Jump to content
Premed 101 Forums

Recommended Posts

Bonjour!

J'aimerais avoir des témoignages et plus d'infos de la part des étudiants en optométrie ou bien de gens ayant gradués et pratiquant maintenant le métier. Contrairement à pharma/méd dent etc., on dirait qu'on en parle moins et que peu de gens connaissent réellement ce programme (du moins dans mon entourage!). À quoi ressemblent les cours, y a-t-il beaucoup de physique/maths pour ce qui est de l'optique, sont-ils difficiles/intéressants? Est-ce un métier prometteur qui offre un bel avenir (marché saturé ou prometteur, horaires, stabilité, ambiance, salaire)? Est-ce possible et rentable de le pratiquer en région? Comment se place t-il au niveau satisfaction des étudiants gradués par rapport aux doctorats similaires (pharma, méd, etc.)?

Même si vous ne pouvez pas répondre à toutes ces interrogations, juste une petite réponse serait déjà super appréciée! Je vous remercie beaucoup :)

Link to post
Share on other sites
On 2/21/2021 at 2:20 PM, Turquoise said:

Bonjour!

J'aimerais avoir des témoignages et plus d'infos de la part des étudiants en optométrie ou bien de gens ayant gradués et pratiquant maintenant le métier. Contrairement à pharma/méd dent etc., on dirait qu'on en parle moins et que peu de gens connaissent réellement ce programme (du moins dans mon entourage!). À quoi ressemblent les cours, y a-t-il beaucoup de physique/maths pour ce qui est de l'optique, sont-ils difficiles/intéressants? Est-ce un métier prometteur qui offre un bel avenir (marché saturé ou prometteur, horaires, stabilité, ambiance, salaire)? Est-ce possible et rentable de le pratiquer en région? Comment se place t-il au niveau satisfaction des étudiants gradués par rapport aux doctorats similaires (pharma, méd, etc.)?

Même si vous ne pouvez pas répondre à toutes ces interrogations, juste une petite réponse serait déjà super appréciée! Je vous remercie beaucoup :)

Bonjour! Je suis étudiante en opto (on est quelques-uns à être encore actifs sur le forum, tu devrais éventuellement obtenir d'autres réponses) et je vais essayer de répondre du mieux que je peux à tes questions :)

À quoi ressemblent les cours? Beaucoup de cours théoriques (majorité), mais plus le programme avance, plus on a de cours pratiques. Les stages à la clinique universitaire commencent en 4e année, et la 5e année comporte uniquement des stages. La première année est plus générale (cours d'anato, physio, etc qui sont moins appliqués à l'optométrie), et plus on avance dans le programme, plus les cours sont appliqués et deviennent intéressants! En ce qui concerne les cours d'optique, il y a un cours d'optique géométrique et physique à la première session. La matière pourrait être plus facile si elle était enseignée différemment. Mais ça reprend partiellement des notions déjà vues dans les cours d'optique du secondaire et du cégep, donc ça aide. On a aussi des cours d'optique ophtalmique, c'est plus appliqué (parfois un peu trop haha), mais ces cours sont généralement moins axés sur les calculs. Personnellement, malgré le fait que j'aime beaucoup les maths et la physique, ce n'étaient pas mes cours préférés (et ça semble être l'opinion populaire) :P

Profession/avenir : Comme c'est un programme très contingenté, je pense qu'il y a un bel équilibre entre les retraites et l'arrivée de nouveaux gradués dans le domaine. Particulièrement en région, il en manque, donc c'est un gros plus pour toi si c'est un milieu de vie et pratique qui t'intéresse! J'ai entendu dire que dans la région du grand Montréal, il y a un peu moins de places disponibles, mais il y a tellement plus de cliniques que c'est tout de même très facile de se trouver un emploi. Le taux de placement est de 100% à chaque année, et la plupart (pour ne pas dire tous) des finissants signent un contrat dans une clinique plusieurs mois avant d'avoir gradué (il semblerait que presque tout le monde sait où ils travailleront vers la fin de la session d'automne de la 5e année). Donc, côté placement, aucune inquiétude à avoir avec ça! 

Horaire : Ça semble assez facile de créer un horaire qui te convient à toi, si tu veux travailler 4 jours, 3 jours semaines éventuellement, c'est très faisable. Si tu veux jongler entre 2 cliniques, ça l'est aussi! Il faut penser au fait qu'il est fort probable que tu doives travailler certains soirs et samedis dépendamment de l'horaire de la clinique où tu travailleras. Encore là, l'avantage est que dépendamment où tu travailles, si vous êtes plusieurs optos, il existe certaines ententes pour alterner le samedi (donc, tu fais 1 samedi sur 2 par exemple). Beaucoup de cliniques ne sont ouvertes "tard" (20-21h -> et les optos finissent plus tôt que l'heure de fermeture de la clinique, souvent le dernier rdv est 1h avant la fermeture) que 2-3 soirs par semaine, et encore là, si vous êtes plusieurs optos ça ne veut pas dire que tu feras obligatoirement tous les soirs. Bref, ma réponse est longue, mais en gros, ça semble assez faisable de se construire un bel horaire selon ce que j'ai vu :) 

Stabilité : Encore là, ça dépend de la clinique. Si elle est bien établie, généralement les plages de rendez-vous sont bookées sans problème. Donc à moins que ce soit une clinique très récente qui est entrain de construire sa clientèle, ou bien une clinique avec une réputation terrible haha, je pense que c'est une job considérée stable (les rendez-vous = ton salaire). Toutefois attention, les optos sont des travailleurs autonomes, donc, c'est un "risque" en soi. Par exemple, pas de fond de pension ; de plus, tu es payé "à l'acte", donc si un patient ne se présente pas à son rendez-vous et qu'on ne réussit pas à trouver quelqu'un à temps pour remplir le trou, tu n'es pas payé... 

Salaire : Encore là, ça dépend de ta clinique. Ça revient un peu au même point que le précédent (si les plages de rdv ne sont pas bookées, pas de salaire pour toi). Par contre, ajouté à ce facteur, il y a la région où tu pratiques. En région il y a souvent moins de compétition entre les cliniques, donc une clinique couvre un grand bassin de population, et il y a peu d'optos, donc ce sont des cliniques qui roulent beaucoupppp et donc les optos font plus d'argent là-bas! Il y a aussi le temps que tu consacres à tes rendez-vous. Certains optos font leur rendez-vous aux 20 minutes, d'autres aux 30, d'autres au 45 (plus rare). Évidemment, moins tes rendez-vous sont longs, plus tu peux voir de patients dans ta journée, donc ++$$$. Si tu décides d'être propriétaire d'une clinique, tu peux faire plus de revenus si ta clinique est rentable, mais ça demande aussi plus de dépenses (employés, matériel, etc). Je ne m'avancerai pas plus dans l'aspect entreprenariat parce que je ne m'y connais pas beaucoup. Au moins tu sais que ça existe! :) Indépendamment de tous ces facteurs, le salaire est très intéressant (non comparable à un médecin of course, sauf peut-être en région ou encore si tu travailles 6 jours/semaine 12h/j avec des patients aux 15 min haha), surtout pour la super qualité de vie qui vient avec! 

Région : J'y ai répondu entre les branches au fil des divers paragraphes, mais en gros, la pratique en région est - de ce que j'ai entendu - TRÈÈÈS rentable. Manque d'opto + moins de compétition entre les cliniques + délais ultra longs pour obtenir un rdv (plusieurs mois) = they want (and need) you. Si tu ne veux pas aller t'installer de manière permanente en région, il y a l'option d'aller travailler en région de manière sporadique (on appelle ça de l'optométrie volante). Par exemple, tu vas une semaine en Abitibi. Si tu le souhaites, tu peux le faire de manière régulière (ex : à chaque 2 mois). Un autre aspect intéressant des régions, est que l'accès à un ophtalmologiste n'est pas aussi facile qu'en grand centre urbain, alors les optos voient et suivent des cas plus intéressants (qui, normalement, seraient référés à l'ophtalmo), ce qui peut être très stimulant puisque ça diversifie davantage ta pratique!

Satisfaction : Je ne peux pas parler pour les autres programmes, mais l'optométrie est un programme/domaine qui semble très apprécié! Le lifestyle qu'il procure après la graduation (flexibilité d'horaire, salaire, pas de gardes, etc) est un des plus grands atouts du métier! De plus, on gagne lentement de plus en plus de droits de pratique, ce qui permet d'élargir le champ de pratique et diversifier nos tâches/patients si on le souhaite! Selon moi, c'est valorisant et ça permet de diminuer les risques de trouver le travail routinier à la longue. Mais comme je ne suis pas encore sur le marché du travail, peut-être que mes perceptions sont biaisées!

C'est une très longue réponse, j'espère que ça éclaircit certains de tes questionnements :) N'hésite pas s'il y a quoi que ce soit ou si tu veux plus de détails!

 

Link to post
Share on other sites

Wow! Je n’aurais pas su dire mieux que PouiPoui!

Pour ma part, je suis étudiante de première année en optométrie et je ne suis vraiment pas déçue du programme! Malgré que la première année ne soit pas hyper axée sur l’optométrie, les cours portant sur la vision/profession sont énormément appréciés par tous! (sauf peut-être le cours d’optique physique et géométrique durant la 1ère session haha oups, mais pas de stress si tu sors du cégep, c’est presque juste des notions déjà vues) Personnellement, ce que je ne savais pas avant d’entrer en optométrie (et ce qui m’a très agréablement surprise d’ailleurs), c’est qu’on passe beaucoup plus de temps qu’on le pense à évaluer la santé oculaire! On fait beaucoup plus que juste le fameux test “1 ou 2”! Je pense vraiment que c’est un beau métier et je ne connais personnellement personne (du moins dans mon cercle d’amies) qui est déçu de leur choix de programme :D

Bref, je ne vais pas trop m’éterniser dans mon message, mais n’hésitez surtout pas si vous avez des questions!

Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Pouipoui said:

Bonjour! Je suis étudiante en opto (on est quelques-uns à être encore actifs sur le forum, tu devrais éventuellement obtenir d'autres réponses) et je vais essayer de répondre du mieux que je peux à tes questions :)

À quoi ressemblent les cours? Beaucoup de cours théoriques (majorité), mais plus le programme avance, plus on a de cours pratiques. Les stages à la clinique universitaire commencent en 4e année, et la 5e année comporte uniquement des stages. La première année est plus générale (cours d'anato, physio, etc qui sont moins appliqués à l'optométrie), et plus on avance dans le programme, plus les cours sont appliqués et deviennent intéressants! En ce qui concerne les cours d'optique, il y a un cours d'optique géométrique et physique à la première session. La matière pourrait être plus facile si elle était enseignée différemment. Mais ça reprend partiellement des notions déjà vues dans les cours d'optique du secondaire et du cégep, donc ça aide. On a aussi des cours d'optique ophtalmique, c'est plus appliqué (parfois un peu trop haha), mais ces cours sont généralement moins axés sur les calculs. Personnellement, malgré le fait que j'aime beaucoup les maths et la physique, ce n'étaient pas mes cours préférés (et ça semble être l'opinion populaire) :P

Profession/avenir : Comme c'est un programme très contingenté, je pense qu'il y a un bel équilibre entre les retraites et l'arrivée de nouveaux gradués dans le domaine. Particulièrement en région, il en manque, donc c'est un gros plus pour toi si c'est un milieu de vie et pratique qui t'intéresse! J'ai entendu dire que dans la région du grand Montréal, il y a un peu moins de places disponibles, mais il y a tellement plus de cliniques que c'est tout de même très facile de se trouver un emploi. Le taux de placement est de 100% à chaque année, et la plupart (pour ne pas dire tous) des finissants signent un contrat dans une clinique plusieurs mois avant d'avoir gradué (il semblerait que presque tout le monde sait où ils travailleront vers la fin de la session d'automne de la 5e année). Donc, côté placement, aucune inquiétude à avoir avec ça! 

Horaire : Ça semble assez facile de créer un horaire qui te convient à toi, si tu veux travailler 4 jours, 3 jours semaines éventuellement, c'est très faisable. Si tu veux jongler entre 2 cliniques, ça l'est aussi! Il faut penser au fait qu'il est fort probable que tu doives travailler certains soirs et samedis dépendamment de l'horaire de la clinique où tu travailleras. Encore là, l'avantage est que dépendamment où tu travailles, si vous êtes plusieurs optos, il existe certaines ententes pour alterner le samedi (donc, tu fais 1 samedi sur 2 par exemple). Beaucoup de cliniques ne sont ouvertes "tard" (20-21h -> et les optos finissent plus tôt que l'heure de fermeture de la clinique, souvent le dernier rdv est 1h avant la fermeture) que 2-3 soirs par semaine, et encore là, si vous êtes plusieurs optos ça ne veut pas dire que tu feras obligatoirement tous les soirs. Bref, ma réponse est longue, mais en gros, ça semble assez faisable de se construire un bel horaire selon ce que j'ai vu :) 

Stabilité : Encore là, ça dépend de la clinique. Si elle est bien établie, généralement les plages de rendez-vous sont bookées sans problème. Donc à moins que ce soit une clinique très récente qui est entrain de construire sa clientèle, ou bien une clinique avec une réputation terrible haha, je pense que c'est une job considérée stable (les rendez-vous = ton salaire). Toutefois attention, les optos sont des travailleurs autonomes, donc, c'est un "risque" en soi. Par exemple, pas de fond de pension ; de plus, tu es payé "à l'acte", donc si un patient ne se présente pas à son rendez-vous et qu'on ne réussit pas à trouver quelqu'un à temps pour remplir le trou, tu n'es pas payé... 

Salaire : Encore là, ça dépend de ta clinique. Ça revient un peu au même point que le précédent (si les plages de rdv ne sont pas bookées, pas de salaire pour toi). Par contre, ajouté à ce facteur, il y a la région où tu pratiques. En région il y a souvent moins de compétition entre les cliniques, donc une clinique couvre un grand bassin de population, et il y a peu d'optos, donc ce sont des cliniques qui roulent beaucoupppp et donc les optos font plus d'argent là-bas! Il y a aussi le temps que tu consacres à tes rendez-vous. Certains optos font leur rendez-vous aux 20 minutes, d'autres aux 30, d'autres au 45 (plus rare). Évidemment, moins tes rendez-vous sont longs, plus tu peux voir de patients dans ta journée, donc ++$$$. Si tu décides d'être propriétaire d'une clinique, tu peux faire plus de revenus si ta clinique est rentable, mais ça demande aussi plus de dépenses (employés, matériel, etc). Je ne m'avancerai pas plus dans l'aspect entreprenariat parce que je ne m'y connais pas beaucoup. Au moins tu sais que ça existe! :) Indépendamment de tous ces facteurs, le salaire est très intéressant (non comparable à un médecin of course, sauf peut-être en région ou encore si tu travailles 6 jours/semaine 12h/j avec des patients aux 15 min haha), surtout pour la super qualité de vie qui vient avec! 

Région : J'y ai répondu entre les branches au fil des divers paragraphes, mais en gros, la pratique en région est - de ce que j'ai entendu - TRÈÈÈS rentable. Manque d'opto + moins de compétition entre les cliniques + délais ultra longs pour obtenir un rdv (plusieurs mois) = they want (and need) you. Si tu ne veux pas aller t'installer de manière permanente en région, il y a l'option d'aller travailler en région de manière sporadique (on appelle ça de l'optométrie volante). Par exemple, tu vas une semaine en Abitibi. Si tu le souhaites, tu peux le faire de manière régulière (ex : à chaque 2 mois). Un autre aspect intéressant des régions, est que l'accès à un ophtalmologiste n'est pas aussi facile qu'en grand centre urbain, alors les optos voient et suivent des cas plus intéressants (qui, normalement, seraient référés à l'ophtalmo), ce qui peut être très stimulant puisque ça diversifie davantage ta pratique!

Satisfaction : Je ne peux pas parler pour les autres programmes, mais l'optométrie est un programme/domaine qui semble très apprécié! Le lifestyle qu'il procure après la graduation (flexibilité d'horaire, salaire, pas de gardes, etc) est un des plus grands atouts du métier! De plus, on gagne lentement de plus en plus de droits de pratique, ce qui permet d'élargir le champ de pratique et diversifier nos tâches/patients si on le souhaite! Selon moi, c'est valorisant et ça permet de diminuer les risques de trouver le travail routinier à la longue. Mais comme je ne suis pas encore sur le marché du travail, peut-être que mes perceptions sont biaisées!

C'est une très longue réponse, j'espère que ça éclaircit certains de tes questionnements :) N'hésite pas s'il y a quoi que ce soit ou si tu veux plus de détails!

 

Merci beaucoup pour l’info! Pourrais tu parler un peu du stage aux États-Unis si tu en connais de l’info?

Link to post
Share on other sites
14 hours ago, Pouipoui said:

Bonjour! Je suis étudiante en opto (on est quelques-uns à être encore actifs sur le forum, tu devrais éventuellement obtenir d'autres réponses) et je vais essayer de répondre du mieux que je peux à tes questions :)

À quoi ressemblent les cours? Beaucoup de cours théoriques (majorité), mais plus le programme avance, plus on a de cours pratiques. Les stages à la clinique universitaire commencent en 4e année, et la 5e année comporte uniquement des stages. La première année est plus générale (cours d'anato, physio, etc qui sont moins appliqués à l'optométrie), et plus on avance dans le programme, plus les cours sont appliqués et deviennent intéressants! En ce qui concerne les cours d'optique, il y a un cours d'optique géométrique et physique à la première session. La matière pourrait être plus facile si elle était enseignée différemment. Mais ça reprend partiellement des notions déjà vues dans les cours d'optique du secondaire et du cégep, donc ça aide. On a aussi des cours d'optique ophtalmique, c'est plus appliqué (parfois un peu trop haha), mais ces cours sont généralement moins axés sur les calculs. Personnellement, malgré le fait que j'aime beaucoup les maths et la physique, ce n'étaient pas mes cours préférés (et ça semble être l'opinion populaire) :P

Profession/avenir : Comme c'est un programme très contingenté, je pense qu'il y a un bel équilibre entre les retraites et l'arrivée de nouveaux gradués dans le domaine. Particulièrement en région, il en manque, donc c'est un gros plus pour toi si c'est un milieu de vie et pratique qui t'intéresse! J'ai entendu dire que dans la région du grand Montréal, il y a un peu moins de places disponibles, mais il y a tellement plus de cliniques que c'est tout de même très facile de se trouver un emploi. Le taux de placement est de 100% à chaque année, et la plupart (pour ne pas dire tous) des finissants signent un contrat dans une clinique plusieurs mois avant d'avoir gradué (il semblerait que presque tout le monde sait où ils travailleront vers la fin de la session d'automne de la 5e année). Donc, côté placement, aucune inquiétude à avoir avec ça! 

Horaire : Ça semble assez facile de créer un horaire qui te convient à toi, si tu veux travailler 4 jours, 3 jours semaines éventuellement, c'est très faisable. Si tu veux jongler entre 2 cliniques, ça l'est aussi! Il faut penser au fait qu'il est fort probable que tu doives travailler certains soirs et samedis dépendamment de l'horaire de la clinique où tu travailleras. Encore là, l'avantage est que dépendamment où tu travailles, si vous êtes plusieurs optos, il existe certaines ententes pour alterner le samedi (donc, tu fais 1 samedi sur 2 par exemple). Beaucoup de cliniques ne sont ouvertes "tard" (20-21h -> et les optos finissent plus tôt que l'heure de fermeture de la clinique, souvent le dernier rdv est 1h avant la fermeture) que 2-3 soirs par semaine, et encore là, si vous êtes plusieurs optos ça ne veut pas dire que tu feras obligatoirement tous les soirs. Bref, ma réponse est longue, mais en gros, ça semble assez faisable de se construire un bel horaire selon ce que j'ai vu :) 

Stabilité : Encore là, ça dépend de la clinique. Si elle est bien établie, généralement les plages de rendez-vous sont bookées sans problème. Donc à moins que ce soit une clinique très récente qui est entrain de construire sa clientèle, ou bien une clinique avec une réputation terrible haha, je pense que c'est une job considérée stable (les rendez-vous = ton salaire). Toutefois attention, les optos sont des travailleurs autonomes, donc, c'est un "risque" en soi. Par exemple, pas de fond de pension ; de plus, tu es payé "à l'acte", donc si un patient ne se présente pas à son rendez-vous et qu'on ne réussit pas à trouver quelqu'un à temps pour remplir le trou, tu n'es pas payé... 

Salaire : Encore là, ça dépend de ta clinique. Ça revient un peu au même point que le précédent (si les plages de rdv ne sont pas bookées, pas de salaire pour toi). Par contre, ajouté à ce facteur, il y a la région où tu pratiques. En région il y a souvent moins de compétition entre les cliniques, donc une clinique couvre un grand bassin de population, et il y a peu d'optos, donc ce sont des cliniques qui roulent beaucoupppp et donc les optos font plus d'argent là-bas! Il y a aussi le temps que tu consacres à tes rendez-vous. Certains optos font leur rendez-vous aux 20 minutes, d'autres aux 30, d'autres au 45 (plus rare). Évidemment, moins tes rendez-vous sont longs, plus tu peux voir de patients dans ta journée, donc ++$$$. Si tu décides d'être propriétaire d'une clinique, tu peux faire plus de revenus si ta clinique est rentable, mais ça demande aussi plus de dépenses (employés, matériel, etc). Je ne m'avancerai pas plus dans l'aspect entreprenariat parce que je ne m'y connais pas beaucoup. Au moins tu sais que ça existe! :) Indépendamment de tous ces facteurs, le salaire est très intéressant (non comparable à un médecin of course, sauf peut-être en région ou encore si tu travailles 6 jours/semaine 12h/j avec des patients aux 15 min haha), surtout pour la super qualité de vie qui vient avec! 

Région : J'y ai répondu entre les branches au fil des divers paragraphes, mais en gros, la pratique en région est - de ce que j'ai entendu - TRÈÈÈS rentable. Manque d'opto + moins de compétition entre les cliniques + délais ultra longs pour obtenir un rdv (plusieurs mois) = they want (and need) you. Si tu ne veux pas aller t'installer de manière permanente en région, il y a l'option d'aller travailler en région de manière sporadique (on appelle ça de l'optométrie volante). Par exemple, tu vas une semaine en Abitibi. Si tu le souhaites, tu peux le faire de manière régulière (ex : à chaque 2 mois). Un autre aspect intéressant des régions, est que l'accès à un ophtalmologiste n'est pas aussi facile qu'en grand centre urbain, alors les optos voient et suivent des cas plus intéressants (qui, normalement, seraient référés à l'ophtalmo), ce qui peut être très stimulant puisque ça diversifie davantage ta pratique!

Satisfaction : Je ne peux pas parler pour les autres programmes, mais l'optométrie est un programme/domaine qui semble très apprécié! Le lifestyle qu'il procure après la graduation (flexibilité d'horaire, salaire, pas de gardes, etc) est un des plus grands atouts du métier! De plus, on gagne lentement de plus en plus de droits de pratique, ce qui permet d'élargir le champ de pratique et diversifier nos tâches/patients si on le souhaite! Selon moi, c'est valorisant et ça permet de diminuer les risques de trouver le travail routinier à la longue. Mais comme je ne suis pas encore sur le marché du travail, peut-être que mes perceptions sont biaisées!

C'est une très longue réponse, j'espère que ça éclaircit certains de tes questionnements :) N'hésite pas s'il y a quoi que ce soit ou si tu veux plus de détails!

 

Wow, merci beaucoup c’est super éclairant et complet, c’est vraiment gentil de ta part! :) J’aimerais juste savoir aussi si tu sais si c’est difficile d’entrer de l’uni, j’imagine qu’il faut posséder une CRU similaire (35+ pour de bonnes chances) et bien réussir CASPer tout comme pour les collégiens?

Link to post
Share on other sites
12 hours ago, palladya said:

Wow! Je n’aurais pas su dire mieux que PouiPoui!

Pour ma part, je suis étudiante de première année en optométrie et je ne suis vraiment pas déçue du programme! Malgré que la première année ne soit pas hyper axée sur l’optométrie, les cours portant sur la vision/profession sont énormément appréciés par tous! (sauf peut-être le cours d’optique physique et géométrique durant la 1ère session haha oups, mais pas de stress si tu sors du cégep, c’est presque juste des notions déjà vues) Personnellement, ce que je ne savais pas avant d’entrer en optométrie (et ce qui m’a très agréablement surprise d’ailleurs), c’est qu’on passe beaucoup plus de temps qu’on le pense à évaluer la santé oculaire! On fait beaucoup plus que juste le fameux test “1 ou 2”! Je pense vraiment que c’est un beau métier et je ne connais personnellement personne (du moins dans mon cercle d’amies) qui est déçu de leur choix de programme :D

Bref, je ne vais pas trop m’éterniser dans mon message, mais n’hésitez surtout pas si vous avez des questions!

Merci beaucoup à toi, ça m’aide beaucoup aussi! La seule question que j’aurais est celle que je viens de poser plus haut, si tu es au courant pour ta part :) aussi je viens d’y penser, croyez-vous que c’est un métier plus prometteur que la pharmacie? On m’a dit que le marché était moins saturé donc plus facile de se trouver un emploi (et donc meilleures conditions/salaires en conséquence), mais je ne sais pas si c’est fiable! Bien sûr les deux programmes doivent être super intéressants, mais je m’informe :)

Link to post
Share on other sites
On 2/25/2021 at 10:06 PM, palladya said:

Personnellement, ce que je ne savais pas avant d’entrer en optométrie (et ce qui m’a très agréablement surprise d’ailleurs), c’est qu’on passe beaucoup plus de temps qu’on le pense à évaluer la santé oculaire! On fait beaucoup plus que juste le fameux test “1 ou 2”!

C’est également une chose que j’ai remarquée durant mon temps en optométrie, et je te dirais que tu seras agréable surpris(e) par le champ de pratique d’un optométriste! D’ailleurs, je suis en med maintenant, et je te dirais que ce qu’on voit en med par rapport à la vision n’est rien comparé aux optométristes (par contre on a une meilleure compréhension de l’impact des maladies systémiques sur la vision je crois, mais j’ai quitté le programme d’opto trop tôt pour pouvoir me prononcer ahaha... quelqu’un présentement en opto pourrait confirmer?), et on nous encourage fortement à référer aux optométristes les cas simples dont on n’est pas sûr, et aux ophtalmologistes pour les pathos plus poussées. 

Link to post
Share on other sites
22 hours ago, Turquoise said:

Wow, merci beaucoup c’est super éclairant et complet, c’est vraiment gentil de ta part! :) J’aimerais juste savoir aussi si tu sais si c’est difficile d’entrer de l’uni, j’imagine qu’il faut posséder une CRU similaire (35+ pour de bonnes chances) et bien réussir CASPer tout comme pour les collégiens?

L’école d’optométrie va augmenter la pondération des universitaires de 50% à 65%, alors ça devrait être à votre avantage ;)

Link to post
Share on other sites
On 2/26/2021 at 11:02 AM, Turquoise said:

Merci beaucoup à toi, ça m’aide beaucoup aussi! La seule question que j’aurais est celle que je viens de poser plus haut, si tu es au courant pour ta part :) aussi je viens d’y penser, croyez-vous que c’est un métier plus prometteur que la pharmacie? On m’a dit que le marché était moins saturé donc plus facile de se trouver un emploi (et donc meilleures conditions/salaires en conséquence), mais je ne sais pas si c’est fiable! Bien sûr les deux programmes doivent être super intéressants, mais je m’informe :)

Étant donné que j’ai directement été acceptée du Cégep, je ne pourrais pas te dire si une CRU de 35 est suffisante pour entrer, mais j’imagine que oui!

Pour la saturation du marché, comme PouiPoui l’a dit, c’est presque certain que tu n’auras aucun problème à te trouver un emploi en tant qu’optométriste en sachant que le taux de placement est de 100% à chaque année! D’après ce que j’ai entendu, le marché est plus saturé en pharmacie, et c’est donc plus difficile de trouver un emploi dans la région que tu veux, contrairement à l’optométrie, où il n’est généralement pas un problème de trouver un emploi dans la région désirée. De plus, j’ai entendu dire qu’il était parfois difficile de se trouver un emploi qui offre 40h/semaine, et il est nécessaire pour certains pharmaciens de travailler à plusieurs endroits pour combler leur semaine. Selon moi, je pense que dans cette perspective, l’optométrie est plus avantageux que la pharmacie! Mais au final tout dépend de tes intérêts pour l’un ou l’autre des programmes. :)

Link to post
Share on other sites
15 minutes ago, palladya said:

Étant donné que j’ai directement été acceptée du Cégep, je ne pourrais pas te dire si une CRU de 35 est suffisante pour entrer, mais j’imagine que oui!

Pour la saturation du marché, comme PouiPoui l’a dit, c’est presque certain que tu n’auras aucun problème à te trouver un emploi en tant qu’optométriste en sachant que le taux de placement est de 100% à chaque année! D’après ce que j’ai entendu, le marché est plus saturé en pharmacie, et c’est donc plus difficile de trouver un emploi dans la région que tu veux, contrairement à l’optométrie, où il n’est généralement pas un problème de trouver un emploi dans la région désirée. De plus, j’ai entendu dire qu’il était parfois difficile de se trouver un emploi qui offre 40h/semaine, et il est nécessaire pour certains pharmaciens de travailler à plusieurs endroits pour combler leur semaine. Selon moi, je pense que dans cette perspective, l’optométrie est plus avantageux que la pharmacie! Mais au final tout dépend de tes intérêts pour l’un ou l’autre des programmes. :)

As-tu de l'info sur les stages aux États-Unis en opto à l'UdeM?:)

Link to post
Share on other sites
8 hours ago, palladya said:

Étant donné que j’ai directement été acceptée du Cégep, je ne pourrais pas te dire si une CRU de 35 est suffisante pour entrer, mais j’imagine que oui!

Pour la saturation du marché, comme PouiPoui l’a dit, c’est presque certain que tu n’auras aucun problème à te trouver un emploi en tant qu’optométriste en sachant que le taux de placement est de 100% à chaque année! D’après ce que j’ai entendu, le marché est plus saturé en pharmacie, et c’est donc plus difficile de trouver un emploi dans la région que tu veux, contrairement à l’optométrie, où il n’est généralement pas un problème de trouver un emploi dans la région désirée. De plus, j’ai entendu dire qu’il était parfois difficile de se trouver un emploi qui offre 40h/semaine, et il est nécessaire pour certains pharmaciens de travailler à plusieurs endroits pour combler leur semaine. Selon moi, je pense que dans cette perspective, l’optométrie est plus avantageux que la pharmacie! Mais au final tout dépend de tes intérêts pour l’un ou l’autre des programmes. :)

Merci beaucoup pour ta réponse, c'est très apprécié ! :)

Link to post
Share on other sites

I have applied in optometry for fall 2021 and these are my stats :

3,79/4,33 biomedical science (UDEM)- 26 credits 

4,23/4,33 Sciences biopharma - 30 credits 

I know my biopharma GPA is competitive but what about my credits obtained in my first undergrad ? Do I still have a chance to get into optometry. Optometry is my second choice ! I applied for Pharmacy also 
 

Link to post
Share on other sites
12 hours ago, kal23 said:

As-tu de l'info sur les stages aux États-Unis en opto à l'UdeM?:)

Hey hey :) Je suis en 1e année.  D'après ce que j'ai entendu, la direction espère réduire leur dépendance aux États-Unis pour les stages. Cela signifie que de plus en plus de stages seront offerts au Canada au cours des prochaines années.  Je ne sais pas si cela est entièrement vrai, peut-être qu’un autre étudiant peut le confirmer.

Link to post
Share on other sites
9 hours ago, Zest said:

Hey hey :) Je suis en 1e année.  D'après ce que j'ai entendu, la direction espère réduire leur dépendance aux États-Unis pour les stages. Cela signifie que de plus en plus de stages seront offerts au Canada au cours des prochaines années.  Je ne sais pas si cela est entièrement vrai, peut-être qu’un autre étudiant peut le confirmer.

Merci pour ta réponse, d’habitude pour quelle raison le stage aux É-U a lieu, c’est quoi la particularité de ce stage ?! 

Link to post
Share on other sites
12 hours ago, M112 said:

 d’habitude pour quelle raison le stage aux É-U a lieu, c’est quoi la particularité de ce stage ?! 

 

On 2/25/2021 at 10:20 PM, folklore said:

 Pourrais tu parler un peu du stage aux États-Unis si tu en connais de l’info?

On 2/27/2021 at 11:59 AM, kal23 said:

As-tu de l'info sur les stages aux États-Unis en opto à l'UdeM?:)

Je vous réponds à vous 3 puisque c'est pas mal la même question :)

En gros, chaque étudiant a un stage externe de 3 mois à faire au cours de sa 5e année! Ça fonctionne par rotation, il y en a 4 au cours de la 5e année (donc le stage externe peut avoir lieu de mai à juillet, août-oct, nov-janv ou fév-avril). Chaque étudiant a une rotation attribuée selon un système de loterie partielle (premier pigé = premier de choix pour le moment et le lieu de son stage externe). Ça peut sembler effrayant d'être pogné avec le dernier choix, mais apparemment que presque tout le monde réussit à avoir son 1er ou 2e choix habituellement, donc on dirait que c'est pas si pire :)

Ce stage était historiquement fait aux États-Unis (Floride, Virginie, Alaska). Les droits de pratique des optométristes là-bas sont un peu plus larges que les nôtres au Québec, donc ça permettait aux étudiants finissants de voir un autre type de pratique et de milieu, un autre système de santé, une population différente donc pathos différentes, etc. Toutefois, comme l'a mentionné @Zest, depuis Trump, les places aux États étaient de plus en plus menacées, alors l'ancienne direction a créé de nouveaux partenariats en sol québécois afin d'accueillir les étudiants en stage externe et ainsi ne plus dépendre d'une situation politique pour assurer leur formation. Avec la pandémie, ça a encore plus compliqué les choses, donc je crois bien que cette année aucun étudiant n'est sorti du Qc pour son stage externe (sauf quelques-uns qui ont été dans la région d'Ottawa je crois). Avec tout ça et les efforts déployés pour réussir à nous placer en stage au Québec (ou du moins au Canada), je crois bien que l'ère des stages aux States tire à sa fin, mais bon, ça reste à voir!

Quand le stage est au Québec, il peut se faire en hôpital (ex Maisonneuve-Rosemont) ou dans des cliniques plus spécialisées en santé oculaire (ex clinique d'ophtalmologie Bellevue), donc les tâches et les patients sont différents de ceux vus dans une pratique de bureau privé typique! Par exemple, on fait plus de suivis de conditions pathologiques, on collabore de plus près avec des ophtalmos et on peut parfois assister à des procédures avec eux.

Bref, peu importe le lieu du stage externe, il est davantage axé sur la santé oculaire! Ça permet de voir un autre milieu que celui de la clinique de l'école et c'est ce qui en fait un stage si formateur:)

J'espère que ça répond à vos questions! ^_^

Link to post
Share on other sites
38 minutes ago, Amarillo said:

est-ce qu'il faut finir un bac avant d'appliquer en optométrie comme en médecine ou bien on peut appliquer en cours de bac? 

À vérifier sur le site de l'UDeM, mais je suis pas mal certaine que tu peux appliquer en cours de bac! Il me semble que méd est le seul ou presque à exiger un bac avant de ré-appliquer. :)

Link to post
Share on other sites

Merci. 

48 minutes ago, Turquoise said:

À vérifier sur le site de l'UDeM, mais je suis pas mal certaine que tu peux appliquer en cours de bac! Il me semble que méd est le seul ou presque à exiger un bac avant de ré-appliquer. :)

Est-ce qu'il y a des entrevue à passer ou bien l'évaluation se base juste sur casper et cru ?

Link to post
Share on other sites
6 minutes ago, Amarillo said:

Merci. 

Est-ce qu'il y a des entrevue à passer ou bien l'évaluation se base juste sur casper et cru ?

Pour l'instant c'est encore juste CRU + casper, mais la direction essaie de changer ça pour les prochains cycles d'admission. Ils veulent remettre l'entrevue dans le processus, comme c'était le cas avant les 4 dernières années (toutefois je ne suis pas sûre si ça remplacerait le casper, ou bien si ce serait un complément). 

Side note : actuellement, dans certains cas, une entrevue en personne peut être requise (je crois que c'est dans le cas où un résultat au casper serait non concluant, donc c'est rare, mais ça demeure une possibilité)

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...