Jump to content
Premed 101 Forums

Quelle université de médecine choisir?


Recommended Posts

Bonjour, 

J’ai été accepté à Mcgill.  Cependant, j’attends les réponses de ulaval, sherbrooke, uottawa et l’udem. Je me demandais, si selon vous je serais désavantagé de prendre une université plutôt qu’une autre?  Est-ce que l’école a un impact sur la résidence ? Est-ce que j’ai des bonnes chances de devenir médecin de famille peu importe l’école ?

merci beaucoup !! Ça serait très apprécié, si jamais vous avez le temps de me répondre !

Link to post
Share on other sites
12 hours ago, Nicolas said:

Bonjour, 

J’ai été accepté à Mcgill.  Cependant, j’attends les réponses de ulaval, sherbrooke, uottawa et l’udem. Je me demandais, si selon vous je serais désavantagé de prendre une université plutôt qu’une autre?  Est-ce que l’école a un impact sur la résidence ? Est-ce que j’ai des bonnes chances de devenir médecin de famille peu importe l’école ?

merci beaucoup !! Ça serait très apprécié, si jamais vous avez le temps de me répondre !

L’école a zéro impact sur ta résidence pour med fam! Le processus de sélection pour med fam est très clear-cut et très objectif: toutes les lettres de motivation/recommandation sont standardisées à un score, et une fois convoqué, t’as une entrevue (de panel) commune pour tous les programmes de med fam qui te donne un autre score, un peu le même principe des MEM intégrées, et après, tous tes scores seront compilés pour donner un score final qui permettra aux programmes de te classer, un peu comme les admissions de med. Ceci étant dit, certainement il pourrait y avoir un petit “home school advantage” comme certains autres programmes (surtout ceux qui sont hyper contingentés ou qui ont très peu de place (ex: toutes les chirurgies, patho, santé publique, etc.) où les profs ont plus tendance à choisir le monde qu’ils connaissent déjà), mais avec un programme aussi grand et standardisé que med fam, le processus de med fam rend ton “home school advantage” pas mal inexistant à cause de l’objectivité du processus de jumelage. Donc, tout ça pour dire que non ton école est zéro importante pour la résidence dans le sens de s’il a un grand impact sur l’endroit où tu vas matcher, mais par contre, tu dois choisir une école où le style d’apprentissage (APP vs cours magistraux) et la culture de la faculté ou des étudiants viennent te rejoindre, sans quoi tu seras pénible durant tes 4 ans de med... (perso je suis un gars de magistral all the way, mais à Sherby... j’ai eu une méchante adaptation à faire, qui m’a pris un peu plus qu’une session même (et j’étais pénible pendant), so c’est pas un choix très intelligent d’aller à UdeM/UdeS si t’aimes pas APP).

Bref: va à l’école que t’aimes le plus et que t’es le plus à l’aise avec, car 1 - c’est pas important lors des CaRMS, et 2 - tu vas moins risquer de te retrouver en burnout/mental breakdown/etc. parce que le curriculum/la ville/la vie étudiante/etc. te fit pas

Link to post
Share on other sites
Just now, Médecine1 said:

Pour les spécialités plus contingentés est-ce qu’il y a des stats qu’on peut consulter ? Est-ce qu’une université est meilleure si on vise X spécialité ? 

Ouais, moi aussi je me demandais ça ... 

Link to post
Share on other sites

Même pour les spécialités, ya pas d’université favorisée par rapport à l’autre...  À chaque chaque chaque année toutes les universités québécoises envoient de leurs étudiants en spé hautement contingentées (dermato, ophtalmo, neurochir, name it). L’important c’est ton entrevue et ton dossier. Le plus possible essaie de faire au moins 1 stage électif dans la spécialité qui t’intéresse.

Pour les stats, jetez un coup d’oeil au forum du CaRMS, il y a souvent des stats intéressantes.

Choisis l’université qui te fera tripper niveau vie sociale et qui a des méthodes pédagogiques qui te conviennent. Les études en médecine, c’est volumineux, alors tu dois être dans un environnement pédagogique adapté.  

UdeS : apprentissage par soi-même +++, approche par problème 


UdeM : approche par blocs (si quelqu’un de UdeM veut corriger/renchérir, be my guest! Je ne connais pas beaucoup)

UL : cours magistraux ++, 1-2 petits groupes par session, approche par systèmes 

 

Si tu comptes faire ta résidence dans le ROC ou les États-Unis, encore une fois il n’y a pas d’importance pour ton université. Juste que tu devras passer les examens requis (pour les É-U) et ceux-ci sont réalisables peu importe ton université de provenance.

 

addendum (sorry d’écrire un roman mais) : chaque université a ses petits perks, notamment que tu peux voir aux portes ouvertes. Notamment UdeS qui est quasiment à même l’hôpital, ULaval les cours d’anatomie sont sur vrais cadavres humains, etc. Bref, le campus et les attraits disponibles à chaque faculté, c’est à prendre en compte aussi selon moi. La structure du programme aussi : 4 ans pour UdeS (donc plus vite!), premed pour McGill/UdeM, longueur à ton choix à ULaval. C’est une décision multifactorielle !

addendum 2 : C’est pas nécessairement que le nom de ton université sera favorisé/devalorisé. C’est juste que, comme des humains normaux, les membres du comité d’admission à la résidence tendent à prendre des gens qu’ils ont vus travailler ou entendus parler de.  Donc c’est super pertinent d’aller faire un stage à option hors du réseau de ton université si disons tu veux matcher à cet endroit. Est ce que c’est fondamental ? Non ! Du tout ! Si je ne m’abuse, cette année à cause de la covid, les stages hors réseau étaient pas mal interdits, réduits au minimum. Pourtant, une tonne d’étudiants ont tout de même pu matcher à une autre faculté.
Bref, c’est pas une question de s’ils connaissent positivement ton université. C’est plus une question de si toi tu t’y es fait connaître ..!

Link to post
Share on other sites
9 minutes ago, Médecine1 said:

Merci ! Et si je veux maximiser mes chances d’être prise dans X spécialité qu’est-ce que vous suggérez ? Implication en recherche, dans les comités,... ? 
merci :)

Ça dépend aussi de où tu appliques. Les universités pondèrent différemment. Par exemple (et je dis des chiffres au hasard), Médecine interne udem pourrait être 60% entrevue, alors que Médecine interne McGill pourrait être 30% entrevue. Bref, ton CV n’aura pas toujours le même poids.

Toutefois, oui faire des comités est pas une mauvaise idée. Ça démontre que t’as une vie en dehors des livres et que le domaine t’intéresse. La recherche c’est très pertinent aussi - certaines universités accordent + d’importance à la recherche. 
 

Mais se rappeler que les stages à option, c’est pas mal un must +++++. Oui il y a des gens qui te diront qu’ils ont match sans faire un seul stage électif dans le domaine, mais tu ne devrais pas laisser ça te guider. 
 

Etre un bon externe durant ton stage obligatoire goes a long way too... Lettres de référence...

Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Médecine1 said:

Merci ! Et si je veux maximiser mes chances d’être prise dans X spécialité qu’est-ce que vous suggérez ? Implication en recherche, dans les comités,... ? 
merci :)

 

C'est cliché, mais c'est super important de ne pas rentrer en médecine avec une idée fixe de spécialité!

Peu importe la faculté que tu choisis, tu as des chances d'êtres pris dans X spécialité, mais je rajouterais 2 bémols

1. Tu as un "tout petit peu plus" de chance d'être pris dans ton université d'attache, mais c'est vraiment possible d'aller dans une autre faculté du Québec.

2. Si tu as envie d'aller dans le reste du Canada, honnêtement, je choisirais McGill. C'est assez difficile pour un franco provenant d'une université franco (UdeM, UL, Sherb) de percer le milieu anglais, de par la culture différente, importance de la recherche, etc. Évidemment cette année avec la Covid on n'a pas pu aller dans les milieux pan-canadien, donc ça se peut que mon argument ne soit pas valide!

J'appelle ça "chance", mais être accepté à la résidence ça relève beaucoup plus de tes implications/recherche, ton dossier académique (ish), tes évaluations de stages pendant l'externat, et surtout ta personnalité! Es tu agréable à côtoyer, motivé, proactif, professionnel ? etc! (Les critères d'admission varient d'un programme à un autre)

Link to post
Share on other sites
On 4/16/2021 at 3:16 PM, MK. said:

I made a doc comparing both programs as I'm facing the same dilemma. The content is from the information on the uni's websites so, unfortunately, there's no insight from current students. Hope it somewhat helps.

https://drive.google.com/file/d/1LXfArZ4RxtdwIduIph6-QOGH6k4NlGi0/view?usp=sharing

Edit: it doesn't include McGill's Med-P or UdeM's année préparatoire. Editing is allowed so anyone feel free to supplement it!

 

 

11 minutes ago, ecosia said:

Est-ce que quelqu'un pourrait aussi détailler le programme/méthode d'enseignement de McGill (à Med-P et surtout MDCM), ce qui distingue McGill des autres facultés du Québec? Merci!

Voir ci-haut

Link to post
Share on other sites

J’avais une question concernant la méthode  d’enseignement à udes. Je sais que l’apprentissage ce fait de manière autonome, mais je me demandais s’il y avait tout de même une structure? Par exemple, est-ce qu’on nous indique les pages à lire, les éléments les plus importants, etc.?

Link to post
Share on other sites
4 hours ago, Student3 said:

J’avais une question concernant la méthode  d’enseignement à udes. Je sais que l’apprentissage ce fait de manière autonome, mais je me demandais s’il y avait tout de même une structure? Par exemple, est-ce qu’on nous indique les pages à lire, les éléments les plus importants, etc.?

T’as des objectifs pour savoir un peu ce que tu devrais retenir après les lectures, et t’as aussi des pages qui te sont indiqués. En fait, on a une journée en ligne pour te présenter le programme et pour répondre à toutes tes questions par rapport au programme (aka la JPRM), ça coûte pas cher (seulement 6$-ish) et c’est full utile pour apprendre plus sur le programme d’UdeS :) mais sinon, mon DM box est grand ouvert aussi so ça me ferait plaisir de répondre à toutes tes questions!

Voici un lien pour l’événement: https://www.eventbrite.ca/e/billets-journee-preparatoire-a-la-rentree-en-medecine-148351528415?fbclid=IwAR22E_cLrS5TtJZDvCQxdG6NO8FUssOwlQMZE7IcPMrV-pXesLlu7dvyV1Y

 

 

Link to post
Share on other sites
12 hours ago, Med102 said:

2. Si tu as envie d'aller dans le reste du Canada, honnêtement, je choisirais McGill. C'est assez difficile pour un franco provenant d'une université franco (UdeM, UL, Sherb) de percer le milieu anglais, de par la culture différente, importance de la recherche, etc. Évidemment cette année avec la Covid on n'a pas pu aller dans les milieux pan-canadien, donc ça se peut que mon argument ne soit pas valide!

Serait-il impossible (ou quasiment impossible) d’être accepté en résidence dans les reste du Canada (ou aux Etats Unis) provenant d’une école franco? en tant qu’anglophone

Link to post
Share on other sites
1 hour ago, LauraLes said:

Serait-il impossible (ou quasiment impossible) d’être accepté en résidence dans les reste du Canada (ou aux Etats Unis) provenant d’une école franco? en tant qu’anglophone

Je suis seulement collégienne, mais selon ce mes connaissances en santé c’est absolument réalisable d’aller dans le Canada Anglophone pour la résidence! Ton école de médecine a relativement peu d’importance tant que tu démontres que tu parles bien Anglais et que tu démontres que tu es intéressé par l’Ontario/autre province.

 

Link to post
Share on other sites

Je finis mon doc cette année, et j'a fait le processus du match pendant la Covid. Crois-moi, percer le milieu anglophone ça prend plus que de l'intérêt et la maîtrise de la langue.

Le milieu anglo valorise +++ la recherche (maîtrise, doctorat) et les expériences/implications hors médecine. Je ne dis absolument pas que c'est impossible, mon point est que McGill encourage et prépare bien ses candidats pour l'application pan-canadienne!

Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Med102 said:

Je finis mon doc cette année, et j'a fait le processus du match pendant la Covid. Crois-moi, percer le milieu anglophone ça prend plus que de l'intérêt et la maîtrise de la langue.

Le milieu anglo valorise +++ la recherche (maîtrise, doctorat) et les expériences/implications hors médecine. Je ne dis absolument pas que c'est impossible, mon point est que McGill encourage et prépare bien ses candidats pour l'application pan-canadienne!

Merci pour l’info! Je trouve ca un peu dommage que les écoles francophones ne visent pas à préparer leurs étudiants pour une application pan-canadienne (ou du moins donner l’option à ceux qui sont intéressés) mais j’imagine qu’une grande majorité de leurs étudiants préfèrent rester au Quebec so I guess it makes sense. 

Link to post
Share on other sites
2 hours ago, LauraLes said:

Merci pour l’info! Je trouve ca un peu dommage que les écoles francophones ne visent pas à préparer leurs étudiants pour une application pan-canadienne (ou du moins donner l’option à ceux qui sont intéressés) mais j’imagine qu’une grande majorité de leurs étudiants préfèrent rester au Quebec so I guess it makes sense. 

En même temps, les Universités sont là pour t’apprendre la médecine et te apte à faire une résidence, pas à matcher à telle ou telle place. Il faut aussi que l’étudiant fasse ses propres démarches... Par exemple, pour partir aux US, oui l’université va te parler du USMLE, mais ils vont pas non plus te guider dans chaque étape et te dire comment étudier, quoi acheter, etc...

Je rajouterais que les points qui ont été donnés ci-haut concernant McGill sont présents dans les unis francos aussi... UL a un cheminement MD/PhD et MD/Msc, toutes les unis francos ont des comités pour t’impliquer et il est même obligatoire d’avoir au moins 1 implication à Laval. La recherche? Tu peux en faire dans toutes les universités. Pour UL, chaque année ils nous envoient la liste des stages de recherche disponibles pour l’été suivants. Tu peux faire tes propres démarches pour faire de la recherche durant la session (c’est mon cas). Y a même un profil recherche à UL... Et je connais des gens autant de UdeS que UdeM qui font/ont fait de la recherche. Je connais des gens de toutes les unis francos qui ont match hors-Quebec.

Donner l’option à ceux que ça intéresse : Les unis francos t’empêchent pas d’appliquer hors-Québec. T’appliques absolument où tu veux, c’est pas une question de donner l’option ou pas. Ta faculté n’aura même pas accès à tes applications. C’est confidentiel dans le site du CaRMS.


Bref, les universités vont te donner les outils, mais non plus leur job c’est pas d’assurer une résidence hors-Quebec à tout le monde.. Il faut être pro-actif et pas avoir peur de se lancer !

 

Link to post
Share on other sites
4 minutes ago, Symphonie said:

En même temps, les Universités sont là pour t’apprendre la médecine et te apte à faire une résidence, pas à matcher à telle ou telle place. Il faut aussi que l’étudiant fasse ses propres démarches... Par exemple, pour partir aux US, oui l’université va te parler du USLME, mais ils vont pas non plus te guider dans chaque étape et te dire comment étudier, quoi acheter, etc...

Je rajouterais que les points qui ont été donnés ci-haut concernant McGill sont présents dans les unis francos aussi... UL a un cheminement MD/PhD et MD/Msc, toutes les unis francos ont des comités pour t’impliquer et il est même obligatoire d’avoir au moins 1 implication à Laval. La recherche? Tu peux en faire dans toutes les universités. Pour UL, chaque année ils nous envoient la liste des stages de recherche disponibles pour l’été suivants. Tu peux faire tes propres démarches pour faire de la recherche durant la session (c’est mon cas). Y a même un profil recherche à UL... Et je connais des gens autant de UdeS que UdeM qui font/ont fait de la recherche. Je connais des gens de toutes les unis francos qui ont match hors-Quebec.

Donner l’option à ceux que ça intéresse : Les unis francos t’empêchent pas d’appliquer hors-Québec. T’appliques absolument où tu veux, c’est pas une question de donner l’option ou pas. Ta faculté n’aura même pas accès à tes applications. C’est confidentiel dans le site du CaRMS.


Bref, les universités vont te donner les outils, mais non plus leur job c’est pas d’assurer une résidence hors-Quebec à tout le monde.. Il faut être pro-actif et pas avoir peur de se lancer !

 

Merci beaucoup! Ça éclaircit beaucoup les incertitudes que j’avais:) 

Link to post
Share on other sites
Just now, LauraLes said:

Merci beaucoup! Ça éclaircit beaucoup les incertitudes que j’avais:) 

Tse, le take home message... N’aies pas la pensée que unis francos = arrêt de mort pour appliquer hors-Quebec. Quetaine mais les limites, ce sont principalement toi qui les poses. T’auras beau aller à McGill, si tu fais aucune recherche, aucune implication, aucun stage électif... Tu matcheras pas plus. Je connais même des gens qui ont fait médecine à Trois-Rivieres, donc en plein au Québec et campus auxiliaire, qui ont eu des entrevues et match hors-Quebec.

C’est très vrai que le ROC a une culture qui met + d’importance à la recherche... Mais y a absolument rien qui t’empêche d’en faire dans une université franco. Et au nombre de bourses qu’ils donnent, c’est même encouragé:lol: 

Bref, choisis l’université en te rappelant que c’est pas son nom qui va faire le + gros du travail. C’est toi !

Link to post
Share on other sites
4 minutes ago, Symphonie said:

Tse, le take home message... N’aies pas la pensée que unis francos = arrêt de mort pour appliquer hors-Quebec. Quetaine mais les limites, ce sont principalement toi qui les poses. T’auras beau aller à McGill, si tu fais aucune recherche, aucune implication, aucun stage électif... Tu matcheras pas plus. Je connais même des gens qui ont fait médecine à Trois-Rivieres, donc en plein au Québec et campus auxiliaire, qui ont eu des entrevues et match hors-Quebec.

C’est très vrai que le ROC a une culture qui met + d’importance à la recherche... Mais y a absolument rien qui t’empêche d’en faire dans une université franco. Et au nombre de bourses qu’ils donnent, c’est même encouragé:lol: 

Bref, choisis l’université en te rappelant que c’est pas son nom qui va faire le + gros du travail. C’est toi !

J’ai plus de reactions mais je te remercie!:)

Link to post
Share on other sites

Voici l'opinion d'un étudiant de l'UdeS.

AVANTAGES

- Ambiance vraiment agréable, les gens sont super sympathiques, il n'y a pas un esprit de compétition (quoi que ça puisse dépendre de ton groupe d'APP, mais en général, l'ambiance est vraiment le fun).

- Cours en petits groupes : Accessibilité des médecins, tu peux poser des questions selon ta compréhension de la matière, c'est vraiment dynamique. Les APP (apprentissage par problème), les APÉ (apprentissage par équipe) sont très dynamiques et c'est vraiment plus stimulant qu'un cours magistral classique.

- Parcours de professionnalisation : Au lieu d'avoir le format "approche par système" classique, à l'UdeS c'est "l'approche par symptôme". Ainsi, c'est vraiment plus intuitif une fois qu'on est rendu à "wrap up" la médecine et à devoir classer les maladies selon les présentations cliniques des patients. En plus, le programme mise beaucoup sur la réactivation des connaissances apprises antérieurement dans le programme, donc c'est vraiment un processus dynamique continue qui est selon moi gagnant.

- Pas de pré-med = 4 ans (VS 5 ans UdeM et McGill et 4, 4,5 ou 5 ans à ULaval). On apprend la science fondamentale au fur et à mesure qu'on apprend la clinique (ex. : tu apprends la science fondamentale du système GI en apprenant les pathologies qui y sont liées). Ainsi, c'est "logique" comme façon d'apprendre les concepts de base, car on peut tout de suite les lier aux pathologies. Par contre, il est à noté que certains préfèrent l'année pré-med pour avoir un bagage fort de connaissances de base avant d'attaquer les maladies. Venant du Cégep, j'aime vraiment que les sciences fondamentales soient intégrées dans la clinique, mais je dois admettre que je suis senti dépassé à plusieurs reprises, car apprendre les deux simultanément, ça fait beaucoup ! Overall, par contre, je crois que c'est gagnant.

DÉSAVANTAGES

- Si le classement de ton université t'importe, UdeS n'est pas la première. TOUTEFOIS, ils ont obtenu un agrément complet, ce qui en dit long sur la qualité de leur programme + les M.D. de l'UdeS sont généralement reconnus pour être de bons cliniciens. Aussi, le classement Macleans se fait souvent en fonction de critères assez indépendants de la qualité de la formation médicale, donc je ne le considérerais pas comme un désavantage à proprement parler. Je tenais à le mentionner, car le classement est important pour certains.

- Le fait que tout soit en auto-apprentissage peut parfois faire en sorte qu'on se sent moins guidés par la Faculté. Toutefois, nous sommes bien épaulés par la Faculté si nous rencontrons des problèmes. À noter que ce n'est pas évident de toujours tout devoir apprendre par soi-même, mais on s'habitue.

- Si tu aimes les grandes métropoles, Sherbrooke n'est pas nécessairement la plus grande ville.

AUTO-APPRENTISSAGE

- Je ne l'ai mis ni dans les avantages, ni dans les désavantages, car selon moi, ça dépend vraiment de chaque personne. Chose certaine, c'est toute une adaptation, mais c'est agréable. Le seul hic que j'y trouverai de mon côté et que TOUT (99,5 %) se fait en auto-apprentissage et ça peut parfois être très lourd à la longue (je pense, entre autres, aux cours de recherche où tu te dis qu'un petit cours magistral qui t'expliquer les statistiques aurait été plus efficace (!) ou à certains blocs où la science fondamentale est particulièrement difficile et un coup de main "magistral" serait le bienvenu). Mais à la fin, je pense qu'on devient autonome TRÈS rapidement et qu'au final, c'est gagnant pour l'externat / résidence.

CAMPUS

- Le campus n'est PAS sur le campus principal de l'UdeS, donc on a moins d'interactions avec les autres programmes pas de la santé. Toutefois, on est collés à l'hôpital, donc tu beignes dans le milieu médical (quoi que pour aller à tes cours tu ne passes pas nécessairement par l'hôpital) et tu peux facilement aller observer tes profs post-APP ! De mon côté, par contre, je préférerais que le campus soit avec tous les autres programmes (pas de santé), car j'aurais aimé avoir plus d'interactions. Ce point dépend vraiment de la personne, c'est pourquoi je ne le considère ni comme un avantage ni comme un inconvénient.

 

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me contacter ! :)

 

** À noter que je ne suis pas à l'externat, donc je ne peux pas me prononcer à ce niveau-là. La seule chose que je sais pour l'instant, c'est que l'externat dure moins longtemps à l'UdeS (2 ans moins 3 mois je crois) VS 2 ans à UdeM, McGill et ULaval. Environ les 3 premiers mois de la troisième année sont consacrés à l'unité "multisystémique" où nous mettons toutes nos connaissances ensemble pour régler des cas complexes. 

Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Chipotle said:

DÉSAVANTAGES

- Si le classement de ton université t'importe, UdeS n'est pas la première. TOUTEFOIS, ils ont obtenu un agrément complet, ce qui en dit long sur la qualité de leur programme + les M.D. de l'UdeS sont généralement reconnus pour être de bons cliniciens. Aussi, le classement Macleans se fait souvent en fonction de critères assez indépendants de la qualité de la formation médicale, donc je ne le considérerais pas comme un désavantage à proprement parler. Je tenais à le mentionner, car le classement est important pour certains.

J'appuis ton point par rapport aux classements. Ils se basent purement ou presque sur la performance en recherche (de l'université entière et non pas juste du programme de médecine, qui plus est) et non sur la qualité de la formation.

Personnellement, si je compare les externes que je supervise actuellement à ULaval et les externes avec qui j'ai travaillé pendant mon externat à l'UdeS, je trouve que les externes de l'UdeS semblaient sans le moindre doute mieux préparés et plus efficaces/performants (surtout pour les disciplines associées à la médecine interne.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...