaissance de soi, selon ce que je me rappelle de ce test, contrairement au MEM. Pour vous encourager, j'ai un ami qui c'est super bien préparé au casper qui l'a rocké et a aussi rocké ses MEM alors c'est possible! 

Et oui c'est beaucoup de travail médecine à sherbrooke (en fait partout surment!), mais si vous aimez la médecine, vous n'aurez pas peur de lire les références et de vous préparer pour les APP, APÉ. Et je crois que le plus important n'est bien pas la CRU, mais la capacité d'apprendre assez facilement et de faire des liens! (pas besoin d'être un génie là! on dis tous des mauvaises réponses parfois - on est en apprentissage!!) Dernière chose, un super atout est de savoir gérer son anxiété. C'est stressant les études en médecine et il faut apprendre a tourner les coins ronds... (dur quand tu a toujours été au top!) Bonne chance guys!!! 

Je n'ai pas beaucoup d'espoir pour mon test Casper, malheureusement :( J'ai un mauvais pressentiment. En espérant que ma CRC va sauver la mise...

Link to post
Share on other sites
22 minutes ago, Angies said:

Je n'ai pas beaucoup d'espoir pour mon test Casper, malheureusement :( J'ai un mauvais pressentiment. En espérant que ma CRC va sauver la mise...

Ton que vous êtes en course ya tjr de l'espoir, malgré tout il faut rever , le reve ne fait le mal , reste pas bcp de temps pour le savoir!  Adrenaline au tooop hhhhhh

Link to post
Share on other sites

Je vous souhaite bonne chance a tous dans ce processus de selection et je comprends tres bien l'inquietude et le stress qui vient avec. Bien que vous devez vous passer des MMI's/MEMs et maintenant devez faire face a un CASPer ou bien se contenter d'un CASPer fait il y a des mois de cela, je vous conseille de vous pratiquer, vous informer, lire afin de s'assurer de bien performer. Certains d'entre de vous on fait le CASPer pour un autre programe que celui de Medecine le prenant a la legere sachant qu'il vaudrait peut dans le processus d'admission, malheuresement, avec la COVID-19 l'importance du CASPer est devenue primordiale. Comme mentionne precedement, il y a des subtilites a apprendre afind de s'assure de bein scorer dans ce test je connais plein de monde qui avait des CRC/CRU supper hautes, dont moi avec 38.13, qui on mal fait au Interviews et qui ont ete mis sur la LA. Heuresement pour moi, j'ai mieux fait en Anglais a McGill, mais pour votre cohorte, le CASPER c'est le MMI et plusieurs d'entre nous l'on pris trop a la legere et n'ont meme pas ete convonce a l'interview en premier lieu meme en ayant des 37+. Alors, vraimment mettez l'effort et bonne chance. Toute personne qui dit que pratiquer n'aidera pas est un hypocrite. 

Link to post
Share on other sites
5 hours ago, Alex.M.D said:

Je vous souhaite bonne chance a tous dans ce processus de selection et je comprends tres bien l'inquietude et le stress qui vient avec. Bien que vous devez vous passer des MMI's/MEMs et maintenant devez faire face a un CASPer ou bien se contenter d'un CASPer fait il y a des mois de cela, je vous conseille de vous pratiquer, vous informer, lire afin de s'assurer de bien performer. Certains d'entre de vous on fait le CASPer pour un autre programe que celui de Medecine le prenant a la legere sachant qu'il vaudrait peut dans le processus d'admission, malheuresement, avec la COVID-19 l'importance du CASPer est devenue primordiale. Comme mentionne precedement, il y a des subtilites a apprendre afind de s'assure de bein scorer dans ce test je connais plein de monde qui avait des CRC/CRU supper hautes, dont moi avec 38.13, qui on mal fait au Interviews et qui ont ete mis sur la LA. Heuresement pour moi, j'ai mieux fait en Anglais a McGill, mais pour votre cohorte, le CASPER c'est le MMI et plusieurs d'entre nous l'on pris trop a la legere et n'ont meme pas ete convonce a l'interview en premier lieu meme en ayant des 37+. Alors, vraimment mettez l'effort et bonne chance. Toute personne qui dit que pratiquer n'aidera pas est un hypocrite. 

Je seconde ton point, toutefois je trouve qu'il ne vaut pas la peine de se préparer intense pour un CASPer non plus, car la limite de temps de 5 minutes est là pour que vous n'ayez pas le temps de jouer un rôle et de dire ce que vous ne pensez pas réellement! Alors, vous n'avez pas le choix qu'à montrer la vraie personne que vous êtes, peut-être ceci va intéresser davantage les évaluateurs (ce qui pourrait vous donner un score plus haut que beaucoup d'autres candidats qui n'ont aucune originalité dans leurs réponses...)

Personnellement, si vous voulez un petit conseil de la part de quelqu'un qui a déjà vécu cette expérience l'année passée (et va devoir la revivre la semaine prochaine ugh): faites une bonne introspection pour savoir quelle genre de personne vous êtes, familiarisez-vous avec le laps de temps de 5 minutes, et établissez votre propre stratégie de "tackle" les réponses, et vous avez facilement 95% de préparation déjà faite! Où est l'autre 5%? L'autre 5% est en fait votre "state of mind" le jour de l'exam, alors dormez bien, mangez bien, reposez-vous bien afin d'assurer que vous vous sentirez bien le jour de l'exam, et tout devrait bien aller!

Pour ceux qui ont déjà fait le CASPer, soyez fiers de vous pendant cette attente interminable, au moins vous avez déjà l'examen de fait! Maintenant que vous n'avez rien d'autre à faire qu'à attendre, oubliez tout ce processus si stressant, faites les choses que vous aimez, détendez-vous, prenez bien soin de vous durant cette période de temps si difficile, et les résultats vont sortir sous peu, vous allez y arriver! Également, pour ceux qui ont encore un CASPer à faire soit mardi prochain ou le dimanche d'après, je vous souhaite la meilleure des chances!

Link to post
Share on other sites

Je pense aussi qu'il est difficile de savoir ce qu'ils recherchent réellement dans le Casper, car personne n'est au courant de leur méthode d'évaluation... Le site déconseille d'ailleurs les programmes qui visent à "préparer" les étudiants pour le Casper, comme ceux-ci ne sont pas en collaboration avec l'équipe du Casper et donc, ne savent pas plus qu'une autre personne quels sont les critères. De plus, ils disent que la méthode la plus efficace pour se préparer est de faire la pratique d'examen et que toute autre méthode a montré n'avoir que très peu d'impact. Les gens qui le faisaient 2 fois au lieu de 1 avaient aussi sensiblement le même résultat les deux fois... Je pense que l'examen Casper est formatter pour évaluer l'essence d'une personne et non ses réponses en tant que tel, donc se surpréparer ne me semble pas non plus la solution parfaite...

Link to post
Share on other sites
On 4/1/2020 at 5:57 PM, Angies said:

Je pense aussi qu'il est difficile de savoir ce qu'ils recherchent réellement dans le Casper, car personne n'est au courant de leur méthode d'évaluation... Le site déconseille d'ailleurs les programmes qui visent à "préparer" les étudiants pour le Casper, comme ceux-ci ne sont pas en collaboration avec l'équipe du Casper et donc, ne savent pas plus qu'une autre personne quels sont les critères. De plus, ils disent que la méthode la plus efficace pour se préparer est de faire la pratique d'examen et que toute autre méthode a montré n'avoir que très peu d'impact. Les gens qui le faisaient 2 fois au lieu de 1 avaient aussi sensiblement le même résultat les deux fois... Je pense que l'examen Casper est formatter pour évaluer l'essence d'une personne et non ses réponses en tant que tel, donc se surpréparer ne me semble pas non plus la solution parfaite...

C'est pas mal sûr qu'ils cherchent à évaluer les compétences CanMEDS. En tout cas, McGill le dit ouvertement, et c'est le même Casper ;) Va lire là-dessus un peu, c'est utile! Essaie de penser à des situations qui ont contribué à forger ta personnalité et à développer ces compétences là. Réfléchis à tes forces, tes faiblesses, et penses à comment tu peux travailler sur toi-même dans l'avenir. Prépare toi en apprenant à te connaître toi-même, ainsi ça va devenir plus facile pour toi de choisir ce que tu veux mettre de l'avant!

Pour ce qui est de la résolution de problème, personnellement j'ai une certaine stratégie que j'applique tout le temps de la même façon, peu importe qu'il s'agisse d'un casper, d'une station de MEMs ou d'un conflit dans la vraie vie. Quelque chose comme démontrer de l'empathie + demander l'avis de la personne + poser des questions + proposer des solutions (si x, je fais y...) + demander l'avis de la personne sur ma solution + prendre des mesures supplémentaires si la personne est pas d'accord, si applicable. Pour moi ça a bien fonctionné. Après l'avoir pratiqué quelques fois, ça devient intuitif comme façon de faire. Mais après, ça ne te permettra pas forcément de te démarquer si tes questions et tes solutions ne sont pas appropriées. Aucune pratique ne te permettra d'apprendre ça, à part si tu apprends des milliers de réponses par coeur, ce qui est irréaliste, et de toute façon tu risquerais de te faire prendre à ton jeu et oublier de prendre en compte des éléments de la question.

Lis bien les questions, et soit synthétique dans tes réponses. C'est pas un concours de celui qui écrit le plus de lignes. Et pas besoin d''overthink''. C'est assez simple et la réponse devrait être intuitive. Se surpréparer n'est probablement pas la solution, car ça impliquerait de ''jouer un rôle'', et ça serait malhonnête. C'est sûr que se pratiquer et avoir du feedback peut aider (ce que font les coaching programs), surtout pour apprendre à bien formuler tes arguments, mais je ne pense vraiment pas que ça vaut le prix qu'ils demandent pour, c'est exagéré. Ça ne fait probablement même pas de différence dans la majorité des cas. Tu peux tout aussi bien réussir sans ça!

Bonne chance :) 

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...