Jump to content
Premed 101 Forums

Que pensez-vous de la chiropratique?


Recommended Posts

La chiro n'a pas mieux réussi que la médecine standard à élucider le mystères de syndromes douloureux: entorses lombaires, fibromyalgie, syndrome de douleur myofascial. La physiopathologie de ces affections, ainsi que la migraine, reste peu clair et le traitement très empirique (anticonvulsivants, antidépresseurs) et les syndromes de douleurs chroniques sont sujet à un surtraitement immense (injections de corticosteroides inutiles, chirurgie pour hernies discales qui en fin de compte ne sont pas à la cause de la douleur dans bien des cas, sans compter l'argent fou gaspiller en IRM et EMG). Puisque la vaste majorité de la clientèle des chiros souffrent de ces affections et que la médecine traditionnelle n'a pas tant à leur offrir non plus, si le patient trouve que la chiro le soulage, je dis go for it. Il y a le risque de dissection de l'artère vertébrale, mais il est extrèmement minime, et des injections de cortisones ou des anticonvulsivants ne sont pas sans risque loin de la.

 

Maintenant, là ou j'ai un problème avec la chiro, c'est lorsqu'ils tentent d'élargir leur effect au dela de ces syndromes douloureux: ulcères d'estomac, névralgie du trijumeau, otite, asthme etc. Et c'est cet élargissement qui nuit aux chiros. Si ils s'en tenaient au traitement des syndromes douloureux ils auraient plus de crédibilités et seraient plus intégrés au système de santé standard.

Link to post
Share on other sites

La chiropractie n'est pas mal en soi, les physios ont tendance à dénigrer la profession. Pourtant, je connais des gens en chiro à l'UQTR et ils sont extrêmement qualifiés. Leurs cours d'anatomie sont égale sinon plus poussés que ceux de médecine (5 années d'enfer selon certains). La clientèle est bien présente et la chiropractie y prend tout son sens. Je connais des physio qui réfèrent en chiropractie (surtout pour les manipulations cervicales), parce qu'il n'est pas vrai que la physio peut tout régler.

 

Là où la chiropractie me perd, c'est quand certains me disent qu'ils se font «ajuster» à chaque mois. Il en résulte d'une instabilité articulaire et ligamentaire qui rend le problème encore plus délicat. Certaines familles font «ajuster» leur enfant et ce dès le plus bas âge. Certains chiropraticiens abusent de ces gens et ils entachent la profession.

Link to post
Share on other sites

 

Là où la chiropractie me perd, c'est quand certains me disent qu'ils se font «ajuster» à chaque mois. Il en résulte d'une instabilité articulaire et ligamentaire qui rend le problème encore plus délicat. Certaines familles font «ajuster» leur enfant et ce dès le plus bas âge. Certains chiropraticiens abusent de ces gens et ils entachent la profession.

 

D'accord pour les enfants. Je ne comprends pas pourquoi on traiterait quelqu'un qui na pas de symptomes, la chiro est une forme de therapie et nest pas preventive.

 

Par rapport a linstabilité ligamentaire je ne suis pas convaincu. Je nai absolument pas la notion que la chiro repetée met a risque de luxations. La polyarthrite rhumatoide par exemple est une cause bien connue dinstabilité atlanto axiale, mais pas la chiro, meme avec les manipulations cervicales. D'ou tires tu tes sources? Es tu etudiant en medecine ou resident?

Link to post
Share on other sites
Le programme de l'UQTR, c'est un waste. Ça sert à quoi donner 5 ans de cours de doctorat et apprendre au monde comment diagnostiquer scientifiquement des maladies, si à la fin, le traitement est en majorité pas basé sur la science mais plutôt sur une mauvaise philosophie?

 

Ce que tu dis est vrai pour les affections non musculosquelettiques traitées par certains chiros (asthme, ulcères, otites).

 

Pour plusieurs problèmes musculosquelettiques, les manipulations chirpratiques ne sont pas plus ou moins basées sur la science que nos traitements actuels. CF mon post ci haut

Link to post
Share on other sites
Ce que tu dis est vrai pour les affections non musculosquelettiques traitées par certains chiros (asthme, ulcères, otites).

 

Pour plusieurs problèmes musculosquelettiques, les manipulations chirpratiques ne sont pas plus ou moins basées sur la science que nos traitements actuels. CF mon post ci haut

 

Et beaucoup de chiros croient qu‘ils peuvent tout traiter et se prennent pour des medecins. Dans certains Etats americains, ils sont appeles medecins chiropraticiens.

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

De ce que j'ai entendu du programme en chiro: formation excellente, tres poussée dans le domaine musculo-squelletique et même dans la connaissance medicale générale.

 

Par contre, beaucoup de compétition dans les therapies manuelles : physio, chiro, kinesiologue, kinesitherapeute, MKO, Osteopathes, etc....Donc ca fait quand meme un bon groupe de gens qui traitent des pathologies musculosquelletiques avec des thérapies manuelles...

 

A ce qu'on m'a dit, c'est pas si facile de se monter une clientele au depart, et rien de garantie meme avec un doctorat universitaire en poche, car en fin de compte tu dois quand meme te monter une clientele faire ta niche dans un marche ou il n'y a pas trop de competition idealement, puisque les chiros ne travaillent pas du tout dans les hopitaux ou les CLSC contrairement a physio et ergo. Cela peut prendre un bon 5 ans avant d'avoir une stabilité dans la clientèle, mais un coup que c'est fait, ils sont bien. Travailler pour un autre chiro se fait mais y'a pas vraiment de contrat et les ententes sont verbales, tant que la demande ne baisse pas..

Link to post
Share on other sites
  • 7 years later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...