Jump to content
Premed 101 Forums

Q à ceux qui ont dû quitter leur ville pour étudier la médecine


Recommended Posts

Allo, ma question s'adresse à ceux et celles qui ont dû quitter leur ville pour aller étudier dans une université dans une autre ville pour étudier la médecine. Je voulais savoir si vous croyez que cela a valu la peine, si vous avez regretté votre choix, à cause que vous êtes loin de chez vous, de votre famille, de vos amis, de tout où vous avez grandi. Parce que les études, avec les spécialités, ça doit faire au moins 9 ans ou à l'entoure... Comment vous avez survécu à tout ça. Mon choix est difficile entre tout quitter pour la médecine ou rester dans ma ville étudier med dent/pharmacie... Merci!

Link to post
Share on other sites

Tu regretteras assurément toute ta vie d'avoir choisis ton domaine d'étude par rapport à la ville, tes amis actuels et ta famille.... Surtout si la ville dans laquelle tu veux déménager est à moins de 6-8h de route en auto (ce que je présume puisque tu post en français dans la partie québécoise du forum)

 

En bref,

la nouvelle ville, en quelques mois tu y seras familier;

des amis tu t'en referas d'autres dans ton programme et probablement que c'est ceux-ci que tu verras le plus souvent même si tu reste dans ta ville actuelle;

ta famille, bon je ne sais pas ton attachement, mais poses-toi la question si tu peux te passer d'eux pendant deux semaines (si tu restes dans l'intérieur du Québec, tu peux facilement aller les voir au moins 2 fois par mois...);

 

Dis-toi également que ce n'est pas 9 ans mais plutôt 4 ans (ou 5, selon ton parcours de MD), ta résidence tu risques encore une fois d'avoir à changer de ville ;)

Link to post
Share on other sites

Ça dépend de la distance entre l'université et ta ville actuelle (1h de route vs 5h par exemple). De mon côté, j'ai tjrs gardé une bonne relation et un bon attachement avec ma famille.. Je ne vois pas ma famille aussi souvent que je voudrais, mais on se parle quand même quelques fois par semaine. On se voit au moins 1x par mois.

 

Pour les amis, comme ça a été dit, tu vas t'en faire pleins. Médecine c'est un programme "de passion"... Le fait de partager cet intérêt commun-là avec plein de gens de ton programme, ça favorise les amitiés. Au secondaire et au cégep, j'ai toujours été entouré d'une tonne d'amis, mais inexorablement il s'est créé des distances avec certains amis et ça fait partie de la vie. J'ai quelques très bons amis (que je compte sur les doigts d'une main) hors médecine avec qui j'ai gardé contact et que je continue de voir. Sinon, la plupart de mon cercle d'amis est constitué d'étudiants en med, tout simplement parce que (1) on est dans le même programme et on a le même genre d'ambitions, (2) on passe nos journées ensemble à aller aux cours et à étudier, (3) on fait le party ensemble. J'ai vécu des expériences MÉMORABLES avec mes amis de médecine.

 

T'as juste une vie; y faut que tu fonces et que tu sautes sur les opportunités qui s'offrent à toi. Et quitter sa ville pour aller étudier, ça veut pas dire non plus que tu vas perdre TOUT ce qui y est rattaché. De mon côté, j'ai décidé de ne pas retourner chez moi trop souvent parce que je voulais commencer à vivre de façon plus indépendante, dans mon appart, à gérer mes trucs moi-même et à apprécier la ville dans laquelle j'étudie. Ça me convenait à moi. Par contre j'en connais en méd qui retournent dans leur ville natale à toutes les fins de semaine et qui ont gardé contact avec pratiquement tous leurs amis là-bas... C'est un autre mode de vie et c'est bien correct comme ça. Sinon, avec Facebook/Twitter/G+/Skype, tu peux communiquer facilement !

 

Tout ça pour dire qu'il faut que tu penses un peu à toi avant de penser aux autres. Et si tu veux mon avis, le fait de se distancer de son chez-soi et de ses amis, ca permet de constater à quel point certaines amitiés comptent davantage que d'autres et que certaines personnes te sont particulièrement chères, tandis que d'autres étaient plus un genre de fréquentation et non une amitié véritable. Quetaine un peu mais c'est ça pareille.

Link to post
Share on other sites

Totalement d'accord avec Nixon. Quand tu vas rentrer à l'université, quel que soit ton choix, tu vas te faire de nouveaux amis, et ceux que tu vois présentement vont se distancer, que tu le veuilles ou non. Vous serez dans des programmes différents, vos vies vont prendre des tangentes différentes et vous vous verrez moins souvent. Et dans 4 ou 5 ans quand tes amis vont finir l'université et vont quitter pour s'établir ailleurs, tu ne seras pas nécessairement plus avancé, et tu ne feras pas ce que tu as envie (ou tu le feras, je ne sais pas si med dentaire te tente, go for it!).

 

C'est déstabilisant au début de vivre dans une nouvelle ville mais ça ouvre nos horizons. Et tu vas rapidement identifier les amis auxquels tu tiens vraiment de tes connaissances, qui sont bien, que tu apprécies de voir de temps à autre, mais sans plus.

 

Et la famille, ça reste la famille... Je parle à ma mère pratiquement tous les jours, malgré que je sois à 5h de route, ça ne me manque pas... Après 2 semaines à Sherbrooke quand je suis partie, c'était devenu chez moi... Tu as des petites racines qui poussent chaque jour... Tu adoptes une épicerie, un bistro, un bar, un cinoch... Et ta vie se met en place rapidement dès que l'école commence... Ta famille sera toujours là pour toi, et tu pourras toujours y aller aussi souvent que tu veux...

 

Et en passant, je sais de quoi je parle, j'ai quitté mon petit patelin pour aller étudier à Sherbrooke, puis quitté Sherbrooke pour étudier à Québec, puis me suis établie dans la région de Montréal. J'ai encore ma famille en région, des amis de Sherbrooke (établis un peu partout au Québec), tu vois le topo... Et je ne regrette pas une seconde tous les changements que j'ai fait.

 

Je ne crois pas que le plus important, c'est l'endroit, la question la plus importante à te poser c'est qu'est-ce que tu veux faire pour le rste de ta vie... Parce que faire quelque chose qui ne t'intéresse qu'à moitié, tu réussiras qu'à moitié... Tous les programmes que tu mentionnes sont difficiles et tu y réussiras que si tu es passionné. Écoute ta passion!

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...