Jump to content
Premed 101 Forums

Cru/cag En Physiothérapie À L'udem


Recommended Posts

Bonjour,

 

Je suis actuellement étudiant en 1ère année en physiothérapie à l'UdeM et je tente d'estimer mes chances d'être accepté en médecine l'année prochaine et/ou à la fin de mon baccalauréat. Après la présentation des cours par les professeurs, je suis confiant de pouvoir obtenir de bons résultats et je suis actuellement hyper motivé! L'Université de Montréal et l'Université Laval ne me stressent pas trop étant donné que je suis assez certain qu'elles donnent des CRU astronomiques aux étudiants en physiothérapie. Malheureusement, je ne peux pas vraiment appliqué à ces universités avant de terminer mon baccalauréat. Cependant, l'Université Sherbrooke me rend un peu nerveux car les CAG semblent assez aléatoire. J'ai une relativement bonne cote R qui me vient du Cégep (33,024) et j'avais pu être convoqué en entrevue dans les trois universités l'année dernière (j'avais une cote R de 33,289 au moment des admissions). Ayant eu un résultat autour de la moyenne aux entrevues et étant confiant de pouvoir améliorer ce résultat, j'ai bon espoir de pouvoir rentrer l'année prochaine dans le contingent collégien de l'Université Sherbrooke, mais il y a un hic... Est-ce que l'Université Sherbrooke aime le programme de physiothérapie et donne donc des cote R astronomiques ou s'agit-il d'un de ses programmes mal-aimés ou les CAG sont pratiquement le fruit du hasard?

 

Merci pour les réponses et bonne soirée! :)

Link to post
Share on other sites

Physiothérapie ne donne pas une bonne CRU à Sherbrooke. J'avais demandé cette question et j'ai eu des messages privés de gens de physio et en gros avec un 4.1/4.3 tu as l'entrevue sur les fesses. Et même avec un 4.3/4.3 c'est pas dans la poche, tu vas devoir très bien performer aux mems. Et oublie pas que le programme de physio est difficile, et il y a beaucoup d'évaluations subjectives. Bref, étudie très fort et après ton baccalauréat tu auras de bonnes chances à l'UdeM et Laval

Link to post
Share on other sites

C'est la réponse que j'appréhendais... Disons que même si la physiothérapie m'intéresse, ça me fait un peu regretter mon choix de programme car la médecine reste mon premier choix. Jusqu'à ce soir, je croyais que Sherbrooke calculait une cote Z avec un indice de force. En commençant à lire ce soir, j'ai commencé à réaliser qu'à GPA égal, j'avais sûrement des meilleures chances de rentrer à l'UdeM en cours de baccalauréat avec 45 crédits qu'à Sherbrooke dans le contingent collégien avec 16 crédits. Quand c'est rendu là...

Link to post
Share on other sites

En te donnant à fond et en obtenant 4.3/4.3 à ta première session, tu aurais probablement une CRU d'environ 35.xx à Sherbrooke. Ce n'est pas si mal. Tu as quand même tes chances. C'est évident que c'est pas comme à l'UdeM ou à Laval avec physiothérapie qui donne genre 42.7 de CRU.

 

Cependant, c'est important que les universités favorisent d'autres façons et d'autres types de personnes afin d'accéder à la médecine. Ça ne serait pas normal si 75% des universitaires proviendraient de physio/ergo/nutrition. Bref, ça prend de la diversité et chaque université a sa façon de calculer et ça permet donc d'avoir des médecins qui auront des profils différents et c'est bien comme ça.

 

Je comprends que ce soit frustrant, mais dit-toi qu'un étudiant venant d'un programme par exemple de littérature avec 4.3/4.3 a genre aucune chance à l'UdeM ni à Laval alors que c'est pas un programme facile (beaucoup de rédaction, évaluation subjective, charge assez lourde avec toutes les lectures etc). Bref, l'université Sherbrooke avec sa manière de calculer permet à certains étudiants provenant de programmes moins "régulier" d'avoir une chance d'être admis en médecine à condition de fortement se démarquer dans son programme. 

Link to post
Share on other sites

Reste que selon des calculs que j'ai fais avec les données de la table étalon de Laval, un A+ en physiothérapie donne 35 de CAG tout comme un A en sciences de la consommation. Par contre, l'Université Laval donnerait 42,711 à l'étudiant en physiothérapie alors que l'étudiant en sciences de la consommation aurait 29,792. C'est complètement ridicule! Si Sherbrooke veut favoriser la diversité, ils n'ont qu'à réserver des places à un contingent d'universitaires non-connexes comme le fait l'Université de Montréal.

Link to post
Share on other sites

Un contingent non-connexe dont ça prends 36 de CRU pour espérer être admis à l'entrevue ? Pas certain que ça favorise la diversité. Et des programmes comme le baccalauréat en mathématique sont beaucoup plus difficiles qu'un baccalauréat en physio et pourtant ça donne pas des grosses CRU. Bref, compte-toi déjà chanceux d'être dans un programme où tu es hautement favorisé dans 2 universités francophones sur 3... Et tu seras pas le premier ni le dernier à avoir fait un baccalauréat avant d'être admis en médecine. Et selon moi, ce qui est ridicule c'est surtout qu'un A+ en physiothérapie donne 42.711 de CRU. Je suis en psychologie, et c'est loin d'être un programme facile (et oui on a des cours d'anatomie et de neurosciences/neurophysiologie) et pourtant même avec une GPA parfaite je suis même pas compétitif à Laval. Une de mes amies a terminée son cégep en sc.nature avec une CRC de 36.3 et elle est maintenant au Doctorat en psy (qui est beaucoup plus difficile d'accès que le doctorat en médecine by the way) et je peux te garantir que cette amie aurait été une excellente médecin; c'est une fille grandement mature, très intelligente; et avec une éthique de travail exceptionnelle; et en plus elle a une belle personnalité. Je trouve ça un peu réducteur qu'elle n'aurait pas pu être admise à Laval alors que les efforts qu'elle a fait au baccalauréat en psy sont probablement beaucoup plus élevée que les efforts nécessaires pour avoir un 3.9/4.3 en physio... Bref la vie est injustce mais des deux côtés.

 

Bref, l'université de Sherbrooke a une façon de calculer différente des autres universités (qui est d'ailleurs utilisée aux É.U) et c'est tant mieux. Ça empêche justement qu'un programme comme physio assure une admission en médecine avec une moyenne de 3.9/4.3 dans toutes les universités québécoises et ça permet à d'autres programmes d'avoir une chance d'être admis. Bref, ça offre une compétition plus saine.

Link to post
Share on other sites
  • 10 months later...
  • 4 years later...
2 hours ago, ADoseofLuck said:

Je dirais que non car selon les cote d'Ulaval, 3.67 = 30.987 de CRU, so 3.7 = ~31-31.5. Meme pour UdeM, je pense qu'il faut viser 3.9+

Je confirme, un ami avec 3,7x en physio s'est fait directement refuser en pharma, med dent et opto. Son casper était surement pas exceptionnel, mais a laisse penser  que 3,7 c'est pas très compétitif. Par contre comme l'a dis ADos, si tu remonte de qlq point seulement tu sera vraiment compétitif et t'auras toute tes chances. C'est dans ces eaux là que la CRU et la plus sensible au variation de GPA. Dans tout les cas bonne chance 

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...