Jump to content
Premed 101 Forums

Recommended Posts

Salut! J'viens de trouver ce forum, god bless un endroit pour parler aux autres étudiants qui veulent faire partie/font partie des programmes connexes au mien.

 

J'veux aller en pharmacie. Job de rêve, j'ai travailler comme ATP un an+, j'ai capoté, complètement switcher mes études de bord pour entrer en pharmacie. Le hic, c'est que c'est très, très, très (beaucoup) contingenté, j'vous apprends rien là. à 400 places par années, j'ai aucune chance de rentrer, même pas proche, avant au moins un BAC de fait en extra. Selon la TGDE avec laquelle j'ai parlé à ce sujet, tous ce qui compte pour l'UdeM, ce sont les notes. ULaval, un peu moins, avec des nuances selon les programmes précédent mon admission et autres facteurs, mais les notes c'est le big score.

J'ai pas foiré mon CEGEP, mais c'est pas un 28 et quelques qui lance ma carrière universitaire loin. Même en ce moment, je struggle avec les maths et la physique, choses que je n'avais pas retouchées depuis mon secondaire. Donc il me faut un BAC, ou un programme dans lequel m'inscrire après ma mineure, pour automne 2022. D'ici là, j'fais mon best. Puisque plusieurs passent par l'uni pour entrer en pharmacie (et même en med), j'veux savoir s'qu'on peut me recommander ici, ce que vous avez fait, ou encore ce qui serait le plus avantageux côté perpectives d'avenir en cas Plan B, parce que y reste toujours la possibilité que ça arrive.

J'ai pas pu être pris pour le BAC en biopharma parce que j'nais pas encore les prérequis de fait, mais donnez moi votre avis comme si j'avais double dec dc humaines/nature de fait!

Conseils et histoires de vies très appréciés! J'suis aussi sur le discord de l'UdeM si jamais quelqu'un veut jaser! edit: très à l'aise avec l'anglais si vous êtes plus anglophone ;p

Merci gang

Link to post
Share on other sites

Salut à toi! Je comprends ton struggle et tes questionnements en se moment, j'ai passé pamal par la même chose il y a quelques années. J'ai fait mes études collègial en art plastique et photographie... pour finalement réalisé avec le temps que la médecine m'intéressait vraiment. Je me suis donc inscrit à l'UdeM à 21 ans et j'ai fait l'année préparatoire en sciences (pour faire tous les prérequis), que j'ai terminé en 2 ans loll, car je travaillais à temps plein et je strugglais vraiment avec mes maths et physiques. J'ai ensuite été accepté dans le bac en microbiologie et immunologie (formation que j'ai vraiment adoré!), pour ensuite faire une maîtrise dans le même domaine. J'ai pas eu les meilleures notes du monde, mais j'ai fini mon bac avec 3,94/4,3  (UdeM me donne une CRU de 32,75) et j'ai travaillé 20-25h semaine pendant tous mon bac. Aujourd'hui ça fait 3 ans que je m'essais en médecine, j'ai eu 2 refus sans entrevues (et j'étais pamal certaine que mon chien était mort à cause de mes notes), mais cette année j'ai été convoqué aux entrevues à Mcgill :). Je n'ai toujours pas eu de réponse finale, mais ça peut te donner une idée de mon parcours :) J'ai 2 amis avec qui j'ai fait le bac en micro qui ont rentré en pharmacie directement avec des gpa tournant aux alentours de 4/4,3. Par exemple, j'ai un ami (aussi bac en microbio) qui a terminé avec 4,02/4,3 et UdeM lui donnait une CRU de 35,5. 

Selon moi, l'idéal est de faire un bac dans un domaine que tu aimes, et dans lequel tu te verrais travaillé plus tard (parce que malheureusement il faut rester réaliste...c'est pas impossible que ça l'arrive). De plus, le fait d'être dans un domaine que tu aimes fait généralement en sorte que tu auras des meilleures notes:). Aussi, si j'étais toi, j'irais faire mes prérequis le plus rapidemment possible, comme ça tu n'auras plus à te casser la tête avec ça, et ça va t'ouvrir la porte à plusieurs programmes (comme biopharma que tu mentionnais). 

Ça fait 7 ans que je travaille pour essayer de rentrer en médecine, et j'ai vue plein d'histoire de gens qui sont (ou ont été) dans la même situation et qui ont fini par réalisés leur rêves. Donc lâche pas! Y'a rien qui est impossible sérieusement et si tu y mets les efforts nécessaires, je suis pamal certaine que tu vas réalisé le tien. 

Link to post
Share on other sites

Biopharma peut être un bon plan pour entrer en pharma imo, surtout un bon plan B si tu aimes bien l'industrie pharmaceutique et la recherche également! C'est sûr que y'a pas la partie clinique qui fait de pharmacie un programme vraiment nice, mais quand même, ça l'air de donner une solide base. Il faudrait par contre que tu essaies de trouver les étalons approximatifs de biopharma, pour être sûr que tes efforts soient récompensés par une CRU compétitive pour ton admission en pharmacie. Sinon y'a toujours biomed et nutrition qui sont bien populaires comme tremplin pour le PharmD, en tout cas à ulaval, ça doit être la même chose pour udem. Finalement uottawa veut offrir le programme de PharmD éventuellement. Y'a rien de concret encore, mais d'ici 2025 ça pourrait peut-être être une option pour toi, je ne sais pas à quel point ils sont avancés dans l'élaboration de leur programme. 

Y'a ce post à propos de biopharma, si tu l'as pas déjà vu, qui pourrait t'aider : 

J'ai vu dans l'autre post que c'est un véritable mess pour toi les prérequis, je te souhaite sincèrement d'avoir les réponses que tu désires!! 

Link to post
Share on other sites

Salut Gizz! J'ai un parcours un peu similaire à @elime, sauf qu'en plus, j'ai fait la bêtise de suivre des cours universitaires dans un programme mal coté (en arts aussi), ce qui m'a rendu la vie très difficile par la suite! J'ai fait un BSc et MSc en Sciences biologiques à l'UdeM. J'ai appliqué plusieurs fois mais côté francophone, même si je faisais de bonnes entrevues, ma CRU cumulative m'empêchait d'avoir mieux qu'une mauvaise position sur les listes d'attente. La dernière année que j'ai appliqué, j'ai (enfin) eu mon bonus de maitrise complétée à l'UdeM, et j'ai donc été acceptée en Dent, med vet et probablement que si j'avais fait les entrevues j'aurais été acceptée en med aussi.... mais puisque j'avais déjà eu ma réponse positive de McGill j'ai décidé de ne pas les faire haha! Bref, c'est tout à fait possible de faire un virage à 180*, mais ça se peut que ça prenne beaucoup de temps, de patience, et de malaises dans les party de famille (éventuellement!) quand les gens vont te demander "heiiiiin t'as PAS fini tes études????". 

J'ai entendu dire que malheureusement Sciences biologiques n'est plus une très bonne option pour monter sa CRU, mais pour l'UdeM je pense que selon tes intérêts tu peux aussi regarder du côté de Microbiologie et Neurosciences, si ce sont des sujets qui t'intéressent. Dans le passé, je crois que plusieurs personnes sont passées par Psycho et Kinésiologie pour monter leur CRU mais il faudrait vérifier si c'est encore de bonnes options (note: ces 2 programmes sont "non-connexe" pour med UdeM). Mais garde en tête qu'un programme bien coté à l'UdeM ne l'est pas nécessairement à ULaval et vice versa. Laval publie un étalon de conversaion des GPA en CRU, donc facile à vérifier, mais pour l'UdeM tu devras "éplucher" les recoins du forum pour savoir quels sont les meilleurs programmes pour toi et pour lesquels tu as les notes pour rentrer. St si med t'intéresses aussi alors faudra regarder tout ça aussi pour Sherb :P à McGill par contre c'est plus simple: pas de CRU, seulement la GPA compte, alors peu importe ton programme, si tu as des bonnes notes et un bon CV tu as des chances.

Je te souhaite bonne chance, et oublie pas de profiter pleinement de chaque expérience plutôt que de voir ça comme un "en attendant" ;) 

Link to post
Share on other sites

Allo! J'ai un parcours similaire (pour med) sauf que je n'habite pas au Québec donc je n'ai pas été au Cégep. Je n'ai pas eu des bonnes notes dans mes premières années à l'université ce qui a vraiment affecté mes chances pour med a UdeM, ULaval et Sherb. J'ai essayé pendant plusieurs années, et même si j'ai eu de très bonnes notes dans mes dernières années universitaires, ce n'était malheureusement pas assez pour être acceptée. Mais, drôlement, j'ai eu un "change of heart" l'été passé et j'ai réalisé que med n'était pas pour moi et que mon rêve était vraiment med dent (j'ai perdu plusieurs années de ma vie à poursuivre med, mais bon, c'est des choses qui arrive). J'ai fini par être acceptée en med dent a Dal pour Automne 2020 à l'âge de 28 ans et c'était la meilleure décision de ma vie!

Tout ca pour dire que si tu le veux vraiment et que tu es prêt(e) à travailler fort pour y atteindre, ne lâche pas! Ce n'est pas un parcours facile, mais ca vaut la peine. Bonne chance dans ton parcours :)

Link to post
Share on other sites

Je suis sorti du Cegep avec 27 de cote R. Aucune université a quebec et mtl en santé m'acceptait, donc je suis aller en biologie médicale à trois-rivières. C'est pas contingenté, tout le monde peut rentrer et le programme est très bien côté ! (un A+ te donne 36 de cote r). J'ai fait 3 ans et puis j'ai appliquer en pharmacie a ulaval et je suis rentré. Mais j'aurais très bien pu rentrer apres 1 ans ou 2. Tu dit que tu es ATP et pour être dans le programme en ce moment je TASSURE que c'est un GROS avantage dans ton V (note autobiographique). Like rn on me pressure pour aller travailler comme ATP prq ca aide dans les cours haha.   Aussi, je trouve pharmacie vraiment facile et soft prq tout ce que je vois présentement dans mes cours je les deja vu en profondeur en biomed. 

Lache pas ton rêve! tu vas y arriver c'est vrm possible 

Link to post
Share on other sites

Wow y’a vrmt eu des beaux témoignages jusqu’à date. Comme ça été dit plus tôt, je pense que le best c’est vrmt de trouver un programme universitaire alternatif selon tes intérêts/forces pour booster tes notes! Pour ma part, j’ai fait 2 ans en enseignement de l’éducation physique à l’UQAM avant de rentrer en pharmacie à l’UdeM! C’est pas très commun comme parcours, mais ça montre vrmt que l’important c’est de choisir un programme que tu vas aimer et qui va te permettre de performer pour pouvoir switch en pharmacie. 

Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Aloha1 said:

Wow y’a vrmt eu des beaux témoignages jusqu’à date. Comme ça été dit plus tôt, je pense que le best c’est vrmt de trouver un programme universitaire alternatif selon tes intérêts/forces pour booster tes notes! Pour ma part, j’ai fait 2 ans en enseignement de l’éducation physique à l’UQAM avant de rentrer en pharmacie à l’UdeM! C’est pas très commun comme parcours, mais ça montre vrmt que l’important c’est de choisir un programme que tu vas aimer et qui va te permettre de performer pour pouvoir switch en pharmacie. 

C'est la première fois que j'entends quelqu'un dire qu'il est rentré dans un programme aussi contingenté à partir d'un bac pas contingenté t'avais un GPA de combien? 

Link to post
Share on other sites

Oui je t’avoue j’ai été surprise aussi! J’avais 4.2/4.3 et je suis rentrée directe sans passer par la liste d’attente. Je connais aussi quelqu’un qui était en enseignement primaire et qui a été admis en med vet. Étonnamment, les programmes d’enseignement donne des bonnes cotes. Je pense qu’il suffit juste de se démarquer de la moyenne!

Link to post
Share on other sites

Ma seule option restante pour A21 semble être la mineure en Arts & sciences, mineure que la TGDE a mentionnée comme étant plus ou moins bien reçue chez ULaval comme programme. Vous êtes tous vraiment encourageant, j'apprécie les commentaires, vraiment!

J'vais faire mon 110% pour la mineure, re-tenter ma chance en biopharma, et appliquer en pharmacie tous les ans I suppose, pas grand chose à faire de mon côté, en espérant que la pandémie en aura découragé assez pour faire baisser la cote R la plus faible :lol: J'aurais peut-être aimé aller en médecine, mais j'ai vécu avec un cousin post-doc/mi-externe qui est maintenant résident en psychiatrie, et j'crois pas être à la hauteur, même si j'allais vers une branche un peu moins lourde, comme med-fam ou urgence, les "plus faciles" restent extraordinairement difficile.. j'pense être plus le gars qui compte les dilaudids que le gars dans la salle d'op! :lol:

Le site de l'UdeM n'est pas très clair sur les perspectives d'emploi en biopharm, juste savoir où ça seul ça peut m'amener serait assez encourageant pour le BAC et/ou DESS/PhD suivant le BAC, peut-être pourrais-je me trouver une passion en pharmacie "industrielle" et moins clinique/officine, qui sait. Si quelqu'un a plus d'info sur le futur qu'attend le bachelier en biopharmacie, éclairez-moi! Et ça m'aide moi en terme d'encouragement, et ça rassure la famille que ticoune fait pas un autre 3 ans d'études "qui servent à rien/donnent pas de job"!

 

thanks gang, vous êtes des bêtes!

Link to post
Share on other sites
21 hours ago, Elgar said:

Salut Gizz! J'ai un parcours un peu similaire à @elime, sauf qu'en plus, j'ai fait la bêtise de suivre des cours universitaires dans un programme mal coté (en arts aussi), ce qui m'a rendu la vie très difficile par la suite! J'ai fait un BSc et MSc en Sciences biologiques à l'UdeM. J'ai appliqué plusieurs fois mais côté francophone, même si je faisais de bonnes entrevues, ma CRU cumulative m'empêchait d'avoir mieux qu'une mauvaise position sur les listes d'attente. La dernière année que j'ai appliqué, j'ai (enfin) eu mon bonus de maitrise complétée à l'UdeM, et j'ai donc été acceptée en Dent, med vet et probablement que si j'avais fait les entrevues j'aurais été acceptée en med aussi.... mais puisque j'avais déjà eu ma réponse positive de McGill j'ai décidé de ne pas les faire haha! Bref, c'est tout à fait possible de faire un virage à 180*, mais ça se peut que ça prenne beaucoup de temps, de patience, et de malaises dans les party de famille (éventuellement!) quand les gens vont te demander "heiiiiin t'as PAS fini tes études????". 

J'ai entendu dire que malheureusement Sciences biologiques n'est plus une très bonne option pour monter sa CRU, mais pour l'UdeM je pense que selon tes intérêts tu peux aussi regarder du côté de Microbiologie et Neurosciences, si ce sont des sujets qui t'intéressent. Dans le passé, je crois que plusieurs personnes sont passées par Psycho et Kinésiologie pour monter leur CRU mais il faudrait vérifier si c'est encore de bonnes options (note: ces 2 programmes sont "non-connexe" pour med UdeM). Mais garde en tête qu'un programme bien coté à l'UdeM ne l'est pas nécessairement à ULaval et vice versa. Laval publie un étalon de conversaion des GPA en CRU, donc facile à vérifier, mais pour l'UdeM tu devras "éplucher" les recoins du forum pour savoir quels sont les meilleurs programmes pour toi et pour lesquels tu as les notes pour rentrer. St si med t'intéresses aussi alors faudra regarder tout ça aussi pour Sherb :P à McGill par contre c'est plus simple: pas de CRU, seulement la GPA compte, alors peu importe ton programme, si tu as des bonnes notes et un bon CV tu as des chances.

Je te souhaite bonne chance, et oublie pas de profiter pleinement de chaque expérience plutôt que de voir ça comme un "en attendant" ;) 

hahaha! la fameuse question: Pis, les études? Merci pour ton témoignage!

Link to post
Share on other sites

Salut !  

J’ai une histoire similaire à toi! J’ai fini mon cégep en 2016 avec une cote R de 30,8. C’est pas une mauvaise cote en soi, mais pas excellente non plus, surtout que mes buts étaient Pharmacie/Médecine. J’ai quitté le cégep un peu amer, pensant que mes rêves étaient brisés. 

J’ai été admis au bac en sciences bio pharmaceutiques, et j’ai quitté le programme après 6 semaines (c’était vraiment pas fait pour moi)! J’ai quitté le programme avec 5 crédits accumulés et 1.78//4.3 de GPA. Encore une fois, plus amer que jamais des programmes de santé...

J’ai pris une année off et j’ai commencé un baccalauréat en administration des affaires. J’ai trippé, et ça m’a permis d’avoir de la motivation, travailler fort et d’avoir de bonnes notes. Cependant, j’ai jamais cru que j’aurais des notes compétitives pour les programmes de santé, considérant mon 1.78/4.3 de l’UdeM.

L’année passée, j’ai tout de même décidé de faire une demande d’admission en pharmacie et médecine à l’UdeM. Contre toutes attentes, j’ai été admis dans les deux programmes, sans liste d’attente. J’ai aussi été admis en pharmacie à l’Ulaval. Je suis comme toi, j’ai de l’expérience en tant qu’ATP, ce qui m’a probablement beaucoup aidé, en plus de mon Casper! 

Sincèrement, sans avoir été dans un programme universitaire que j’aimais beaucoup, je n’aurais jamais été admis dans ces programmes. Si j’étais resté au BSBP, jamais je n’aurais réussi à faire ça. C’est mon expérience personnelle, et le meilleur conseil que je peux te donner, c’est d’être dans un programme universitaire que tu aimes et qui te permettra d’avoir un emploi que tu veux à la fin

 

Je suis maintenant en année préparatoire de Médecine à l’UdeM, et je ne pourrais être plus heureux. Mais y’a 3 ans à peine, jamais je n’aurais cru être capable d’y être.

 

Bonne chance, et bon succès dans tout ce que tu entreprends ! Si tu as des questions, n’hésites pas !

Link to post
Share on other sites

J'ai fait un dec en sciences humaines (cote R de 35), commencé un bac en travail social, un bac en psycho, le bac en arts et sciences (les préalables), une maîtrise en sciences pharmaceutiques et 3 ans au doctorat en sciences biomédicales. J'ai appliqué 2 fois en médecine sans succès. Pourtant, je supervisais les examens de médecine pendant mon doctorat et le collège des médecins m'a déjà invité à faire une conférence sur mon sujet d'étude. Je sais que j'ai le potentiel de réussir. J'ai une cote de 3,9 au bac et à la maîtrise et 4,3 au doctorat. LES PROBLÈMES: mon seul bac complété est en psycho, c'est vraiment un bac mal côté et je n'ai pas bien réussi mes cours préalables de l'UdeM. J'étais mal renseignée et je croyais qu'ils n'étaient pas considéré dans la CRU. C'est vrai, mais seulement pour l'Ulaval. 

Ma seule chance est de refaire un autre bac contingenté. Ce que je vais faire.. J'envisage aussi de partir aux États-Unis pour faire mes études et ensuite revenir ici ou m'enrôler dans l'armée. J'ai 4 enfants alors j'attend qu'ils soient tous autonomes. 

Si tu veux vraiment entrer en pharmacie et que c'est ton plan A-B-C, choisis un bac "payant" ex: physio, ergo, droit, architecture. Tu peux consulter la table des étalons de l'Ulaval pour t'orienter. Soins infirmiers n'a pas une côte forte à l'Ulaval mais plusieurs arrivent à entrer à l'UdeM. Il y en avait 8 dans la dernière cohorte de Trois-Rivières. 

Bonne chance!

Link to post
Share on other sites
56 minutes ago, PharmaDD said:

Si tu penses que c'est ça le métier de pharmacien et que le pharmd c'est facile, tu ne devrais peut-être pas aller en pharmacie.

C'était une facon de parIer laa, il est ATP. jsuis pas mal sure qu'à travailler tous les jours avec des pharmacien, il sait c'est quoi leur métier

Link to post
Share on other sites
40 minutes ago, Mikasa said:

C'était une facon de parIer laa, il est ATP. jsuis pas mal sure qu'à travailler tous les jours avec des pharmacien, il sait c'est quoi leur métier

Oui, mais en disant cela, il compare les 2 métiers selon leur degré de "difficulté", alors que ce sont 2 programmes d'étude tout autant difficiles, juste différents. La grande majorité des étudiants en pharmacie ont choisi ce métier, et ne sont pas allés là-dedans juste parce que "c'est plus facile que médecine". 

Link to post
Share on other sites

Malheureusement c’est triste à dire mais les étudiants en pharmacie, la majorité d’entre eux c’était leur deuxième choix après médecine. Je dis ça par expérience, plusieurs de mes amis en pharmacie ne voulaient pas être pharmacien et étudiant moi-meme à la faculté de pharmacie, je peux te Confirmer que plusieurs sont la par dépit....... Je comprends pas parce que je rêverai d’être admis en pharmacie. (Comme quoi on est jamais satisfait avec ce qu’on a) 

Link to post
Share on other sites
4 hours ago, PharmaDD said:

Si tu penses que c'est ça le métier de pharmacien et que le pharmd c'est facile, tu ne devrais peut-être pas aller en pharmacie.

C’était juste une expression, je comprends ton ressenti mais je pense que faudrait mieux voir le propos avec du recul. L’étudiant en médecine pourrait également dire “si tu pense que la médecine c’est juste la salle d’opération .....etc” il n’a pas rabaissé la pharmacie ou la médecine. Il a par ailleurs raison, s’il veut aller dans un métier ou programme plus facile c’est mieux d’aller en pharmacie qui est moins difficile de loins que médecine. 

Link to post
Share on other sites

Guyyss no need to compare les 2 disciplines ! Les 2 sont autant une science qu'un art, et bcp plus complexes que les images simplifiées qu'on voit dans les médias, comme vous le savez tous.

D'ailleurs, même si l'un a des standards d'admissions plus « difficiles » en termes académiques, la difficulté actuelle du métier est plutôt relative. Quelqu'un pourrait avoir plus de facilité en pharmacie qu'en médecine, et le contraire aussi, à cause des capacités et aptitudes qui varient selon chaque individu. En fait, dépendemment où tu te spécialises (que ce soit en med ou pharmacie), tu peux avoir des cas qui se répètent à chaque jour, ou un travail demandant ou pas physiquement.... Bref, la perception de chacun de difficulté est relative... même l'achalandage du lieu de travail peut tout changer ! 

Perso, je me considère chanceuse si j'arrive à rejoindre n'importe laquelle des 2 facultés, mais je comprends qu'il est super normal d'avoir des préférences. Mais, je pense honnêtement qu'une collaboration saine entre les métiers, à long terme, est ce qui va rendre le milieu de travail de tous plus plaisant. En effet, pour avoir travaillé dans une pharmacie comme une clinique, et avoir des parents dans ces domaines, je peux assurer qu'il y a beaucoup de travail de coordination à faire haha 

Sending love to all of those how applied, hope you kill it, même si ce admission cycle est loin d'être parfait.... <3

 

Link to post
Share on other sites
31 minutes ago, alex686 said:

Guyyss no need to compare les 2 disciplines ! Les 2 sont autant une science qu'un art, et bcp plus complexes que les images simplifiées qu'on voit dans les médias, comme vous le savez tous.

D'ailleurs, même si l'un a des standards d'admissions plus « difficiles » en termes académiques, la difficulté actuelle du métier est plutôt relative. Quelqu'un pourrait avoir plus de facilité en pharmacie qu'en médecine, et le contraire aussi, à cause des capacités et aptitudes qui varient selon chaque individu. D'ailleurs, dépendemment où tu te spécialises (que ce soit en med ou pharmacie), tu peux avoir des cas qui se répètent à chaque jour, ou un travail demandant ou pas physiquement.... Bref, la perception de chacun de difficulté est relative... même l'achalandage du lieu de travail peut tout changer ! 

Perso, je me considère chanceuse si j'arrive à rejoindre n'importe laquelle des 2 facultés, mais je comprends qu'il est super normal d'avoir des préférences. Mais, je pense honnêtement qu'une collaboration saine entre les métiers, à long terme, est ce qui va rendre le milieu de travail de tous plus plaisant. En effet, pour avoir travaillé dans une pharmacie comme une clinique, et avoir des parents dans ces domaines, je peux assurer qu'il y a beaucoup de travail de coordination à faire haha 

Sending love to all of those how applied, hope you kill it, même si ce admission cycle est loin d'être parfait.... <3

 

Tout à fait d'accord avec toi, merci pour cette vulgarisation des faits. Personnellement, j'en conclus juste qu'il y a des grosses lacunes dans le système d'admission voire même dans le système d'éducation québécois (calcul de la CRC, CRU...) et la situation actuelle ne fait que mettre l'emphase sur ces problèmes qu'on aurait peut-être dû avoir constaté il y a longtemps (et peut-être même réglé).

Link to post
Share on other sites
4 hours ago, Mikasa said:

C'était une facon de parIer laa, il est ATP. jsuis pas mal sure qu'à travailler tous les jours avec des pharmacien, il sait c'est quoi leur métier

Bon j'imagine que la blague était plus drôle dans ma tête, mais oui en effet je connais très bien les 2 métiers, par expérience personelle (le travail -.-) et parce que plusieurs membres de la famille sont pharmaciens et/ou médecin. J'parlais vraiment pas de la difficulté des 2 métiers en soit, mais de leurs difficultés en relation avec mes forces a moi, mes excuses, j'pensais que c'était assez clair. De plus, de côté clinique de la pharmacie m'est plus intéressant que la médecine, le contact avec le patient est pas tout a fait le même, c'est le plus gros turn off côté MD pour moi.

 

Feel free to me demander d'ajouter /s next time!

 

 

Link to post
Share on other sites
10 hours ago, Em__ said:

Ma seule chance est de refaire un autre bac contingenté. Ce que je vais faire.. J'envisage aussi de partir aux États-Unis pour faire mes études et ensuite revenir ici ou m'enrôler dans l'armée. J'ai 4 enfants alors j'attend qu'ils soient tous autonomes. 

Par curiosité, as tu essayé McGill ou le contingent pour doctorants à ULaval? Il me semble qu'avec ton parcours tu serais une bonne candidate!

Link to post
Share on other sites

Hahaah wow jpense vrm pas que someone had to drag him pour ce qu’il a dit. Ça aurait pu paraître mal s’il avait dit qu’il voulait absolument med a la place de pharma. But the guy literally put himself dans la position du pharmacien dans sa blague pour dire que ca lui convenait plus. Arrêtez svp de chercher le mal dans tout et apprenez à prendre les choses avec un peu de légèreté . Ça nous ferait pas de mal un peu de rigolade en ces temps pandémiques hahaha

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...