Jump to content
Premed 101 Forums

Recommended Posts

  • Med-dream101 changed the title to Admissions UdeM 2022 *NEW
1 minute ago, Med-dream101 said:

Je me sais pas trop ce qui te met confus mais si je prend un guess: la nouvelle catégorie c'est pour les personnes noires :lol:

Si ca avait été un critère du genre un seuil de revenu minimal ou bien tout autre condition/environnement qui  réduisent tes chances/possibilités de faire médecine ok AUCUN problème. Cependant, là tu peut littéralement être un étudient de Brébeuf ayant bénéficié des conditions les plus optimaux au monde afin de rentrer en médecine pour au final quand même pouvoir jouir de cette catégorie. Si tu trouve cela juste et cohérant et bien moi non. 

Allons au bout de ce raisonnement et créons des catégories pour les arabes, les orphelins, les homosexuels, les transgenres, etc :mellow:

Link to post
Share on other sites
20 minutes ago, Cidez said:

Si ca avait été un critère du genre un seuil de revenu minimal ou bien tout autre condition/environnement qui  réduisent tes chances/possibilités de faire médecine ok AUCUN problème. Cependant, là tu peut littéralement être un étudient de Brébeuf ayant bénéficié des conditions les plus optimaux au monde afin de rentrer en médecine pour au final quand même pouvoir jouir de cette catégorie. Si tu trouve cela juste et cohérant et bien moi non. 

Allons au bout de ce raisonnement et créons des catégories pour les arabes, les orphelins, les homosexuels, les transgenres, etc :mellow:

Je t'avoue que j'étais aussi perplexe quant à cette nouvelle catégorie... Au début, je me suis dis que c'est en lien avec les protestations BLM de ces dernières années, que peut-être que le bureau d'admission montre son support pour le mouvement de cette façon... je trouvais ça un peu absurde de le faire pour les noires et pas pour les autres comme tu le dis, I mean I'm all the way BLM, but that seems unfair. 

Mais à mon avis (et j'espère que c'est pour cette raison) c'est pour que la communauté noire en médecine soit représentée davantage à l'image de la société québécoise. Par exemple (c'est une supposition) s'il y a 30% de noires au Québec, mais qu'il y a seulement 1% de noires en médecine à udem, ils avantagent les noires pour pouvoir rendre la diversité du programme plus conforme à la réalité. Ce serait un peu comme les mesures d'accès à l'égalité d'emploi (la fonction publique a fixé un objectif d'embauche qui prévoit que 25 % des personnes recrutées dans la fonction publique québécoise doivent être des membres des minorités visibles ou ethniques [...]). En suivant cette hypothèse, probablement que les noires étaient la seule minorité mal représentée en médecine, ce qui expliquerait pourquoi ''les arabes, les orphelins, les homosexuels, les transgenres, etc'' n'ont pas le même avantage.

Je comprend pourquoi une telle décision pourrait être prise, mais je ne suis pas certain que ça a sa place en médecine dans le sens où les candidats ne devraient pas du tout être jugés en fonction de leur ethnie, mais de leur capacité à devenir un bon médecine (ce qui est déterminé - hum hum - selon la cote R, le CASPer et les entrevues). Après, quelqu'un de réfléchi pourrait répondre que certaines minorités n'ont pas les moyens de prouver leurs capacités en médecine en raison des injustices qu'ils subissent... C'est un débat beaucoup plus grand que moi et je suis certain que l'université y a pensé avant de faire ce choix.

Link to post
Share on other sites
22 minutes ago, Medinosaure said:

Je t'avoue que j'étais aussi perplexe quant à cette nouvelle catégorie... Au début, je me suis dis que c'est en lien avec les protestations BLM de ces dernières années, que peut-être que le bureau d'admission montre son support pour le mouvement de cette façon... je trouvais ça un peu absurde de le faire pour les noires et pas pour les autres comme tu le dis, I mean I'm all the way BLM, but that seems unfair. 

Mais à mon avis (et j'espère que c'est pour cette raison) c'est pour que la communauté noire en médecine soit représentée davantage à l'image de la société québécoise. Par exemple (c'est une supposition) s'il y a 30% de noires au Québec, mais qu'il y a seulement 1% de noires en médecine à udem, ils avantagent les noires pour pouvoir rendre la diversité du programme plus conforme à la réalité. Ce serait un peu comme les mesures d'accès à l'égalité d'emploi (la fonction publique a fixé un objectif d'embauche qui prévoit que 25 % des personnes recrutées dans la fonction publique québécoise doivent être des membres des minorités visibles ou ethniques [...]). En suivant cette hypothèse, probablement que les noires étaient la seule minorité mal représentée en médecine, ce qui expliquerait pourquoi ''les arabes, les orphelins, les homosexuels, les transgenres, etc'' n'ont pas le même avantage.

Je comprend pourquoi une telle décision pourrait être prise, mais je ne suis pas certain que ça a sa place en médecine dans le sens où les candidats ne devraient pas du tout être jugés en fonction de leur ethnie, mais de leur capacité à devenir un bon médecine (ce qui est déterminé - hum hum - selon la cote R, le CASPer et les entrevues). Après, quelqu'un de réfléchi pourrait répondre que certaines minorités n'ont pas les moyens de prouver leurs capacités en médecine en raison des injustices qu'ils subissent... C'est un débat beaucoup plus grand que moi et je suis certain que l'université y a pensé avant de faire ce choix.

Oui, comme toi je peut aussi comprendre pourquoi ils ont décidés de faire cela car, j'ai aperçu à plusieurs reprises des chiffres relatant le fait que la communauté noire était sous-représenté dans le domaine de la médecine. Cependant, cela s'explique par des phénomènes sociétaux tels que des environnement qui ne promeut pas assez l'éducation. 

Selon moi, si tu prend un noir et un [INSERER N'IMPORTE QUELLE COMUNAUTÉ] issu d'un contexte social similaire il n'y a aucun des deux qui est désavantagé par rapport à l'autre puisque les noires ne sont ni plus ni moins intelligeant que n'importe qui. Je trouve que c'est une solution pour sauver les apparences parce que ca ne règle en rien le problème puisque la communauté noire défavorisé aura pas plus accès au programme de médecine et on fera simplement rentrer des étudiants qui avaient les même opportunité que les autres et qui auraient perdu de manière loyal dans une compétition juste (méritocratie).

Je trouve ca presque insultant que l'admission pense que le seul critère qui empêchait ces étudiant de rentrer dans ce magnifique programme c'est la couleur de leur peau lol. J'espère qu'ils vont changer/affiner les critères de cette catégorie pour que cela puisse réellement aider les candidats talentueux qui se trouve dans des situations/conditions spécifiques qui limitent leurs chances de rentrer en médecine.

C'est un sujet délicat et je ne crois pas qu'il existe une solution parfaite. Je suis ouvert au débat, et je ne fait qu'exprimer mon avis faillible.

Link to post
Share on other sites
13 minutes ago, Cidez said:

Selon moi, si tu prend un noir et un [INSERER N'IMPORTE QUELLE COMUNAUTÉ] issu d'un contexte social similaire il n'y a aucun des deux qui est désavantagé par rapport à l'autre

Not sure what you're saying here, si c'était le cas le racisme n'existerait pas.

Je pense qu'il faudrait attendre d'avoir plus de détails et de mieux comprendre la cause de l'ajout de la nouvelle catégorie avant de débattre sur le sujet, désolé de t'avoir start comme ça ahah (moi aussi j'aime bien les débats, mais faut débattre avec des faits et on en a pas assez :D)

Link to post
Share on other sites
18 minutes ago, Medinosaure said:

Not sure what you're saying here, si c'était le cas le racisme n'existerait pas.

Je pense qu'il faudrait attendre d'avoir plus de détails et de mieux comprendre la cause de l'ajout de la nouvelle catégorie avant de débattre sur le sujet, désolé de t'avoir start comme ça ahah (moi aussi j'aime bien les débats, mais faut débattre avec des faits et on en a pas assez :D)

Je comprend pas où le racisme peut se trouver quand ya casper qui voit pas ton visage et les MEM controlé par UDEM eux même????

Link to post
Share on other sites
5 minutes ago, Pixouu said:

ça s'appelle le racisme systémique.

Haha c'est justement le point que j'essaye d'expliquer cette mesure aidera pas ceux victime de racisme systémique.

Je vais schématiser ;C'est comme vouloir aider la cause des noires en donnant de l'argent à Lebron James haha je suis pas mal certain que c'est pas lui qui souffre de ce phénomène et qu'on serait mieux d'aller trouver des individus dans les cartier défavorisé 

Link to post
Share on other sites
On 8/28/2021 at 10:37 PM, Cidez said:

Si ca avait été un critère du genre un seuil de revenu minimal ou bien tout autre condition/environnement qui  réduisent tes chances/possibilités de faire médecine ok AUCUN problème. Cependant, là tu peut littéralement être un étudient de Brébeuf ayant bénéficié des conditions les plus optimaux au monde afin de rentrer en médecine pour au final quand même pouvoir jouir de cette catégorie. Si tu trouve cela juste et cohérant et bien moi non. 

Allons au bout de ce raisonnement et créons des catégories pour les arabes, les orphelins, les homosexuels, les transgenres, etc :mellow:

Fact: Il manque énormément de médecins noirs. Les médecins sont là pour desservir la communauté, et il manque énormément de représentation de la communauté noire dans le monde de la médecine. Donc, en plus de médecins provenant d'un faible statut socio-économique, les patients noirs de notre communauté ont besoin de médecins noirs. C’est pour ça qu'on a créé la catégorie "médecins de communauté noire", c’est simple à comprendre.

C'est scientifiquement prouvé que les patients se sentent mieux lorsque leurs médecins proviennent de la même communauté et parlent la même langue qu'eux. En se sentant mieux, les patients vont mieux adhérer au traitement, avoir un meilleur rétablissement, et par conséquent vont coûter moins cher à notre système de santé.

Link to post
Share on other sites
17 hours ago, Cidez said:

Je comprend pas où le racisme peut se trouver quand ya casper qui voit pas ton visage et les MEM controlé par UDEM eux même????

Les valeurs typiques recherchées lors des MEM sont très occidentales, veut veut pas, il faudrait quand même l'avouer. Donc, nécessairement, un candidat qui provient d'un autre background culturel va moins bien performer qu'un candidat qui a été éduqué avec toutes les valeurs en question. C'est là le racisme systémique.

Il y a aussi une question de langue, ce qui représente également une barrière pour les personnes ayant appris le français plus tard dans leur vie (ou ceux qui ne parlent pas le français comme langue maternelle). Donc, ils sont moins fluides et moins éloquents lors des entrevues, même s'ils partagent exactement les mêmes valeurs. 

Link to post
Share on other sites
32 minutes ago, Kim Il-Sung said:

Je sais que ce genre de décisions sont prises par des experts en éthique, etc., mais comme toi je suis d'avis que cette nouvelle catégorie laisse place à la discussion.

La discrimination positive se veut une mesure provisoire et doit s'inscrire, en principe, dans un éventail plus large de mesures "sociales" qui ont trait à la source du problème. Il faut donc, en première place, identifier les problèmes sociaux en question. 

Prenons en exemple la catégorie des candidats autochtones. Pour des raisons historiques et sociales évidentes, sa mise en place était plus que justifiée. J'ai beaucoup de mal à trouver de telles justifications pour la communauté noire, des justifications qui la distinguerait des autres communautés comme les Sud-asiatiques, les Maghrébins, etc.

À première vue, ce sont immigrants/descendants d'immigrants au même titre que les autres communautés citées. Même si l'on invoque le racisme systémique, la réalité sociale québécoise reste différente des États-Unis, où la mise en place d'une telle catégorie aurait été, à mon sens, plus justifiée.

Ce que je veux dire, c'est que la seule chose qui distingue, à première vue, la communauté noire des autres communautées citées est sa sous-représentation dans le domaine médical. Je ne vois pas de différence sociale fondamentale entre un Noir et un Maghrébin. Comment donc justifier la mise en place d'une telle mesure si ce n'est pour pallier à une injustice sociale qui handicape les candidats de cette communauté dans leurs aspirations à devenir médecin ? La sous-représentation est-elle une raison suffisante ? 

Sans parler des problèmes pratiques que soulève une telle mesure, à savoir, comment définir la communauté noire. Un certain taux de mélanine ? Une liste de pays d'origine ? Un Nubien, ou encore un Sahraoui en feraient-ils partie ?

Je ne remets pas en question les bienfaits (indiscutables) d'une telle mesure sur les patients de la communauté noire, et plus largement, sur le système de santé. À vrai dire, je me demande seulement, cette décision est-elle équitable ? Si non, est-elle justifiée ? 

Enfin quelqu'un qui comprend mon point de vue! Je pense qu'il faudrait identifier le problème qui fait en sorte qu'avec une compétition qui se veut équitable et juste les noires ne sont pas assez représenté dans le domaine de la médecine. Est-ce qu'il s'agit du fait qu'ils appliquent moins dans ces programmes, qu'ils se font refuser au cours du processus, etc

 

Par exemple, s'il n'y a que 5% de la communauté noire qui font des études assez longue pour appliquer en médecine et bien nous saurons où se situe le problème  et on pourras commencer à d'avantage promouvoir l'éducation dans la communauté noire. Dans cet exemple FICTIF le fait de créer une nouvelle catégorie ne viens en aide qu'aux 5% de la communauté et les 95% restant ont pas plus accès à la médecine.

 

Si l'objectif n'est que de sauver les apparences et permettre à la communauté noire d'avoir plus de médecins les représentant leur solution marche bien et je n'ai rien à redire. Par contre, si l'objectif est de réellement rendre la profession de médecin plus accessible pour la communauté noire et bien cette solution ne répond en rien à la problématique.

 

 

Link to post
Share on other sites
3 minutes ago, Cidez said:

Si l'objectif n'est que de sauver les apparences et permettre à la communauté noire d'avoir plus de médecins les représentant leur solution marche bien et je n'ai rien à redire. Par contre, si l'objectif est de réellement rendre la profession de médecin plus accessible pour la communauté noire et bien cette solution ne répond en rien à la problématique.

d'où :

20 hours ago, Medinosaure said:

Je pense qu'il faudrait attendre d'avoir plus de détails et de mieux comprendre la cause de l'ajout de la nouvelle catégorie avant de débattre sur le sujet

 

Link to post
Share on other sites

@Kim Il-Sung props à ton raisonnement super fluide, t'as le don des mots :D

53 minutes ago, Kim Il-Sung said:

La sous-représentation est-elle une raison suffisante ? 

 

53 minutes ago, Kim Il-Sung said:

Sans parler des problèmes pratiques que soulève une telle mesure, à savoir, comment définir la communauté noire. Un certain taux de mélanine ? Une liste de pays d'origine ? Un Nubien, ou encore un Sahraoui en feraient-ils partie ?

 

54 minutes ago, Kim Il-Sung said:

cette décision est-elle équitable ? Si non, est-elle justifiée ? 

je sais que j'invoque un sophisme, mais : 

54 minutes ago, Kim Il-Sung said:

ce genre de décisions sont prises par des experts en éthique

 

Link to post
Share on other sites
5 hours ago, keipop said:

Et on fait déjà ça avec la catégorie “Accès médecine”.

@keipop est-ce que les faux collégien sont admissibles à l’udm pour 2022? Pas certaine de bien comprendre le critère concernant les 12 crédits au dépôt de la demande ? Merci de pouvoir m’éclairer.

033B6092-9292-4D16-92A5-A2DF4454B6E5.jpeg

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...
On 8/29/2021 at 4:37 PM, keipop said:

Les valeurs typiques recherchées lors des MEM sont très occidentales, veut veut pas, il faudrait quand même l'avouer. Donc, nécessairement, un candidat qui provient d'un autre background culturel va moins bien performer qu'un candidat qui a été éduqué avec toutes les valeurs en question. C'est là le racisme systémique.

Il y a aussi une question de langue, ce qui représente également une barrière pour les personnes ayant appris le français plus tard dans leur vie (ou ceux qui ne parlent pas le français comme langue maternelle). Donc, ils sont moins fluides et moins éloquents lors des entrevues, même s'ils partagent exactement les mêmes valeurs. 

Seigneur dieu tout puissant! enfin quelqu'un qui comprend de quoi on parle depuis des années!!! 

je n'arrive pratiquement pas à m'identifier à aucun des MMI ni au CASPER!. genre " organise une partie d'haloween". I have no idea! what it is supposed to be like! I immigrated as a graduated adult!!!

Aussi, On parle pas de nos emotions! dans ma culture "on ne parle pas de ses emotions". Ca ne veut pas dire qu' on est inhumain! exemple. on fail automatiquement le Casper! parce que on ne parle tout simplement pas! je ne dis pas que c'est bon, ni que c'est mauvais. c'est notre façon de discuter les choses. donc pour moi raconter une situation ou j'ai fondu en larmes devant mes parents ou mes amis, ca n'existe tout simplement pas! je me sens obligé d'inventer des histoires pour le casper des fois.

Certain question de MMI me paraissent culturellement tres intrusive. genre "parle moi de ta famille" . honnêtement je préfère encore délivrer un dossier complet toutes les IST que j'ai eu mais pas partager des informations sur ma relation avec ma famille et des complication que cette relation peut avoir. 

Enfin, je pense que ton commentaire sur la langue est pertinent. même si il ne me concerne pas du tout. j'ai pris un osti d'accès québécois!!! :D. mais je pense que c'est surtout les questions qui nous gênent beaucoup! surtout pour les candidats qui viennent de cultures très conservatrice ou parler de ses emotions est culturellement inacceptable. le fait que je ne fond pas en larme devant une situation triste ne veut pas dire que je n'ai pas d'empathie.

examples. dans ma culture on ne dit pas "je suis désolé que tu souffres autant" ca sonne pas tellement dans ma tête! ca clique pas du tout! ou peut être la traduction que j'en fait dans ma tête ne fais pas trop de sens. mais on dit "dieu te bénira d'un meilleur jour demain, inchallah". 

 

imagine que je dise "inchallah" (qui est la quintessence des bonnes règles de la bienséance dans ma culture) devant quelqu'un qui vient d'une culture qui a une rupture historiquement douloureuse avec l'eglise!. ... je me trouve des fois coincé et je panique parce que j'ai peur de dire quelques chose qui va etre mal interpreté

 

bref. je ne sais si vous allez pouvoir voir de quoi je parle, mais je pense que c'est un point très important a soulever et c'est très difficile pour certain quand les MMI et CASPER sont tres Western culture oriented

 

 

 

Edited by Med201920
Missed a word
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...